J’aimerais connaître mon futur, être née avec un pouvoir de super-héros m’avertissant de ce qui m’arrivera aujourd’hui, demain, dans 30 ans. De l’insécurité tu diras. Peut-être.. Assurément! Ouf, lâcher prise…

Je ne suis pas sotte, je sais que les super-héros et la magie ça n’existe pas. Je dois me résigner, Twillight et Harry Potter ça n’appartient qu’au monde fantastique. Dans ce monde réel, c’est impossible de connaitre le futur. A moins de voir le meilleur médium du Québec, pis encore là..

Il est difficile d’être la personne ayant le plus d’attentes envers soi-même, d’être le juge qui accompagne chaque pensée et  chaque décision. N’être jamais satisfaite de rien, toujours vouloir plus et désirer mieux.

Être une contrôle freak.

control freak, tableau, vouloir tout contrôler

Mon passé, j’en aime pas tous les chapitres. Certains me font mal et j’aimerais qu’ils n’y soient pas. Effacés, brûlés, jetés aux poubelles, mais je ne peux pas. Je n’ai pas de baguette magique pour m’autoadministrer l’enchantement « oubliettes » qui crée l’amnésie dans le merveilleux monde des sorciers de J.K. Rowling. Ce serait trop facile..

Ces étapes de vie qui font de moi qui je suis, me définissent par mes apprentissages, réflexions et ma manière de percevoir la vie. Ces épreuves qui forgent mon caractère et qui guident mes choix. Ces blessures qui créent une carapace incassable pour celui ne détenant pas ma confiance.

Je me connais assez bien pour affirmer que l’incertitude, je ne la tolère pas. Cette bibitte mesquine créant de l’anxiété au quotidien dans mon corps étant assez forte pour m’en ronger les ongles.

Si tu prévois me parler et que ce n’est pas possible avant deux jours, l’anxiété va m’envahir. Je vais produire plusieurs scénarios et je vais analyser tout ce que tu pourrais me reprocher. Ma réponse automatique est d’imaginer le pire, même si cette rencontre peut avoir comme objectif de me féliciter. Il me faut une explication tout de suite, MAINTENANT.

Je contrôle tout ce qui est possible dans ma vie; mes rencontres; mon travail; ce que je mange; mon argent; ce que je décide de publier; les mots que je choisis pour parler; mon chemin pour marcher. Ce contrôle soi-disant normal pour toute personne ayant un brin d’autonomie.

Sauf qu’au niveau de mes relations, c’est différent.. Je ne peux pas contrôler ce qu’il y a dans mon cœur, les papillons qui s’y installent, les cafards qui me hantent, les peurs qui m’habitent et surtout pas l’intensité de tes yeux.

Présentement, je suis perdue et c’est un fait. Oui, je dois me l’avouer, ma vie est en stand-by et je n’ai aucune idée d’où je désire la diriger. À tous les jours je change de discours face à mes désirs, pis ça me rends insécure.

Toi, cet homme, tu me déstabilises. Aujourd’hui je crois que c’est possible, demain je suis convaincue que tout est perdu.

Le sentiment d’incompréhension que j’ai envers moi-même commence tranquillement à devenir insupportable. J’aimerais envoyer promener mon réflexe d’introspection et d’analyse de la situation/relation afin d’être au neutre. Malheureusement, ces facteurs sont sur pilote automatique et comblent tous mes moments inoccupés.

Je dois vraiment lâcher prise, m’avouer vaincue par le sentiment que tu provoques chez moi, aussi nouveau et incompris soit-il.  Toutefois, en ce moment, je pense que je pourrais un jour t’aimer, pis honnêtement cette seule pensée me fait freaker.

Ces réflexions qui représentent un manque flagrant de contrôle, qui me rendent instable émotionnellement et me font ainsi douter, voir même reculer au lieu d’avancer.

Je me protège de l’incertitude, j’ai trop été blessée et je sais d’avance que tu as ce pouvoir. Crois-moi, j’ai déjà aimé les yeux fermés, mais dès qu’on me fait douter j’ai l’impression de devenir cette amoureuse freak. Je suis en perte de contrôle.

tableau, control freak

Avec le temps, j’ai appris que mon seul pouvoir d’action est le présent, surtout maintenant. Je dois entreprendre la vie comme une aventure, avec des montagnes, des rapides et des oasis. Je dois faire confiance en l’avenir, je ne pourrai pas tout programmer, surtout pas à ta place. Toi qui est complètement maître de ta vie, de tes sentiments et de qui tu aimes ou pas.

A bien y penser, je ne veux plus le savoir mon avenir, je désire le créer à mon image et prendre le risque d’être blessée une fois de plus. Que mes futures épreuves me mènent à l’accomplissement personnel, seule ou avec toi. Je préfère tomber de haut que pas du tout, cette fascinante force de ma personnalité.

Je dois apprendre à me faire confiance et estimer ma valeur. Je ne peux m’empêcher de croire que le jour où je serai vraiment bien avec moi, il sera plus facile de me laisser guider sans tenter de contrôler l’impossible. J’aurai l’assurance de réagir à l’imprévu, d’arrêter d’être anxieuse et me permettre d’être vulnérable à deux.

Maintenant, j’espère que toi aussi tu le seras.

– [Mlle Cafards]

-->
Un article de
Elyse Tremblay's Avatar
Elyse Tremblay

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Look: Sexy pour la St-Valentin? Pourquoi pas?