Style de vie

Décembre, ce n’est pas que l’hiver qui s’installe et les vacances qui approchent. Décembre, c’est aussi synonyme de party de bureau. Et si les party de bureau sont souvent un moment attendu par les employés et la direction pour se détendre ou lâcher son fou, ils sont aussi souvent le théâtre de situations gênantes… Voici donc une petite liste des choses à éviter si tu veux survivre à ton party de bureau.

À lire aussi : Briller au bureau

party de Noël de bureau

T’habiller de manière inappropriée

Ai-je besoin de te rappeler que tu es dans un party. Un party!!! Fais un effort. Robe, veston, talons hauts, nœud papillon, rouge à lèvres. Bref, porte donc quelque chose qui reflète l’ambiance des fêtes. Mais ai-je aussi besoin de te rappeler que tu n’es pas dans un bar de rencontre. Tu es entouré de tes collègues. Tes collègues !!! Alors bien sûr, si l’occasion te demande de faire un effort, de porter quelque chose de plus festif, assure-toi quand même de demeurer approprié et d’être à l’aise pour de longues heures. Si tu te connais assez bien pour savoir que tu es du genre à monter sur un speaker pour danser, peut-être que tu devrais porter un joli pantalon ce soir-là et non une mini-jupe… Bref, prends donc le temps de penser à ton ensemble quelques jours d’avance. AH! et j’oubliais presque, messieurs gardez votre chemise en tout temps et mesdames, je vous en prie, n’enlevez pas votre brassière. Je vous assure que même si cela a l’air d’être une excellente idée sur le coup, se dévêtir dans un party de Noël est rarement un prélude à une promotion.

party de Noël de bureau

Te jeter dans le buffet comme si c’était ton dernier repas

Ce n’est pas tellement que c’est grave, mais c’est surtout mal élevé. Tu ne veux pas être la personne qui termine tous les plats et qui a la bouche pleine sur toutes les photos…

Parler de la job

C’est peut-être le party de bureau, mais c’est surtout le party de Noël. Ce n’est pas le temps d’embêter tes collègues avec un dernier dossier à régler avant le congé des fêtes. Ce n’est pas plus le temps d’aller parler de tes bonnes idées au patron. Et ce n’est surtout pas le temps de demander une augmentation de salaire. Quelqu’un qui ne décroche pas, c’est lourd! Veux-tu vraiment être cette personne aux yeux de tes collègues?

Parler de sujets trop intenses

Ce n’est peut-être pas le moment de parler de ta grand-mère mourante, de Donald Trump ou de la crise des migrants. Est-ce que j’ai vraiment besoin de t’en dire davantage?

party de Noël de bureau

Régler tes comptes

Dire ses quatre vérités à la fille de la paie qui te tape royalement sur les nerfs depuis des mois n’est vraiment pas une bonne idée. C’est un party de bureau, pas une convocation dans le département des Ressources humaines. Tu as un collègue qui te dérange? Tu considères que tu as raison? C’est correct, tu as droit à ton opinion. Mais prends donc une résolution à l’instant. Décide de régler tes comptes comme un adulte sensé et responsable, en janvier. Rien de mieux qu’un bon petit congé des fêtes pour se remettre les idées en place et choisir comment tu veux faire face à cette situation.

Être beaucoup trop affectueuse avec tes collègues et tes patrons

On le sait tous, l’esprit des fêtes, l’alcool, la musique, tout ça peut nous monter à la tête. Et, en l’espace d’une soirée, on aime tout le monde, on a le goût de faire des câlins, de danser de façon un peu trop osé, et parfois plus. Mais veux-tu vraiment te réveiller le lendemain matin et réaliser que tu as embrassé le gars de l’informatique. Ou que tu as visité le bureau de ton patron d’un peu trop proche… Rappelle-toi que tu es dans ton lieu de travail et que les gens autour de toi sont collègues. Tu n’es pas sur Tinder. Tu ne pourras pas juste “bloquer”ton voisin de bureau quand tu auras retrouvé tes esprits. Alors je te suggère fortement de garder ta langue dans ta bouche. Mais si c’est plus fort que toi et que tu as réellement le goût de mettre ta langue dans la bouche de quelqu’un d’autre, essaie donc de le faire en privé!

party de Noël de bureau

Appeler malade le lendemain

La meilleure façon de faire en sorte que ça ne t’arrive pas, c’est évidemment de ne pas abuser d’alcool. Mais, sans blague, si tu as la gueule de bois, je t’assure qu’il y en aura plusieurs autres dans le même état que toi. Alors bouge-toi, vas travailler et propose donc à tes collègues d’aller manger une bonne poutine en équipe pour vous rappeler les moments mémorables de votre soirée. Et en passant, même si tu as attrapé la gastro, que tu n’as pas bu durant la soirée, que tu es réellement malade et que cela n’a aucun lien avec le party, je t’avertis tout de suite que si tu ne te présentes pas au travail le lendemain matin, personne ne va te croire. Tu seras à tout jamais l’employé qui a appelé malade le lendemain du party parce qu’il ne sait pas se contrôler.

party de Noël de bureau

Te saouler

Et oui! C’est en fait La règle numéro 1 à suivre. La plupart des choses à ne pas faire dans un party de bureau sont des conséquences directes d’une consommation d’alcool excessive. Alors pour t’éviter des lendemains de veille humiliants, mieux vaut contrôler ta consommation. Donne-toi un nombre de verres maximum à ne pas dépasser. Et prends ton temps pour les déguster. Tu auras autant de plaisir et en plus, tu vas t’en souvenir!

party de Noël de bureau

Alors, maintenant que tu sais ce que tu dois éviter, il te reste juste à t’amuser. Le party de Noël c’est une belle occasion d’apprendre à mieux connaitre tes collègues, tisser des liens qui peuvent dépasser le cadre du travail, montrer ta personnalité dans un contexte moins sérieux. Alors profites-en, ça n’arrive qu’une fois par année.

Bon party!

-->
Un article de
Érika Dandavino's Avatar
Érika Dandavino

Érika est d’abord et avant tout une Montréalaise dans l’âme. Elle est née sur l’île, y a vécu toute sa vie et considère que c’est...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

S’accepter et s’aimer, ça peut prendre du temps.