Style de vie

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai de la difficulté à croire que je déménage dans deux mois! Ben oui, le 1er juillet arrive à grands pas et je commence à penser que bientôt ma vie se retrouvera une fois de plus dans des cartons. C’est fou, ça fait seulement deux ans que j’habite dans mon beau 4 et demi avec mon coloc et je n’arrive pas à me faire à l’idée que ce ne sera plus « chez nous ».

Outre ma tristesse de quitter mon petit nid, il y a celle de me départir de certaines choses. Comme je déménage avec quatre autres personnes, je dois vendre ma table de cuisine, mon bureau et quelques autres meubles. Ce qui me brise le plus le cœur, c’est également le moment où je devrai faire le ménage de ma garde-robe, car je ne peux pas avoir 20 cartons de linge. Vous savez, je suis le genre de fille qui garde trop de morceaux en se disant année après année « Je vais le reporter celui-là! » ou « Tout d’un coup que j’ai une soirée western je devrais garder cette chemise… ». Je sais que vous aussi vous faites la même chose. MAUVAISE IDÉE. Si on ne porte pas un morceau durant un an, c’est peu probable qu’on le porte l’année d’après.

Déménagement
Source image : Pixabay

Pourquoi je vous parle de tout ça? Parce que ça me tue de jeter des vêtements et qu’il y a tellement de belles façons de se débarrasser de ses vêtements de façon écologique.

La soirée de filles

Soirée de filles
Source image : Unsplash

J’ai participé pour la première fois à une soirée « échange de fripes » ce week-end et j’ai adoré! C’est tout simple, ça s’organise vite et en plus c’est amusant. Tout ce que vous avez à faire c’est d’inviter plusieurs amies à la maison, demander à chacune d’amener un petit quelque chose à manger, à boire et le plus important : apporter du linge qui ne fait plus ou qui n’est plus porté. Selon le nombre d’invitées, vous pouvez délimiter un espace où le linge sera exposé et où chacune pourra fouiller dans les piles de vêtements, d’accessoires, de chaussures, de vaisselle, name it!

L’autre façon de procéder, si vous êtes un plus petit groupe, est d’asseoir tout le monde sur un sofa et avoir une maîtresse de cérémonie qui décrira chaque pièce de vêtement. Fous rires garantis! En plus, pas besoin que tout le monde porte la même taille de vêtements, car selon les morceaux et la forme des corps une même taille peut faire à des silhouettes différentes.

Petit conseil, évitez le vin rouge!

Les groupes Facebook

Facebook
Source image : Unsplash

Plusieurs groupes Facebook de vente et d’échange de vêtements existent. Personnellement, je suis abonnée à Deuxième vie, un groupe pour le matériel de plein air et le groupe de mon quartier (Villeray). Souvent, on peut attendre quand même longtemps avant de vendre ses articles, mais j’ai toujours fini par vendre mes choses. C’est un excellent moyen de faire un peu d’argent avec des choses qu’on n’utilise plus!

C’est également un bon moyen de se procurer des choses à petits prix qu’on ne trouve pas nécessairement dans des friperies comme des tablettes, des téléphones, des livres d’écoles et des sacs griffés. Il faut juste faire attention de ne pas acheter plus qu’on vend sinon vous vous retrouverez avec plus de choses qu’au départ et vous devrez refaire le ménage!

Les friperies

Friperie
Source image : Unsplash

J’adore magasiner dans les friperies à Montréal. Pour avoir un aussi grand choix de vêtements, il faut bien que les gens alimentent les rayons, c’est pourquoi c’est toujours une bonne idée d’aller porter les choses qu’on ne porte plus ou qu’on utilise plus dans un centre de dons. Selon la friperie, vous pourrez seulement déposer vos sacs ou échanger vos articles contre de l’argent ou des rabais dans le magasin. Il est facile de regarder sur internet quelles friperies achètent quels genres de choses et hop! Vous prenez un matin ou un après-midi pour aller porter vos effets.

Rien ne vous empêche de faire de petites soirées ou un ménage plusieurs fois par année. La plupart du temps, c’est plus facile de faire plusieurs fois le tour de notre garde-robe que de trancher drastiquement dans notre style. Alors, serez-vous écologiques cette année? Avez-vous d’autres moyens à suggérer?

 

Source image de couverture : Unsplash

-->
Un article de
Camille Paul's Avatar
Camille Paul
Chargée de projet

Une tasse de bonne humeur, un quart de tasse de gêne, une belle grosse cuillère d’autodérision et une pincée d’akwardness et de sarcasme, voici la...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La soirée d’ouverture de Mile Public House Laval