C'est le temps de la rentrée, ce temps de l'année où les horaires sont chamboulés, les routines recommencent, le trafic refait surface, le stress s'accentue et nos nuits raccourcissent. Je rédige ce texte, non pas dans le but d'apeurer, d'augmenter la charge de travail ou de faire valoir qu'une technique est meilleure qu'une autre, mais simplement pour apporter des pistes de solutions.

J'ai malheureusement eu une des jumelles avec des problèmes reliés au sommeil. Nous avons rencontré des médecins, des spécialistes, des thérapeutes et la première question qu'on nous posait était toujours : est-ce que vous avez une routine bien établie à la maison? Les personnes qui me connaissent bien savent que je suis une fille très routinière. Pour mon copain, la routine était moins importante.

Par contre je tenais mordicus à intégrer une routine aux jumelles.

Premièrement, parce qu'on aurait jamais vu la lumière au bout du tunnel avec l'arrivée de deux bébés en même temps. Deuxièmement, je fais de l'anxiété facilement et la routine réussit à me calmer et m'apaiser afin d'être une mère aimante et patiente pour les jumelles. Troisièmement, afin de réussir à intégrer toutes les sphères importantes de ma vie; passant par la gestion familiale, le travail, les heures d'entraînement ainsi qu'un rythme de vie complet jumelé à une saine alimentation. Le tout repose sur une bonne organisation et un routine bien établie.
Ça aura pris 2 ans 3 mois à Charlotte pour faire de belles nuits, et heureusement, car un mode de vie sain vient en partie avec un sommeil récupérateur, mon copain et moi n'avons jamais lâcher notre belle routine du dodo et cela à porter fruit.

Je suis loin de dire que la routine règle tous les problèmes.

Dans mon cas, c'est la façon que j'ai trouvé pour jumeler et arriver au bout de la semaine avec une liste bien remplie, mais aussi bien réalisée et surmontée de plusieurs beaux accomplissements. Je suis fière de la femme, mère, professionnelle accomplie que je suis et c'est en partie grâce à ma détermination et mon organisation.
Il est certain que cette facilité à être organisée me vient de ma mère, ça passe de génération en génération, et que pour certaines personnes ce n'est pas inné. Par contre, ça se travaille et avec un peu de volonté tout le monde peut y arriver. Sinon il y a toujours des trucs, des astuces afin de nous aider à y arriver.
Je vois les jumelles passer le cap du 2 ans, la routine du petit pot commence, la routine quotidienne afin qu'elles aient de petites tâches dans la maison ou tout simplement qu'elles se brossent les dents, choisissent leurs vêtements (choix vestimentaires souvent douteux).
Avec les années, j'ai vu plusieurs entreprises passées, mais une m'a particulièrement marquée et si je peux aider quelqu'un qui tend la main pour avoir de l'aide, la voici.

Petits coups de cœur pour ce qui s'en vient dans notre maison

  • tableau de la propreté (on n'aura bientôt plus de couches… LIBERTÉ!)
  • les couleurs des émotions (il est souvent difficile pour un enfant de bien décrire ses émotions. Nous même en temps que parents nous vivons parfois de la colère qui ne devrait pas en être, mais plutôt une émotion refoulée donc il est primordiale de bien comprendre et décortiquer les émotions de nos enfants.)
  • mes bons coups (avec les jumelles, les crises de bacon du fameux terrible two arrivent souvent en même temps, donc orienter nos interventions vers le positif plutôt que le négatif a eu un effet vraiment bénéfique de notre côté, je suis persuadée que ce tableau est un outil parfait pour encourager les jeunes.)

Voilà mes petits conseils, si vous en avez d'autres je suis toujours ouverte!

Source de l'image de couverture : Unsplash

Les plus populaires

Accueil