Faits Vécus Sport & Santé

Nous sommes dans une situation qui peut rendre certaines personnes plus anxieuses.

Soyons sincères, une quarantaine volontaire (quasi obligatoire), appelée aussi une situation de distance sociale, peut rendre certaines personnes plus sensibles mentalement. Les gens vivant déjà avec de l’anxiété et d’autres troubles du même genre peuvent se sentir pris au piège dans des temps comme ceux-ci. La maison peut, tout d’un coup, ressembler à une prison, l’air n’est plus aussi respirable qu’elle semblait l’être et les murs semblent tous si près de soi.

Mais ce n’est pas le temps de se laisser aller dans des mauvaises pensées et de se faire du mal.

C’est le temps de se retrouver comme personne et d’apprendre à s’écouter.

Étant moi-même une personne anxieuse, j’ai besoin de sentir que j’ai un certain contrôle sur ma vie et je vous confirme que la quarantaine m’en a déjà fait voir de toutes les couleurs.

fille qui dort les cheveux dans le visageSource image: Unsplash

Mais, j’ai appris à lâcher prise.

Le tout a commencé lorsque je vivais dans le déni: je me disais que ce virus était seulement une autre grippe passagère, je ne m’étais pas renseignée jusqu’à ce qu’on m’informe sur le tout et comment l’Italie et la Chine ont vécu ce virus. Mon anxiété a commencé à embarquer. Je me sentais sale, j’avais l’impression de voir des germes partout, en tout temps. J’ai commencé à voir le pire s’en venir très vite.

C’est là que j’ai dit STOP! Je vais prendre un pas de recul et réviser le tout.

Je n’étais pas à l’aise de continuer mon emploi pendant la crise. Ma gérante a proposé à plusieurs la possibilité de bénéficier de l’assurance-chômage et j’ai pris l’option. J’ai commencé, alors, à angoisser sur l’argent. Je me suis parlée et dit: « Jade, tu n’es pas la seule dans cette période. Il va y avoir des accommodations ». Comme de fait, le gouvernement va nous épauler: un stress de moins.

Ce que je veux dire avec mon paragraphe ci-dessus, c’est que tout va bien aller. C’est une grosse situation planétaire, je sais que tout ça peut angoisser plusieurs personnes, mais ce n’est pas le moment de te laisser emporter par tes pensées.

Fais ce que tu as besoin de faire.

Le printemps commence: va prendre des marches avec (ou sans) ta musique, remets-toi au jogging ou fais juste aller t’asseoir sur ton balcon pour prendre l’air. C’est le temps de remplir tes poumons d’air frais.

femme qui repsire l'air extérieur fenêtre ouverteSource image: Unsplash

Ce n’est pas parce que nous sommes en quarantaine à la maison que l’extérieur est toxique.

Pour ma part, je me suis créé une nouvelle routine. C’est une bonne option pour garder ses pensées organisées. Malgré tout, je me permets de sortir de cette routine lorsque mon corps me le demande. Je n’ai pas envie de faire ma session de yoga ce matin? D’accord, je la ferai peut-être ce soir ou peut-être pas du tout. Voyons ce que ma tête et mon cœur en décideront. Il ne faut pas mélanger le fait de sortir de sa routine ou de se laisser aller! L’important dans une situation comme celle-ci, c’est d’apprendre à s’écouter intérieurement. C’est comme ça que les jours seront moins angoissants.

Respire et recentre-toi.

Si tu n’es pas une personne sportive, essaie peut-être un livre à dessins de style mandalas, apprends un instrument de musique ou seulement bats le record sur ton jeu de Xbox préféré.

Personne ne se connait mieux que soi. C’est en t’écoutant (et je ne me répèterai jamais assez) que tu retrouveras ton côté paisible. Pendant cette quarantaine volontaire, recentre-toi sur ta personne et tes proches. Si tu as besoin de parler à des gens et les voir, appelle tes amis en Facetime, prévoyez-vous des soirées à boire un petit verre en jasant de tout et de rien, commencez une série en simultané, endors-toi sur la ligne avec ton coup de coeur. C’est le temps de faire tout ce que tu ne crois pas avoir le temps de faire.

Si je peux te donner un dernier conseil, fais-toi une liste qui peut s’étaler tout au long de la quarantaine. C’est encourageant le matin de se lever et de voir celle-ci. Ce sont des petits efforts comme ceux-ci qui vont t’aider à passer au travers.

Je sais que tu vas passer au travers.

On est tous dans le même bateau, la seule différence est que tu es le capitaine de ton propre bateau en cette période de distance sociale.

You can do it!

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Jade Roy-Leclerc's Avatar
Jade Roy-Leclerc

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

« If the world was ending », toi, tu ferais quoi?