Faits Vécus

La vie ne va pas toujours comme on le souhaite. Parfois on se sépare, on change ou on change d’idée. Une fois notre passé derrière nous, on doit aller de l’avant, éviter de tomber dans les clichés et recommencer à rêver.

 Le 31 décembre dernier, quand on m’a souhaité la Bonne Année, j’ai souri, j’ai dit merci et j’ai gardé tout enfoui en moi. Quelques fois durant la soirée, je suis allée me cacher pour laisser couler les larmes qui semblent toujours renouvelables. Comme le chantait Bélanger, j’aurais pu fournir en eau le tiers monde ce soir-là.

 Mais demain, de quoi vas-tu être fait? Quand vas-tu me surprendre avec une bonne ou une mauvaise surprise?

Tu me fais tellement peur. Je ne te connais pas. Je ne peux pas dire que je préfèrerais ne pas te connaître, mais disons que j’aurais aimé qu’on ait été présentés. Un genre de blind-date organisé par nos amis communs qui voient entre nous un avenir probable et surtout, heureux.

 Vas-tu me présenter des gens? Vas-tu m’offrir une nouvelle carrière, un nouveau défi? Le toit sous lequel on vit va-t-il s’envoler avec les vents des nouveaux jours? Vais-je gagner à la loterie? Ok, oui j’avoue ne jamais acheter de billet de loterie, mais on ne sait jamais.

Depuis quelques mois, j’angoisse à l’idée de vivre seule avec mes deux enfants. J’essaie de garder ma concentration assez alerte pour ne pas oublier de payer un compte, pour ne pas oublier un enfant à l’école ou à la garderie.

J’ai peur de toi, 2019. Et tant qu’à y être, 2020, 2021 et 2022 aussi.

Je ne peux imaginer quelqu’un qui entrerait dans nos vies, dans notre maison, dans mon lit… Mais à 35 ans, est-ce réaliste de penser que je serai seule avec moi-même pour toujours?

Je ne veux pas y penser, mais je suis une humaine. J’ai besoin de penser, ça me garde en vie. Dis-moi, demain, as-tu un indice à me donner, pour que je puisse savoir à quoi m’attendre? À quoi mon avenir va-t-il ressembler?

Il me semble qu’on s’est déjà rencontrés par le passé, et tu m’avais semblé pas mal plus sympathique. Lâche ton air bête, je t’en prie, et retrouve ton sourire et ton insouciance de jeunesse et qui sait, peut-être que le 31 décembre prochain, je serai heureuse de te voir à nouveau?

Calendrier fille

Source image: Pixabay
-->
Un article de
Marie Claude Delage's Avatar
Marie Claude Delage

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Quand prendre une pause forcée terrifie