Vie de bureau

L’avenir est, par sa nature, incertain. Les solutions, pour mettre un peu de clarté dans tout ça, sont souvent très personnelles. Ça se répond et s’assume différemment d’une personne à l’autre. Reste qu’il y a quelques trucs de base pour cheminer dans ta réflexion.

Voici quatre trucs pour survivre à cette période d’incertitude professionnelle.

1. Mettre les moyens en place pour une disposition psychologique et physique A1

C’est plate à dire, mais dormir suffisamment, s’alimenter sainement, faire de l’exercice… C’est la base pour toutes actions décisionnelles. Il faut que tu mettes les chances de ton bord pour être psychologiquement et physiquement outillé à prendre les bonnes décisions.

2. Retrouver un sentiment de pouvoir en étant attentif à soi

Déjà d’être en action, ça peut diminuer le stress: yahoo! Tu te sens déjà un peu plus en contrôle parce que tu fais quelque chose pour améliorer ta situation et ça, ça peut contribuer à la réduction du stress.

Que ce soit en apprenant à se connaître soi-même ou en recherchant de nouvelles possibilités et en étant ouverts à celles-ci… Tu fais quelque chose pour toi! Un arbre de possibilités, c’est d’ailleurs une belle façon de réfléchir à l’avenir! Pour le créer, tu peux dresser la liste des options à envisager pour ta carrière. Tu pourras ainsi prendre une décision éclairée et déterminer les prochaines étapes à entreprendre pour te mettre en action.

fille de dos devant eau avec skateSource image: Pixabay

3. Se donner du temps et du jeu

Mais attention: minute papillon, mets-toi pas trop de pression! Peut-être que tu es en train de te dire: « oh, j’ai un mois, je vais donner le meilleur de moi-même, je vais méditer tous les jours, m’entraîner, me donner des objectifs pour révolutionner la planète ».

Oui, c’est important d’avoir des objectifs, mais la pression de rapidité par rapport à une réflexion de carrière (changement de carrière, deuil d’un emploi, etc.), ça peut entraver ta démarche, donc sois vigilant.

Accorde-toi du temps pour réfléchir, fais un bilan, penses-y et chemine, mais fais aussi autre chose: prends du temps pour te détendre. En posant des gestes pour toi, ce sera plus facile de poser des actions plus exigeantes parce que tu te seras donné un peu d’amour.

4. Des petits gestes

Pose des petits gestes pour te sentir utile. Ça peut être tout simple, comme appeler quelqu’un qui en a besoin, envoyer un message ou carrément aider en préparant un plat à quelqu’un. Ça fait du bien de se sentir utile pour quelqu’un. La confiance en soi, ça peut faire de la magie en grands moments de transition.

femme qui fait un coeur avec ses mainsSource image: Unsplash

Prends bien soin de toi et bon cheminement!

Source image de couverture: Pixabay
-->
Un article de
Marylise Champagne's Avatar
Marylise Champagne

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

De la quarantaine au confinement… Comment je le vis vraiment? - Partie 2