Style de vie

Vous savez comme nous, au Cahier, on trouve les femmes inspirantes et c’est un peu notre mission de parler des femmes qui se tiennent debout et qui réussissent à mener à terme leurs projets, tous plus ambitieux les uns que les autres. On carbure à l’énergie débordante des femmes qu’on admire.

Lorsqu’on s’est fait aborder par Eva-Maude et Laurie de La Ruche Blanche, avec qui nous avons souvent collaboré, par rapport à un nouveau projet, on a tout de suite été charmés. Le nouveau projet s’appelle: 12 femmes autrement. Le but du projet est clair: mettre de l’avant et valoriser l’évolution visuelle et la singularité de la personnalité des femmes. Dans le fond, c’est de dire que «les femmes, c’est plus beau que les étés; sur les plages ensoleillées; Pourquoi ne pas l’avouer? C’est plus beau que les hivers; quand la neige blanchit la terre. » (Petit extrait signé Mario Pelchat dans la comédie musicale Don Juan.)

On y présente, en tout, 12 femmes dans des univers complètement singuliers pour justement mettre de l’avant la singularité de leur personnalités. Il y a eu jusqu'à présent 6 femmes présentées dont entre autres Léa Clermont-Dion, Sarah-Jeanne Labrosse et Marianne Fortier que vous pouvez voir sur la page Facebook de La ruche blanche.

Sarah-Jeanne Labrosse 12 femmes autrement

Source: Facebook 

Crédits: @evamaudeTC 

 

Cette semaine, la femme choisie est Fanny Bloom et on vous présente l’entrevue réalisée avec elle ainsi que les (très belles) photos d’elle. 

Fanny Bloom est une auteure-compositeure-interprête canadienne ayant grandi à Saint-Télesphore (c’est loin en ta-). C’est après avoir fait partie d’un groupe de musique nommé La panthère rose que Fanny, en 2011, poursuit son rêve et démarre sa carrière solo. Déjà dans le milieu pour sa victoire aux Francouvertes avec La patère rose, son succès a été instantané. Elle sort son album Pan en 2014 et Fanny Bloom en 2016. C’est une femme inspirante comme les autres dans la série puisqu’elle fonce vers ses buts, elle est authentique et vraie. 

Voici l’entrevue qu’elle a réalisé avec La Ruche Blanche. J’ai placé quelques-unes des images du projet avec Fanny Bloom, pour voir l’album complet, c’est ici! Les informations des photos se trouvent à la fin de l’article. 

1. Quel rapport as-tu avec la mode dans ton métier?

Je crois que j'ai un bon rapport avec la mode en général, c'est quelque chose qui m'attire relativement beaucoup. Il a quelque chose d'artistique dans nos choix vestimentaires. Et il y a de vraiment  de bons designers. J'aime l'idée de mélanger tout ça. J'aime choisir mes vêtements pour les shows, les galas. Ça fait partie du métier et moi, ça fait bien mon affaire.

Fanny bloom 12 femmes différemment

Source: Facebook 

Crédits: @evamaudeTC 

2. Quelle importance donnes-tu à l'image dans ta carrière artistique?

Beaucoup d'importance. Notre image en dit long. Alors pour lancer les bons messages, il faut faire attention. Cela dit, il ne faut pas non plus devenir fou. Chez moi, je suis souvent habillée un peu n'importe comment aussi.

Fanny bloom 12 femmes différemment

Source: Facebook 

Crédits: @evamaudeTC 

3. Qu'est-ce qui t'as donné confiance au tout début de ton parcours pour suivre tes rêves?

J'ai été plutôt chanceuse en début de parcours. J'ai participé aux Francouvertes avec La Patère Rose et nous avons gagné. À partir de là, j'avais un pied dans la patente. Disons que je suis bien entourée depuis les débuts et ça, ça m'a certainement aidée à avoir confiance en mes projets.

4. Quelle est ta vision de la femme en 2016?

Je suis toujours étonnée de constater que nous luttons toujours pour l'équité. Vraiment, je ne comprends pas pourquoi ce n'est pas déjà réglé, ça me fait rager. Par contre, je constate que je fais aussi partie d'une génération vraiment fonceuse, qui a envie, pour vrai, de faire bouger les choses. Beaucoup de ces gens sont des femmes qui prennent la parole, qui défont des tabous sans gêne, qui militent pour nos droits et l'égalité. Je suis fière de nous. Je trouve ça beau. Et surtout, l'espoir est toujours vivant. La femme en 2016 est plus dégourdie que jamais.

Fanny bloom 12 femmes différemment

Source: Facebook 

Crédits: @evamaudeTC 

5. Pourquoi as-tu accepté de faire partie du projet #12femmesautrement ?

C'est le genre de proposition qui m'allume beaucoup. Je suis toujours partante quand on me propose quelque chose du genre. Et aussi, parce que je suis flattée d'avoir été choisie par vous, j'aime beaucoup votre travail.

6. Qu'est-ce qui te représente le plus dans l'éditorial INDUSTRIE fait par La Ruche Blanche ?

Ce shooting est probablement le plus cool que j'ai fait. Malgré les 8 looks et les maquillages-coiffures qui changeaient, je ne me suis pas sentie fatiguée. Plus, TOUS les vêtements me parlaient, ce qui n'arrive à peu près jamais. Vous m'avez cernée parfaitement. Et tout le monde a fait preuve de grand respect. Alors je dirai que ce qui me représente le plus dans cet éditorial, c'est l'équipe. C'est un grand tout. (aussi je porte la casquette bleue TOUS LES JOURS)

Fanny bloom 12 femmes différemment

Source: Facebook 

Crédits: @evamaudeTC 

Infos sur les photos:

Par: La Ruche Blanche

Photos: Éva-Maude TC 

Direction artistique: Laurie TB 

Coiffure: Tania Lacoste Major

Chef maquilleuse: Laurie Frigon

Assistante photo: Marianne Fortier

Assistante Styliste: Laurie-Anne Viens 

-->
Un article de
Juliette Lafrenière's Avatar
Juliette Lafrenière

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

10 festivals pour sortir de Montréal cet été!