Style de vie

Ton chum n’est pas sortable? Tu ne sais plus quoi faire avec ta gang de filles ce week-end? Sortez voir des totons (il y aura aussi des fesses)! La deuxième édition du festival néo-burlesque Bagel Burlesque Expo débarque à Montréal ce week-end, du 21 au 23 avril. J’ai eu la chance de m’asseoir avec les fondateurs du festival, Lulu les Belles Mirettes et Baron Von Styck, afin de leur poser quelques questions le soir d’ouverture.

Lulu Les Belles Mirettes et Baron Von Styck

Lulu les Belles Mirettes et Baron Von Styck burlesque

Photo: Andrea Hausmann et Marisa Parisella

Qu’est-ce que le néo-burlesque?

Le néo-burlesque est du burlesque hors normes par rapport au burlesque plus classique. On va utiliser beaucoup plus la comédie, le théâtre, le drame, le gore, la culture pop, on va développer une histoire dans le numéro, etc.

Quelle était la motivation derrière la création du festival?

Puisque le néo-burlesque est méconnu, on voulait donner une grande scène aux artistes burlesques de Montréal et pouvoir partager avec des artistes étrangers qui constituent la moitié des artistes du festival.

Je suis certain que la question suivante vous est posée souvent… pourquoi le nom Bagel Burlesque Expo?

Appeler notre festival le “Festival Néo-Burlesque de Montréal” ça serait trop dans les normes et on veut être hors norme! Par conséquent, on a choisi EXPO en l’honneur de l’Expo 67 (qui fête ses 50 ans cette année). Et on a délibéré pour un met québécois… poutine? Pas originaire de Montréal et il y a plein de festivals de la poutine un peu partout. Smoked meat? Ça fait trop comparer le corps à de la viande et on ne voulait pas ça. Et boum! BAGEL! Montréal est fière de ses bagels et la forme rappelle les formes utilisées dans un numéro burlesque.

Quelle a été la plus grande difficulté quant à l’organisation d’un festival?

La plus grande difficulté est sûrement la sélection des artistes. Les artistes doivent postuler pour participer et ensuite nous avons des juges qui donnent des notes et nous avons pris les artistes avec les meilleures notes. Il y a la difficulté aussi de dire à certains artistes (les 2/3 de ceux qui ont postulé en fait) qu’ils ne sont pas pris. Ça, ce n’est jamais le fun.

Quelle a été la plus grande récompense d’organiser ce festival?

Sans contredit, les félicitations des gens, tant de l’audience que des artistes, ça fait chaud au cœur.

À quoi peut s’attendre le public?

Vous pouvez vous attendre à une soirée (ou un brunch) folle et sexy, remplie de surprises avec plein d’artistes qui ont cette passion de partager leur art du burlesque!

Honey Dynamite et Anja Keister

Bagel Burlesque Expo

Pour la soirée d’ouverture, nous avons eu droit à des performances absolument exquises et extravagantes. Je n’aurais jamais pensé voir dans un même show une Vierge Marie solennelle (Anja Keister – NYC) et quelqu’un qui joue une voiture rock’n’roll, phares inclus (Honey Dynamite – MTL)! En plus, le tout était animé par l’incomparable comédienne montréalaise, Tranna Wintour. Si vous n’avez pas encore eu la chance d’être charmé par Tranna, ne désespérez pas. Elle anime aussi le show ce soir (samedi)!

Uma Gahd et Tranna Wintour

Bagel Burlesque Expo

Dimanche, le jour du Bon Dieu, le festival vous propose un brunch-spectacle. Totons et brunch! Qu’est-ce que vous pourriez demander de mieux? En plus, le show sera animé par Dieu elle-même : Uma Gahd! Une Drag Queen du comique avec un penchant pour le Broadway et la théâtralité. Alors vous n’aurez pas à vous sentir coupable d’avoir manqué la messe du matin.

Vous avez encore deux chances pour découvrir le Bagel Burlesque Expo qui se termine le 23 avril!

Pour plus de renseignements et pour vous procurer des billets : http://www.bagel-burlesque.com/

Festival de burlesque

-->
Un article de
Mathieu Flageole's Avatar
Mathieu Flageole
Editor - The Booklet

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La nourriture multicolore: parlons-en.