Faits Vécus

Je crois au destin. Si quelque chose doit se produire, ça va se produire. À l’inverse, si ça n’arrive pas, c’est parce que ça ne devait pas arriver. Je crois que moi, j’étais destinée à œuvrer auprès des jeunes.

En 2016, j’ai réalisé un rêve et lancé mon premier livre. La vie de Cookie, heureux mélange d’une histoire et d’apprentissages, s’adresse aux enfants de 2 à 7 ans. Mon but n’était pas nécessairement de faire carrière comme auteure. Je voulais simplement réaliser ce rêve de lancer un livre, pouvoir dire que je l’avais fait. Sans le savoir, j’étais au début d’un long chemin, parsemé de petites fiertés, d’accomplissements et de réalisation de soi.

Mon premier livre a été bien reçu, il a même voyagé jusqu’en France. J’ai commencé à visiter les garderies et carrefours familiaux, en plus de participer à différents événements, afin de rencontrer mes petits lecteurs. Depuis, j’ai présenté trois nouveaux livres s’adressant tous aux petits. J’ai l’habitude de dire qu’il n’y a pas de public plus pur, pour une auteure et sa plume, que les enfants.

Source image: Caroline Babin Photographe

Aujourd’hui, je peux me vanter d’avoir écrit quatre livres pour enfants, livres qui ont été dans de nombreuses boutiques et librairies au Québec, et qui ont même voyagé jusqu’en France.

J’ai continué dans la même voie en fondant, en 2019, l’entreprise Petits Minis-Matériel éducatif. Petits Minis offre du matériel pour les garderies, des affiches, des passeports de lecture et des cartables éducatifs. Ces derniers ont reçu de très bonnes critiques, les enfants semblent les adorer.

L’an dernier, ma carrière a pris un nouveau virage aussi gratifiant qu’inattendu. En novembre 2019, je devenais officiellement tutrice pour Succès Scolaire. Plusieurs de mes mandats concernent des jeunes de la DPJ ou des jeunes ayant des troubles d’apprentissage. Je peux affirmer que ces jeunes ont beaucoup de potentiel et qu’ils sont fort attachants. C’est tellement un beau sentiment que d’apporter quelque chose à ces jeunes, d’avoir l’impression de faire ma petite part pour les aider à avancer.

Lors de mes séances de tutorat, j’ai la chance de pouvoir utiliser mes livres et mes cartables éducatifs avec mes élèves. Voir les enfants apprendre tout en s’amusant, avec ce que j’ai moi-même conçu, c’est tout un sentiment, toute une fierté.

Je crois que mon histoire peut en inspirer d’autres. En effet, je vis avec un problème invisible pour les yeux, mais difficile pour les personnes atteintes : l’anxiété. Malgré tout, j’ai  foncé et j’ai trouvé ma voie, celle qui, je le crois, m’était destinée.

Si tout va bien, je serai bientôt maman. Évidemment, mon enfant aura les livres de sa maman. Après avoir fait tant pour les enfants, je m’investirai pour celui qui viendra de moi. Après, « tutrice » et « auteure », on m’appellera bientôt « maman »!

Bref, je réalise aujourd’hui que c’était mon destin de travailler pour et avec les jeunes. J’espère pouvoir le faire encore longtemps.

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Stéphanie Brière's Avatar
Stéphanie Brière

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La direction des Alouettes change de cap: les cheerleaders sont de retour!