Bouffe Faits Vécus

Vous rendez-vous compte à quel point être un Québécois, c’est cool? Sans blague, nous sommes vraiment uniques et c’est ce qui fait que lorsque je voyage, je suis fière de dire que je suis Québécoise. Certains ne savent pas du tout de quoi je parle quand je dis Québec, mais d’autres savent nous reconnaitre. Ce n’est pas toujours facile d’être Québécois, mais bon, nous sommes faits forts nous autres. Au fond, c’est quoi être un Québécois?

(À lire: Escapade cabane à sucre)

Apprivoiser le froid tel un membre de ta famille

Source image: Giphy

Le froid, tu dois faire avec et l’accepter parce qu’il sera toujours là. Et oui, notre saison la plus longue, c’est l’hiver. Si tu ne te rends pas à l’évidence toute suite, ça va être difficile de t’y faire. Le froid, il est comme né avec nous. C’est d’ailleurs pour ça que l’hiver, on est tous dans nos doudous, sur le divan et que l’on savoure ces petits moments-là tels des petits bonheurs de la vie.

Partir dans le sud; un incontournable

Source image: Giphy

Pour contrer le froid, il n’est pas rare de se retrouver toute la gang ensemble dans un tout inclus à Cuba; classique. C’est vraiment beau la neige, mais notre soleil, c’est certain qu’il nous manque. On a besoin de chaleur ; c’est vital pour nous. On essaie tant bien que mal de contourner l’hiver. Ils ne sont pas rares les : « C’est pas chaud chaud, hein » et lorsqu’on pogne le -30, ça sort plus comme ça : « Criss qui fait frette, on gèle ».

Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver. – Gilles Vigneault

La poutine et le sirop d’érable; matin, midi, soir, aube…

Source image: Giphy

Bon. Ai-je vraiment besoin d’en parler ? On va se le dire, une poutine c’est bon n’importe quand et c’est au Québec que l’on retrouve la meilleure. Certains essaient même d’ouvrir des restaurants ailleurs genre nos amis les Français, mais non, c’est pas discutable les amis. Gardez vos fromages, nous on craque pour le Quick Quick. La recette de grand-mère, elle est à nous et ça, personne ne peut nous enlever. Commande-toi une poutine dans un autre pays, c’est certain que tu vas être déçu là, c’est comme évident. Pour ma part, la poutine d’aréna reste la meilleure.

Le sirop d’érable, j’en mettrais partout, ce n’est pas compliqué. Tremper la palette; c’est juste vivre le rêve à l’intérieur de ta bouche. Je détruis une paire de mitaine chaque année à la cabane, mais ça en vaut vraiment la peine.

Notre langue; poésie à l’oreille selon Fred Pellerin

Certains diront que nous sommes colons de par la façon que l’on peut s’exprimer; les sacres sont intégrés quotidiennement dans notre langage. Ceux-là, on peut déjà les envoyer où vous pensez… Assumons-nous, c’est nous ça. Point la ligne. Nous sommes particuliers et c’est beau la différence. Merci.

Donc voilà, moi je suis fière d’être Québécoise et j’espère que vous l’êtes aussi; on est de belles petites bibittes à sucre bien attachantes, j’pense.

 

Source image de couverture: Unsplash

 

 

 

 

-->
Un article de
Angélique Caron St-Pierre's Avatar
Angélique Caron St-Pierre

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Oser les couleurs en tout temps: un look de femmes d'affaires qui surprend