Voyage

Pour faire suite à mes deux premiers articles où je vous ai parlé de mon séjour au Portugal en famille, j’enchaîne avec la deuxième partie de mon voyage. Nous avions donc décidé de traverser en Espagne, plus précisément à Séville. Sachez qu’à partir de l’Algarve, il est facile de rejoindre l’Andalousie en autobus, moyennant quelques euros et un (long) trajet de cinq heures. Profitez de la route pour regarder les champs, qui sont à perte de vue.

(À lire : Pizza, Pasta, Gelato ; Italie)

À Séville, ce qui frappe en premier, c’est la chaleur. L’Andalousie en entier bénéficie d’un climat très chaud, pour une majeure partie de l’année. Côté hébergement, nous avions loué un appartement dans le quartier Triana, connu comme étant le berceau du flamenco. Juste de l’autre côté des rives de Guadalquivir, la localisation est parfaite et vous permet de réellement vivre la vie sévillane, dans les rues qui sont habitées par ses habitants. En effet, le soir, ne vous attendez pas à souper avant au moins 20h (décalez donc la sieste de vos enfants pour profiter au maximum de ce que l’Espagne a à vous offrir).

Côté attractions touristiques, nous avons évidemment visité les attractions principales, soit la Cathédrale de Séville et le Real Alcazar. Pour ces lieux, il faut réserver vos billets à l’avance, et respecter l’heure à laquelle vous êtes convoqués. Sinon, je vous conseille de simplement déambuler dans les rues, en longeant le Guadalquivir, votre principal point de repère (et ses nombreux ponts, qui vous permettront d’aller et venir des deux côtés de la rive) et admirer la Torre del Oro, tel un phare sur le bord du fleuve.

Si vous désirez des photos pour votre Instagram, la Plaza de Espana est un incontournable, de même que le Parque Maria Luisa, idéal pour vous trouver un coin d’ombre. Finalement, si votre horaire vous le permet, le quartier Ayutamiento est l’arrêt parfait pour le shopping (attention, tout est fermé le dimanche). Vous pouvez aussi admirer la ville en montant au sommet du Métropol Parasol (Las Setas), des structures de bois semblables à des champignons (le billet vous donne même droit a une consommation gratuite, just saying).

Au final, sachez que nous avons vraiment apprécié Séville. C’est une ville qui se marche très bien, même avec une poussette. Les habitants y sont particulièrement sympathiques, et la ville est très sécuritaire. C’est l’endroit rêvé pour une immersion dans la culture andalouse, sans être trop envahi par la fébrilité touristique.

Bon voyage!

Crédit photos : Valérie Gauthier

-->
Un article de
Valérie Gauthier's Avatar
Valérie Gauthier

Valérie est une professionnelle des RH, une wannabe blogueuse on the side, et une fière maman d’une petite fillette qui s’appelle Juliette. Après avoir quitté...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

5 astuces pour bien gérer ta fin de session