Faits Vécus

Tu as besoin d’une lecture un peu plus perturbante? Continue à me lire. Si tu penses tomber sur une lecture joyeuse qui te donnera le coup de pouce de plus pour que tu te sentes bien, clique sur X et regarde autre chose. Je ne veux pas froisser personne. Je veux seulement exprimer ma pensée la plus profonde et révoltante. Parfois, on a besoin d’une personne comme moi pour en réveiller quelques-uns. Je ne suis pas une personne indispensable. Seulement directe et réaliste dans cette société aveuglée par l’argent et le matériel. Suite à la publication de cet article, je recevrai probablement des injures et des tomates sur mon balcon, du moins, si on avait autant d’audace que ceux qui s’exprimaient avant l’apparition des réseaux sociaux. Tu vas me dire : « Toi, tu nous envoies la patate chaude derrière un écran! »

Oui.

Je le fais parce qu’en 2019, c’est le seul moyen de communication qui intéresse les gens. C’est plus facile d’accès et plus facile de combler son temps vide de sens. Je ne dirai jamais que tu es une personne sans valeur et une vie pas de sens. Je te dis simplement que tu dois trouver un sens à ta vie, quelque chose qui te fait suffisamment vibrer pour te faire oublier l’instant d’un moment que les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram existent. Que tu trouves un sens à ta vie pour aussi trouver la force de confronter tes problèmes au lieu de te cacher derrière le faux : le faux bonheur, le faux look, la peau lissée par les filtres… le faux toi quoi!

Recule d’un pas et réfléchis un peu.

J’ai l’air expéditive, n’est-ce pas? Je te brasse un peu l’intérieur au point où tu aurais envie de me dire d’aller voir ailleurs? Fine. J’aurai à ce moment-là atteint le 10% de mon objectif. Pour te réveiller, j’ai dû te brasser un peu le coco.

femme mains telephone cellulaire litSource image: Unsplash

Tu te réveilles le matin. Six heures trente. Sept heures trente. Onze heures trente. Peu importe l’heure à laquelle on se lève, la première chose que l’on fait par piètre habitude est de regarder son fichu téléphone. Qu’est-ce que j’ai manqué? Le dernier like de ton ami Justin? Pour vrai, regarde à ta gauche, regarde à ta droite. Qu’est-ce que tu vois? Concentre-toi…

Est-ce que tu te sens vide à l’intérieur? Comme une sorte d’épave abandonnée par ta vie intérieure pleine de rêves, mais peu d’actions? Tu n’es pas seule, je me sens exactement comme ça moi aussi.

Que ce soit les horaires chargés au travail, l’anxiété de performance, la vie sociale fausse et dévalorisante, les passe-temps non constructifs ou calmants ou bien le manque de pleine conscience au quotidien, tu te sens mort par en-dedans. Tu regardes autour de toi et tu as parfois l’impression d’être sur le pilote automatique. Ça te fait même peur parfois parce que tu as l’impression que tu ne reviendras jamais à toi. Que tu es mort en fait.

Ma folie m’emporte un peu dans la profondeur de mes mots volubiles. Je suis certaine que les gens qui me connaissent vraiment m’imaginent en train de gesticuler en expliquant tout ça. Les yeux ronds comme des billes et prête à réveiller les gens autour de moi, j’écris.

J’écris ce qui me gruge par en-dedans tous les jours de mon existence. De notre existence robotisée par les habitudes synchronisées. On vit dans des moules désastreux et pourris.

Oui. Tu as bien compris! C’est complètement pourri! Je ne suis pas une révoltée de la société ou une dépravée. Non. Je suis très lucide et éveillée. Il me suffisait d’un dîner avec mon meilleur ami pour avoir envie de brasser un peu le monde avec mes mots qui rentrent comme un ballon de basket qu’on reçoit au visage durant un match.

Tu sais? Le ballon qui te met en calvaire parce que ça fait mal. C’est douloureux et le monde trouve ça drôle…

femme mains telephone cellulaireSource image: Unsplash

Ce texte-là fera rire plusieurs personnes. Certaines personnes vont me juger comme complètement folle ou déconnectée. D’autres vont dire « enfin quelqu’un qui dit tout haut ce que je pense tout bas ».

Tiens-toi.

Je pense que ce texte-là va me coûter quelques critiques, mais au moins il va me valoir la joie de m’être exprimée poliment parce-que, crois-moi, j’aurais envie de dire encore plus.

Bref, réveille-toi avant que ce soit le temps qui te réveille… trop tard.

Source image de couverture: Pixabay

-->
Un article de
Claudia Lafleur's Avatar
Claudia Lafleur

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]r.com!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

4 trucs et astuces pour un bridal shower réussi