Faits Vécus Style de vie

Je dois être franc avec toi au début : je ne tiens pas à ce qu’on développe une relation amicale à long terme. Ce n’est pas parce qu’on n’a pas des mêmes intérêts en commun. Ce n’est pas non plus parce que tu habites trop loin de chez moi. Il y a d’autres raisons et je vais te les expliquer.

En réalité, c’est que j’ai déjà beaucoup d’amis et je n’ai pas tellement envie de me créer de nouvelles amitiés. Je vois que tu sembles être une bonne personne. Je remarque qu’on a aussi des intérêts en commun. Il est vrai qu’on a eu du plaisir ensemble à faire certaines activités. Malgré tout, il y a quelque chose qui me retient à vouloir développer une relation amicale à long terme avec toi.

Homme assis sur un quai grisSource de l’image: Unsplash

Si je me fie à mon instinct, je préfère largement faire des activités seul ou avec d’autres amis plutôt que de les faire avec toi. Étrangement, on a déjà fait ces activités ensemble et nous avons aussi eu de bonnes conversations. Mais il y a quelque chose qui ne me donne pas nécessairement le goût de continuer à faire ces activités avec toi, du moins pas aussi souvent. C’est l’une des raisons pour laquelle je ne souhaite pas être ton ami à long terme, parce que je ne me sentirais pas bien de faire semblant.

Ce n’est pas parce que tu as été impoli ou désagréable avec moi. Ne t’en fais pas, j’ai déjà été malheureux quand je passais du temps avec ces personnes. J’admets que j’essayais de les éviter du mieux possible. Étrangement, ce sont plutôt ces personnes qui voulaient continuellement qu’on se voie et ce n’est jamais moi qui faisais les premiers pas pour les appeler ou les écrire.

En revanche, il y a quelque chose de sûr : je ne veux pas me rendre au point où je ne m’intéresserais plus du tout à ta vie. Je ne veux pas non plus être la personne qui va complètement arrêter de t’inviter à faire des activités. Je ne veux justement pas me rendre à cette étape. C’est pour cette raison que d’être ton ami à long terme n’est pas une bonne idée.

Deux amies séparéesSource de l’image: iStock

Toutefois, il ne faut jamais perdre espoir. Il est vrai que l’on pourrait se voir dans des partys ou dans des réunions d’amis. Il est même possible que j’invite une vingtaine ou une trentaine de personnes à venir faire le party chez moi et que tu fasses partie du lot. Bien sûr, on va surement pouvoir discuter ensemble. Qui sait, peut-être que tous les deux on aura changé. On aura évolué au cours de notre vie d’adulte et vous allons vouloir finalement se voir plus souvent que juste une fois par année.

 

Source de l’image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Jean-Michel Bélanger's Avatar
Jean-Michel Bélanger

Après avoir écrit ses pensées pendant plusieurs années sur son mur Facebook, Jean-Michel a décidé de rejoindre Le Cahier afin que ses idées et ses...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

J'aimerais ça vous parler de ma mère