Faits Vécus

Deux merveilleuses personnes, qui ensemble ne font pas un.

Pourtant on a des intérêts en commun, on partage les mêmes rêves, on souhaite une grande famille, les amis sont importants, on se taquine, on peut parler pendant des heures, on partage les mêmes valeurs et malgré tout, on a même engendré du meilleur chez l’autre.

Malheureusement, nos blessures respectives étaient plus profondes qu’on ne l’avait imaginé. L’amour nous a soudé pendant plusieurs mois, mais malgré tout l’amour du monde, on devait venir à l’évidence que l’insécurité et l’impatience ne font pas bon ménage. La jalousie tue l’amour à petit feu et les comparaisons reflètent toujours l’insatisfaction. Le manque de confiance personnelle entraîne des comportements regrettables. La peur engendre l’impulsivité. Et pourtant, on n’est pas comme ça! On est des gens de projets, qui aiment la vie et qui ont seulement envie de simplicité.

Deux bonnes personnes qui avaient besoin de temps pour prioriser la personne qui devrait être la plus importante: soi-même. Deux personnes qui ont besoin d’un calme plat et de guérir des blessures du passé.

couple mains flaque reflet
Source image: Unsplash

Qui sait, peut-être que la distance et le temps nous permettront de retrouver les personnes que nous étions. Apprendre à être heureux seuls pour pouvoir enfin être heureux à deux. Cette phrase fait beaucoup de sens à mes yeux aujourd’hui. Je réalise à quel point il est difficile de laisser partir une personne tellement aimée, tellement désirée parce qu’on a jamais pris le temps de prendre soin de nous-même. C’est peut-être ça l’amour? Être capable de laisser-aller notre amour pour en revenir meilleur. Prendre un risque.

Mais au final, je réalise que peu importe la tournure des événements nous serons mieux. C’est quoi, quelques mois dans une vie pour se donner une chance d’être heureux à deux?

Prendre le risque de s’accorder du temps pour soi ce n’est pas de fuir, de s’étourdir ou de se déresponsabiliser. Prendre du bon temps pour soi c’est plaisant, mais le vrai travail ne se fait pas là. Et non, le temps n’arrange pas tout! Le temps fait oublier, diminue l’intensité des émotions, mais sans plus. Le temps ne fait pas de miracle! Parce qu’un jour, vous rencontrerez une personne qui déclenchera vos blessures à nouveau, ces blessures que vous avez évitées pendant plusieurs années.

PUIS BOUM! Votre inconfort se fait sentir et vous tasserez à nouveau cette personne qui déclenche ces blessures plutôt que d’y faire face. Pourquoi? Parce que c’est plus facile, plus immédiat comme résultat, le malaise nous quitte plus rapidement et qu’à la base, l’être humain déteste sortir de sa zone de confort. Être en mesure de gérer un l’inconfort demande du travail! Mais rappelons-nous que de tasser le déclencheur de notre malaise c’est une solution très temporaire et j’ose même dire lâche.

C’est lâche puisque croyez-moi, il faut toute qu’une force intérieure pour décider de faire face à nos blessures relationnelles! C’est confrontant, c’est douloureux et ça remet en question plusieurs fondements de notre vie.

panneau citation difficultés effort guérison espoirSource image: Unsplash

Il faut du courage pour se mettre en action et reconnaître notre responsabilité à travers nos erreurs. Il faut de la détermination pour accepter d’être mal maintenant pour notre bien-être futur. On m’a dit un jour qu’il fallait une grande maturité émotionnelle pour reconnaître nos difficultés et se mettre en action pour améliorer notre situation. Je vous le confirme! Ce n’est pas accessible pour tous, parce qu’on doit être fait solide pour traverser ce processus!

Je réalise à quel point faire face à mes blessures sera à la fois difficile, éprouvant et libérateur. C’est fini, noyer mes blessures dans des activités ludiques ou auprès d’une nouvelle flamme. C’est terminé de rejeter la faute sur l’autre! C’est trop facile et aucunement constructif. Comme ma mère me répète souvent « On est deux dans une relation ».

Et en ce qui me concerne, j’ai fait le choix de prendre ce temps pour moi, et toi, tu as décidé de noyer ton malaise dans une nouvelle relation et des projets qui te font oublier à quel point tu es mal avec toi-même. Curieusement, je ne ressens aucune colère face à ton choix. Je vis de la déception et beaucoup de tristesse de voir l’homme que j’ai tellement aimé se détruire à petit feu.

Un petit conseil pour la route! Vous allez travailler fort afin de parvenir à guérir vos blessures et bien vivre avec leurs répercussions. Vous arriverez à trouver un calme intérieur. Prenez votre temps si vous rencontrez une personne qui semble fuir ses problèmes, s’étourdir dans les activités, enchaîner les relations et se déresponsabiliser. Il ne s’agit pas d’une mauvaise personne, mais sans doute d’une personne blessée et son processus de guérison ne doit pas devenir le vôtre.

mains qui rejoignent dans le cielSource image: Unsplash

Je vous souhaite sincèrement de vivre une période dans votre vie où vous décidez de réellement reprendre le contrôle et de cesser de fuir.

Il faut le décider, puisqu’il y aura toujours des raisons pour ne pas le faire ;)

-->
Un article de
Sophie Gagné's Avatar
Sophie Gagné

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Assumée