Style de vie

Si vous avez cliqué sur cet article, ne soyez pas gêné. Ce sujet touche tout le monde… puisque tout le monde doit aller sur le trône. Que ce soit tous les matins après votre café (merci effet laxatif) ou tous les deux à trois jours, everybody does it. Et bien souvent, c’est un sujet délicat. Dans mon bureau, je détends l’atmosphère et je parle très souvent des selles. Elles sont importantes, elles sont un peu le reflet de votre alimentation. Mangez-vous assez de fibres? Vous hydratez-vous suffisamment? Absorbez-vous bien les gras? Les selles nous permettent de faire une petite enquête rapide, efficace et simple.

L'année dernière, un livre sur les intestins a été publié par une gastroentérologue allemande : Le charme discret de l’intestin, par Giulia Enders.

Source : amazon.ca

Avec une touche d’humour, que j’adore, et une bonne dose de vulgarisation, Dre. Enders nous fait entrer dans l’univers du système digestif. Ce livre ne s’adresse pas seulement aux professionnels, mais aussi à monsieur et madame tout le monde. Et c’est ultra intéressant. J’ai énormément appris, même après mon baccalauréat de presque 4 ans sur l’alimentation. Elle passe des selles à l’influence du stress sur nos intestins (bonjour syndrome de l’intestin irritable) jusqu’aux probiotiques et leur effet sur notre flore intestinale. Ma partie préférée : comment bien aller au trône. Savez-vous réellement bien aller à la selle? Personnellement, je pensais que oui, mais finalement non.

Je vous explique. La position que vous avez sur le bol de toilette peut rendre l’évacuation difficile, douloureuse et longue. Dre Enders explique que les problèmes d’hémorroïdes et de constipation sont très présents en Occident et plutôt rares dans les pays asiatiques. L’explication viendrait de notre position sur la toilette. Cela semble très étrange, je suis d’accord. Il faut comprendre qu’un muscle entoure le côlon, comme un cowboy qui attrape un bovin avec un lasso. Assis, il n’y a pas de relâchement total du côlon, ce qui peut occasionner des douleurs. Pour relaxer le muscle-lasso, il faut s’accroupir ou se mettre en position de squat. Comment faire pour squatter sur une toilette? Pas très gracieux tout ça. La solution proposée par Dre Enders est de se pencher en avant et de poser vos pieds sur un petit banc ou une pile de livres.

Source : Livre Le charme discret de l’intestin

C’est à ce moment que j’ai découvert le Squatty Potty. C'est un petit banc que vous pouvez glisser en-dessous de la toilette. Vous le tirez lorsque vous en avez besoin et vous y déposez vos pieds. Cela modifie l’angle de votre corps et favorise le relâchement du muscle-lasso… et une évacuation facile, efficace et simple!

Je sais bien qu’après la lecture de cet article vous allez me trouver soit très étrange, soit plutôt intelligente. Mais la personne ingénieuse ici est Dre. Enders. Je sais aussi que la prochaine fois que vous irez sur le trône, vous allez essayer mon truc. Je le sais, parce que je l’ai fait. Et ça fonctionne, parole de scout. J’espère sincèrement avoir réduit le tabou entourant vos chères selles. À vos squats!

Pour voir le Squatty Potty, c’est ICI, une jolie licorne vous explique le tout, mais tel que mentionné, un autre petit banc ou une pile de livres fonctionne aussi. 

Crédit photo de couverture: nutrijournal.danone.com

-->
Un article de
Julie Lesur's Avatar
Julie Lesur

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

L'amour de la cuisine