Sport & Santé

Mais non, je ne vous ferai pas une critique du dernier film «gore» à sortir prochainement sur nos écrans. Ni le récit de vie du plus récent pervers et tueur en série à avoir été mis en prison… Je vais plutôt vous parler de puberté. Et oui, cette merveilleuse période de la vie dont nul d’entre nous peut se sauver. Cette étape, oh combien importante, où les premiers poils apparaissent, les boutons s’en donnent à cœur joie sur notre visage et le déodorant devient notre meilleur ami. Cette étape au cours de laquelle les garçons ont les bras beaucoup trop longs par rapport au reste de leur corps et où les filles voient poindre le bout de leurs mamelons sous leurs chandails sans trop savoir si elles doivent les cacher ou en être fières.

À lire – Adolescence : j’étais la jeune fille laide

Dépendant de votre âge, il se peut que vous soyez en plein dans cette phase, auquel cas vous vous reconnaitrez sûrement dans ces lignes. Sinon, vous êtes peut-être de ceux et celles qui ont passés ce stade, il y a plus ou moins longtemps et qui y pensent aujourd’hui en riant ou encore en se remémorant quelques traumatismes. Ou encore, vous êtes peut-être un parent d’enfants qui s’approchent ou qui sont en plein dans leur puberté.

Ce petit texte n’est pas un cours 101 sur la puberté. C’est plutôt un petit rappel sur quelques points importants à connaître de cette période de la vie et quelques suggestions pour s’en sortir indemne.

La puberté, c’est bien simple, c’est le passage de l’enfance à l’adolescence. Durant cette étape, l’individu traverse un ensemble de transformations tant psychologiques que physiologiques. C’est une période aussi importante que… difficile pour plusieurs.

Chez les garçons

La puberté se manifeste généralement entre 9 et 14 ans. Durant cette période qui peut s’étendre sur plusieurs années, les hormones cérébrales traversent le corps du garçon pour se rendre du cerveau aux testicules. L’organisme comprend alors qu’il doit commencer à fabriquer du sperme et de la testostérone. C’est la testostérone qui est responsable des changements physiques qui suivront : acné, voix qui mue, croissance des muscles, apparition des poils au visage, aux jambes, sous les aisselles, sur le torse et le pubis, première éjaculation, augmentation de la taille du pénis et du volume des testicules.

Source image : Unsplash

La poussée de croissance chez les garçons se produit souvent plus tard que chez celle des filles. Il ne faut donc pas s’inquiéter si, au même âge, les filles ont toutes une tête de plus que les garçons. Les premières éjaculations arrivent généralement pendant le sommeil. Les érections spontanées ne sont pas contrôlables mais elles sont parfaitement normales. Le garçon apprendra à les contrôler avec le temps. Les testicules commencent à produire des spermatozoïdes. C’est à partir du moment où il y a des spermatozoïdes que, lors d’une relation sexuelle non protégée, l’ovule peut être fécondé et mener à une grossesse. La transpiration est de plus en plus forte et les odeurs corporelles qui en résultent aussi, d’où une raison de plus pour se laver tous les jours.

Chez les filles

La puberté débute entre 9 et 13 ans et s’étend sur une période de trois à quatre ans. Les changements physiques suivants se produisent : acné, élargissement des hanches, apparition des poils aux jambes, sous les aisselles, au pubis et parfois sur la lèvre supérieure, première menstruation et croissance des seins.

Au plan physique, c’est probablement la croissance des seins et l’apparition des règles qui provoquent le plus de questionnements chez les jeunes filles. La croissance des seins est souvent accompagnée de légères douleurs et peut-être source de gêne ou de malaise. Les filles commencent à saisir pleinement la différence entre leur corps et celui des garçons. Elles doivent apprendre à vivre avec ces nouvelles courbes qui apparaissent. Et les menstruations peuvent être troublantes pour une fille qui ne sait pas ce que c’est et qui n’y a pas été préparée. Elles découvrent une chose avec laquelle elles devront vivre pour les 40 prochaines années de leur vie et ce n’est pas nécessairement amusant… Les changements hormonaux reliés aux règles peuvent aussi avoir un impact considérable sur l’humeur. Angoisse, sautes d’humeur, fatigue et douleurs abdominales sont quelques-uns des effets qui peuvent se faire sentir avant et durant les menstruations.

Source image : Unsplash

Chez les garçons comme chez les filles

La puberté est une période qui peut être intense et troublante pour certains. Au-delà des transformations physiques, il y a aussi des nombreux changements psychologiques qui s’opèrent. On peut s’attendre à des changements au niveau de la confiance en soi et au niveau des relations avec les autres. Les goûts et les besoins évoluent durant la puberté, alors il arrive que les groupes d’amis changent aussi. Les pulsions de désir apparaissent et l’envie de vivre ses premières relations sexuelles se fait sentir. C’est aussi une période durant laquelle les jeunes se comparent, sont influençables, s’inquiètent de savoir s’ils sont normaux et font des niaiseries…

Il existe des outils pour aider les enfants et leurs parents à traverser la puberté. Il y a évidemment de nombreux sites internet qui regorgent d’informations, mais il y a également des livres. La puberté chez les garçons et La puberté chez les filles de Catherine Girard-Audet en sont des exemples. J’ai aussi eu l’occasion de mettre la main sur le kit Ma Louloute. Ma Louloute, c’est une trousse conçue spécialement pour les jeunes filles. Il y a un livret informatif très complet et pas du tout pénible à lire, des protège-dessous, des serviettes hygiéniques, des lingettes nettoyantes et un calendrier menstruel. Tout ceci se trouve dans une jolie pochette ludique et féminine. C’est le parfait petit ensemble à offrir à une jeune fille qui vivra bientôt sa puberté.

Bref, si la puberté est une période de grandes perturbations, c’est aussi une période normale, que tout le monde traverse et qui nous permet de devenir un adulte. Alors si vous êtes en train de la vivre, sachez que tout cela est courant et que vous allez passer à travers. Et si vous êtes un parent, souvenez-vous de votre propre puberté et parlez-en avec votre enfant. Rassurez-le, informez-le, préparez-le et profitez-en pour parler de protection et de contraception.

Source image de couverture : Unsplash

-->
Un article de
Érika Dandavino's Avatar
Érika Dandavino

Érika est d’abord et avant tout une Montréalaise dans l’âme. Elle est née sur l’île, y a vécu toute sa vie et considère que c’est...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Ce que j'ai laissé à Cuba