Ton étalon a-t-il besoin de sabots ferrés?

Nos étalons font de plus en plus face à des défis de crinière. Certains sont encore très capables d’être dans la course sans avoir à recourir à la pilule bleue qui les transporte au pays des licornes, d’autres aiment l’effet d’avoir ces petits suppléments qui donnent un élan à leur performance équestre et les autres en on tout simplement besoin.

Vous avez compris que je parle de problème de dysfonction érectile (je préfère dire les défis érectiles). Ce sujet doit tellement être abordé avec amour, qu’il est temps qu’on se parle pour mieux s’aimer et enfin ne plus faire semblant.

Tout d’abord, il est important de vous dire cher étalon que contrairement à ce que vous pensez et à la croyance populaire, vous n’avez pas perdu votre virilité à nos yeux. Bien au contraire, nous avons envie de vous entendre, c’est tellement rassurant.

C’est en effet une responsabilité partagée et nous devons aborder le sujet en temps et lieu. Malheureusement, nous avons trop souvent la fâcheuse habitude de vous questionner ou vous blâmer juste après, ou parfois pendant la relation sexuelle.

C’est mon impuissance face à la tienne!

Pourquoi ne pas ouvrir la discussion sur les défis qui vous empêchent de garder réveillé l’étalon en vous? Et je souhaite que ce soit un premier pas pour que vous et votre partenaire puissiez vous amuser lors de vos soirées équestres.

Maintenant, abordons notre sujet avec un brin d’amour, je veux y aller avec légèreté, car je ne veux pas vous stresser sachant que le stress est parmi les facteurs psychologiques qui peuvent entraîner un problème érectile  .

Je ne suis pas sexologue, je suis la fille d’à côté qui aime discuter sans tabous de sexualité, donc pensez à en consulter un au besoin puisque le sexe ne se limite certainement pas qu’à cela il y a autres choses.

Comme bien des femmes, je deviens très curieuse à écouter parler de ce bel organe masculin qui selon moi est trop souvent incompris.

Hey oui, partager nos expériences, vous voyez le genre de soirée qu’on explique que l’engin de tel gars était comme une banane, un concombre, un serpent, notre petit doigt, une saucisse hotdog ou une saucisse d’un Oktoberfest, un popsicle, un cigare... Bien qu’ils soient tous différents, ce qui leur permettait de se démarquer de tous, n’était pas la grosseur ou la longueur, mais plutôt la consistance. Vous voyez un peu le portait, la molle, demi-molle, la dure, bat de baseball... Hey non, je n’étais pas avec des joueuses de balle molle ou des dégustatrices de crème glacée, mais avec des filles qui voulaient explorer ce bel organe à son plein potentiel.

Nous les femmes, on peut feindre, mais un homme s’il ne peut pas, ça ne suit pas, et s’il ne veut pas, ça ne lèvera pas ou ça va monter descendre pour qu’ensuite lui et sa complice se retrouvent frustrés et insatisfaits. Alors sachez messieurs, que votre organe sexuel est comme Pinnochio et ne sait pas mentir… on le sait quand tu es stressé, fatigué ou quand tu ne veux pas. Car il s’agit d’un petit massage… (oups, je voulais dire mensonge) et le nez s’allonge!

En effet, le fait d’avoir la crainte d’aborder un sujet qui peut heurter l’égo de notre homme dirige notre intimité vers l’échec. Pourtant, on peut éviter ce non-dit et ne pas laisser les malaises, les questionnements et même certaines incompréhensions créant de petites paranoïas s’installer dans notre complicité à deux.

Je vous assure que les femmes peuvent avoir loupé quelques cours en bio, mais rendus après quelques années d’expérience à la montée de l’étalon, certaines pourraient se qualifier à des études supérieures. Donc, tu ne peux pas l’endormir (je parle de ta partenaire bien sûr)!

Je me rappelle avoir fréquenté un homme qui sortaient qu’avec des femmes plus jeunes et des mannequins. Il se vantait qu’il devait tenir le tempo de performance pendant des heures et me voilà avec lui à essayer mes prouesses et même à sortir mon arsenal sexuel et... rien... rien pantoute. Heu!, disons que tu te questionnes pas mal et que tu ne comprends pas que même ton super saut au cerceau ne réveille pas l’étalon en lui. Après avoir questionné, communiqué, et soutiré un peu de vérité (j’ai bien dit un peu), tu te rends compte qu’il y a de bonnes fakeuses, car il n’a pas eu le choix de m’avouer sur le bout des lèvres qu’il devait achever les femmes avec des jouets et qu’il avait développé des stratégies pour que ça ne paraisse pas trop.

Il n’a jamais voulu m’avouer à savoir s’il savait qu’elles jouaient la game. Mais bon, il m’a dit avoir été très excité, mais qu’il a ce blocage depuis trois ans. Dans les débuts, il associait sa perte de puissance au fait qu’il ne le faisait pas assez souvent et parce qu’il n’était plus amoureux de sa conjointe. Évidemment, en optant pour des modèles plus récents, il croyait qu’elles détenaient la solution à sa testostérone et sa résurrection érectile. Donc, vous imaginez qu’à chaque fois qu'il jouait au Ron Jeremy, il y en avait une qui se posait sûrement la question, suis-je excitante pour lui, est-ce que je fais bien ça, est-ce qu’il me trompe? Et s'il vous plaît, ne me faites pas le discours du manque d’estime de soi, car je peux vous confirmer qu’il ne men manque pas et que je me suis questionnée sur notre compatibilité sexuelle alors qu’une fois qu’il avait décidé de voir la vie en bleu, tout allait pour le mieux. En passant, ce n’est pas la solution magique, pour quelqu’un d’autre ça peut être autre chose et très différent.

Les motifs et les besoins sont différents.

La sexualité est une sphère importante dans la vie de couple et ce n’est pas un bon début si ça commence en cheval qui se dérobe. Je ne veux pas toujours enfourcher mon bel homme étalon, je veux simplement embarquer dessus.

Maintenant que c’est dit, ne crois pas que tu es seul, les gars dans la salle de sport ne te diront jamais la vérité et malheureusement beaucoup trop de personnes s’oublient par amour pour l’autre ou simplement pour ne pas créer un différend (je la comprends juste pas celle-là).

En passant, je vous conseille fortement de ne pas utiliser des produits de ce genre sans un avis médical, vous pourriez finir étaler sur une civière et non en étalon... Sérieux, ne prenez pas de risque sur votre santé. Le temps d’avoir vos rendez-vous avec des professionnels, amusez-vous à explorer votre cavalière c’est tellement important et c’est excellent et meilleur avant de faire quelques sauts.

Parlez-vous, aimez-vous, amusez-vous aller chercher l’aide auprès d’un médecin, un sexologue ou d’autres experts dans ce domaine. Et si vous avez à redéfinir votre sexualité, alors vous y serez bien préparé.

Allez hop, embarquez!

Image de couverture via Unsplash

Les plus populaires

Accueil