Arts

La lecture fait partie de ma vie tout autant que la musique. Je n’ai jamais assez de livres tout comme je n’ai jamais assez de musique. Dans les derniers mois, je me suis replongée dans cette passion. Durant ce bain de mots que j’ai pris, j’ai eu certains coups de cœur et je vous les présente ici. 

L’allégorie des truites arc-en-ciel de Marie-Christine Chartier 

Image via Éditions Hurtubise

Il y a quatre ans, lors d’une soirée, Max rencontre Cam et ce fut le début de quelque chose : une connexion entre deux êtres qui n’arrive que rarement dans une vie et qui donne lieu à une amitié. Quatre ans plus tard, leur amitié est toujours aussi forte, même trop forte qu’on pourrait confondre leur relation amicale avec celle d’amour. Les deux le savent, mais quelles solutions s’offrent à eux ? Eux qui sont amoureux l’un de l’autre avec la peur d’être blessé tout comme celle de perdre l’autre.  

La floraison des nénuphars de Marie-Christine Chartier 

Image via Éditions Hurtubise

Retrouvons Max et Cam ainsi que leur vie qui a changé avec un déménagement à Montréal, un premier roman à succès publié par Cam, un emploi plus prestigieux pour Max. À travers ce positif se cache aussi des côtés difficiles : le décès du père de Cam ainsi que la relation entre Max et Cam qui connaît de la houle. Que faire lorsqu’on pensait que le plus difficile était de s’avouer nos sentiments, mais qu’en réalité c’est de garder vivant ce qui les a fait naître qui est le plus difficile ? 

Le sommeil des loutres de Marie-Christine Chartier 

Image via Éditions Hurtubise

Jake et Émilie sont différents, car elle étudie en espérant devenir médecin et lui est un jeune acteur de 21 ans, déchu, de retour chez ses parents. Mais le fait qu’ils travaillent à la pizzéria du coin et qu’ils sont blessés au point de ne plus avancer dans la vie les ressemble. C’est avec du Sprite, une ouverture, une écoute ainsi qu’une mise à nu de leurs défenses qu’ils se rendent à l’évidence que rien n’arrive pour rien et qu’ils sont plus que ce qu’ils croient. 

Atuk, elle et nous de Michel Jean 

Image via Les Libraires

Jeannette Siméon c’est la grand-mère, mais c’est aussi la fille d’Almanda et de Thomas Siméon. Elle a vécu la vie de chasseurs de la forêt boréale jusqu’à ce que l’amour lui montre un chemin différent. Michel c’est le petit-fils, qui n’a pas connu la vie de chasseur et surtout lui qui n’a pas assez connu sa grand-mère. C’est à la mort de celle-ci que l’on découvre ce qu’elle était, ce qu’il est, ce qu’ils sont. 

Une petite faveur de Darcy Bell 

Image via Archambault

Stéphanie est blogueuse en plus d’être la mère de Miles alors qu’Emily est femme d’affaires, mariée et la mère de Nicky. Différentes, mais elles se lient d’amitié et un jour, Emily avait demandé à Stéphanie de garder Nicky chez elle quelques heures. Celle-ci accepte sans se douter que c’est le début d’une quête afin d’éclaircir les mystères qui s’épaississent, plus les jours passent. 

Le livre sans nom, auteur anonyme

Image via Le Livre de Poche

Santa Mondega, ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde où tous les cinq ans, une éclipse solaire se produit. Lors de cet évènement, des massacres ont lieu et sont tous commis par la même personne. Une enquête s’ouvre pour élucider les mystères sur ces évènements hors de commun et pour ainsi faire que cette année soit différente des autres. Mais serait-ce vraiment différent ? Tant de questions comme celle-ci qui rendent l’histoire tout sauf ennuyante ! 

 

J’ai le goût de vous laisser en vous disant : « laissez-vous emporter par les mots et osez lire des livres qui sortent un peu de votre style habituel, car vous pourriez vous surprendre à chanter le refrain d’Adèle de sa chanson Oh My God. »

 

 

Image de couverture par Radu Marcusu via Unsplash
-->
Un article de
Coraly Guillemette's Avatar
Coraly Guillemette

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Ne me dérangez pas passé 17h