Style de vie

Pourquoi ne pas être heureux maintenant, tout de suite, sans plus attendre? Il n’est pas nécessaire de gagner le million et de quitter sa job pour être heureux! Le bonheur est plutôt un choix que l’on fait au quotidien.

En se contentant de peu de choses et en se fixant des attentes réalistes envers le monde, nos désirs sont comblés facilement. Embrassons la vie. Chaque moment est unique; il ne reviendra pas, jamais, il est perdu. Alors profitez-en, ici, maintenant.

J’ai lu un livre (je sais c’est cliché). Une histoire belle, pure et simple qui fait du bien. À quoi bon se casser la tête sur les milles problèmes de l’univers. De quoi devrions-nous avoir peur? De mourir? Peut-être bien de mourir sans avoir profité de la vie. Ça, c’est terriblement effrayant.

La mort est la seule certitude qu’on peut avoir. Que feriez-vous si vous alliez mourir demain?

Si je suis heureuse chaque jour, je n’aurai pas peur de mourir demain. Je fais donc le choix d’être bien, d’apprécier ce qui se présente à moi et de me laisser émerveiller par les petites choses. Cela n’est certainement pas aisé! Il faut y mettre l’effort. Le truc, c’est de trouver ce qui nous rend heureux. Ça vous plait la neige? Et ben voilà: une raison de sourire.

neige, heureuse, bonheur, première neige, ce qui me rend heureuseSource: Unsplash

Remarquez ce qu’il y a autour de vous. Ouvrez votre cœur à l’amour des autres. Ressentez la chaleur du bonheur. Ce laisser-aller…

C’est beau n’est-ce pas? Par contre, il faut se discipliner. Le bonheur n’atteint que les personnes prêtes à le recevoir. L’ambition, l’argent, la victoire ne sont pas synonymes du bonheur. Une grande victoire rend heureux au moment où elle se produit. Pas dans l’instant qui suit. Après votre victoire, il faudra trouver la joie en autre chose, si vous voulez continuer à être heureux.

Vous est-il déjà arrivé de ressentir de l’amertume après un grand moment de joie? Un retour de vacances, la fin des études, un gain financier? On se sent coupable d’être amère parfois, et on se questionne. C’est simplement parce qu’on n’a pas appris à être heureux à chaque moment, ici, maintenant, et sans raison.

Allez! Bonne pratique du bonheur ;)

-->
Un article de
Myriam Gagnon-Couture's Avatar
Myriam Gagnon-Couture

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Affronter l'hiver avec l'Équipeur et du style!