Bébé & Cie Style de vie

Oui, être en train de concevoir la vie, c’est ben ben gratifiant. Je suis d’accord! C’est fou ce que mon corps est en train d’accomplir en ce moment et je trouve ça très beau. Mais mon Dieu qu’il y a des restrictions!

Voici donc tout ce qui me manque en étant enceinte.

1. Les fromages

La liberté de ne pas avoir à regarder si un fromage est pasteurisé ou pas. Ne pas avoir à réfléchir lorsqu’on est au restaurant. Un petit bonheur de ma vie qui m’a été enlevé. Est-ce qu’il y a quelque chose de plus délicieux que du fromage?

2. Les sushis et toutes choses crues

Cela faisait des mois que j’avais envie d’huîtres lorsque j’ai appris que j’étais enceinte au début juin. L’été, c’est le temps des huîtres et des sushis et du bonheur. Pas pour les dames enceintes. J’ai un craving de tartare depuis des semaines.

3. L’alcool

C’est un classique, mais mon petit vin pendant le repas me manque. Ou mon gin-tonic après une longue journée. Il y a certes beaucoup d’options sans-alcool qui sont très bien, mais ça ne remplace jamais vraiment l’original.

4. Ne pas avoir mal au dos

Le bas de mon dos m’a fait mal très tôt dans la grossesse. Disons que je rêve déjà du moment où je pourrai me lever ou me tourner dans le lit sans faire des bruits de mononcle qui a trop mangé.

5. Ma concentration

Plusieurs personnes m’ont dit que je n’aurai plus de mémoire, enceinte, et après. Comme je suis une personne super organisée, j’en doute sincèrement. Mais s’il y a bien une chose qui a pris le bord, c’est ma concentration. Je ne peux plus faire la même chose longtemps. Je zoom out. Et ce n’est pas particulièrement pratique dans le cadre de mon travail, disons-le! (Pardon Cam)

6. Le confort

Un grand deuil. On n’apprécie pas assez les moments où l’on est bien. Bien assise, bien couchée, bien sans la présence de 48 oreillers. Le confort m’a quittée il y a des semaines de cela. Et je n’en suis qu’à la moitié. Je n’ose même pas imaginer le reste.

7. Ne pas recevoir de conseils

Oh comme ce temps est révolu! Je sais que les gens font ça pour bien faire et que c’est largement accepté de donner son avis sur tout et pour tout. Surtout aux parents ou futurs parents. Mais j’ai comme principe que, si j’ai besoin d’aide, je vais la demander. Si j’ai des questions, je vais les poser.

8. Tout ce qui concerne le sommeil

Encore une fois, je le sais. On me l’a dit 1001 fois : Si tu trouves que tu ne dors pas bien maintenant, attends de voir quand tu auras accouché! J’ai compris, je dois faire une croix sur le sommeil. Mais en attendant, ça me manque tellement! La nuit, je dors mal. Le jour, je suis toujours fatiguée et j’aurais besoin d’une sieste tout le temps. Je n’en sors jamais gagnante!

9. La normalité de mon corps

Je ne parle pas nécessairement du ventre, mais de tous les plus petits changements qui s’effectuent dans mon corps et dont on ne m’avait pas parlé. Je m’ennuie de comprendre ce qui se passe là-dedans.

10. L’argent

Le stock de bébés, c’est trop cher. Les compagnies savent que nous n’avons pas le choix. Je tente le plus possible d’acheter des vêtements usagés, mais il y a certaines choses qui se partagent moins bien! Encore une fois, on nous avertit, mais c’est un petit choc quand on comprend l’ampleur des achats à effectuer pour l’arrivée du poupon.

 

Source de l’image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Emmanuelle Ceretti-Lafrance's Avatar
Emmanuelle Ceretti-Lafrance
Éditrice et gestionnaire de blogue

Elle a un peu trop de livres, peut réciter par coeur les répliques des films du Seigneur des anneaux en français, est de son époque...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Renouer avec le cinéma