Bébé & Cie

Comme vous pouvez le voir par le titre, je suis éducatrice. Je suis une toute nouvelle, un bébé d’une belle équipe !

Il y a plusieurs types d’éducatrices dans la vie d’un enfant : éducatrice en garderie, éducatrice en service de garde, éducatrice spécialisée, psychoéducatrice, enseignante (les hommes y sont inclus) et même moniteur de camp d’été! Chaque personne a un rôle important dans la vie d’un enfant.

Source image : Unsplash 

À lire : Ce que j’ai appris au Salon Paternité Maternité Enfant

Étant éducatrice en service de garde, j’ai pour tâche d’animer des activités intéressantes pour les enfants, de prendre soin à ce qu’ils soient tous en sécurité et heureux. Une de mes bonnes ami (e )s me dit toujours : Tu sais, le mot d’ordre en tant qu’éducatrice c’est bienveillance !

Je suis entièrement en accord avec elle. J’ajouterais toutefois un deuxième mot : amour.

Ce n’est pas une job facile. J’évolue à chaque jour en tant qu’éducatrice et même en tant que femme. Ma patience est mise à l’épreuve et j’aime ça!

Sachez qu’en tant que femme, j’ai la patience d’un nourrisson qui a faim. En tant qu’éducatrice, j’ai la patience d’une éducatrice  qui aime son métier !

En chaque enfant, il y a un trésor à découvrir. Bien souvent, il suffit de les écouter. Ils ont milles et une anecdotes à nous raconter. Parfois, ils nous parlent de leurs passions, leurs passe-temps et même, leurs rêves. Ce sont des petits êtres bien intentionnés et parfois, un peu maladroits. Et vous savez quoi?

Je les aime.

Pourquoi ?

Parce qu’en prenant soin de leur bonheur, je m’aperçois de l’influence positive que je peux avoir dans leur vie. Les petites attentions, les fous rires, les larmes; on passe par toutes sortes d’émotions en une semaine.

Ce n’est pas toujours beau et mignon! Mais je n’oublie pas que dans les journées plus difficiles, j’apprends à devenir une meilleure éducatrice et une meilleure personne au quotidien.

Ils repoussent mes limites que ce soit au niveau de l’imaginaire, de la créativité et du retour de mon cœur d’enfant caché depuis plusieurs années.

Il m’arrive de penser que je ne suis pas une bonne éducatrice. On m’a dit que c’était les risques du métier, les premières années !

Tous les matins, je me lève avec un petit stress, mais le sourire aux lèvres de savoir que j’apporte un changement, aussi petit soit-il, dans la vie des enfants !

Pour tous les éducateurs de ce monde, BRAVO !  

Merci d’appliquer au quotidien la bienveillance et l’amour dans toutes les sphères de votre métier !

Derrière chaque enfant, qu’il soit différent, colérique ou distant, il y a un enfant qui a besoin d’être compris, aimé et écouté.

J’ai finalement trois mots d’ordre : La bienveillance, l’écoute et l’amour.

Source image de couverture : Sharon McCutcheon – Pexels

Un article de
Claudia Lafleur's Avatar
Claudia Lafleur

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Accepte ce qui est