Lookbook Mode & Beauté

Il y a des fois où je regarde d’autres femmes de mon âge et je me dis que je suis encore un peu une enfant. La semaine dernière, j’ai mis un jeans troué, des Converse et un t-shirt blanc trop grand pour aller au restaurant et j’ai senti que j’avais l’air plus jeune que la femme en tailleur à côté de moi. Toutefois, quand j’ai regardé de plus près son visage, je devinais son jeune âge. Je me suis arrêtée. Est-ce que je devrais changer ma penderie? Est-ce que je devrais devenir, moi aussi, cette femme? Je n’en ai pas envie, ni à Montréal dans un restaurant, ni en voyage d’ailleurs. Quand je quitte le pays, avec mon sac-à-dos, soudainement, je redeviens cette petite Camille qui part à l’aventure. J’ai souvent l’impression que je m’émerveille encore devant des choses si simples et que je ris pour rien, juste parce que je trouve la vie belle. Et on me l’a déjà reproché: «ce n’est pas un comportement de ton âge». Quoi. On devrait soudainement être plate et rangé à 30 ans? Fini les folies, les coups de tête et les rigolades? Je dis non. Ce n’est pas la première fois que je vous parle de ma conception de ce qu’est d’être un adulte. Au mois de mars, je vous parlais de l’éternel débat entre les adultes qui ont des enfants et ceux qui n’en ont pas… (c’est ICI si tu veux lire). Cette fois, je veux vous parler de votre coeur d’enfant.

Je pense être, sur plusieurs points, une éternelle gamine. J’aime oublier, par moments, mes responsabilités et mes soucis pour seulement vivre le moment présent et oser faire des choses juste pour le plaisir. Enfant, tu montes dans un arbre sans raison, tu le fais parce que c’est drôle. Adulte, tu monte dans l’arbre s’il faut le faire et tu te dis souvent que c’est dangereux. Mon copain et ses amis sont des bons exemples d’adultes qui savent redevenir des enfants. Quand on part tous ensemble à la mer une fois par année, il y a toujours des moments où les hommes jouent à des jeux comme «qui lance le billot de bois le plus loin» ou encore «qui saute le plus haut» et j’en passe. De vrai gamins? Oui. Mais aussi des hommes avec de belles carrières dans divers domaines qui cessent, pendant une fin de semaine, d’être cet adulte en veston et cravate.

Quand nous sommes allées à Cuba, au mois de mars, MC, Vikki et moi, dès que j’ai mis mon nouveau maillot June Swimwear, j’ai eu envie d’être tannante. Je porte des maillots de cette marque depuis des années et j’ai tant de beaux souvenirs avec ces derniers, en passant de surfer au Costa Rica, à faire de la plongée au Panama et à marcher sur la berge à Tahiti. June a souvent été avec moi dans des moments magiques de ma vie. Cette fois, j’ai choisi de grimper un palmier juste pour rigoler. Je me sentais comme une petite fille qui ne voulait que rigoler, et on a bien ri en effet!

DSC_9976

DSC_9888

DSC_9967

DSC_9925

DSC_9910

Le look:

Maillot – June Swimwear

Bandeau – Gibou

Bracelet de cheville – WellDunn

Lieu – Cuba

Photos – Vikki Snyder

DSC_9983

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Terre-Neuve : la belle méconnue de l’est