Bébé & Cie Style de vie

On a eu beaucoup de plaisir à faire cette session de photo par l’essence même de la thématique “badass”. Non mais avouez qu’ils ont un look de rue avec leur petite casquette et leur foulard un peu trop stylé pour des bébés, et tout ça sur le super sofa gold de l’hôtel W.

Les casquettes et chandails nous ont été offerts par Whistle and Flute. Par leur grandeur, ces chapeaux sont moins dérangeants pour les bébés et rapidement, ils ne se rendent plus compte qu’ils les ont sur la tête. On aime. Sinon, les prints sur les chandails sont ludiques et ont de super beaux designs. Pour ceux qui l’ignorent, “Whistle and Flute” a été souvent utilisé en fashion pour désigner les habits cravates pour hommes. La marque s’inspire beaucoup du “street style”, du design contemporain, de la typographie et le courant japonais Kawaii. Pour ce qui est des créateurs, il s’agit d’un couple d’artiste : Miranda & Ryan. Ils ont conçu la première ligne pour l’anniversaire de leur fils. Ils voulaient créer quelque chose d’original et d’unisexe. Fun fact : le couple a collaboré dans les débuts dans un band indie-pop : The Paper Cranes. Bravo à ce couple de canadien créatif de BC. Je vous une de leur toune au bas de l’article.

Pour ce qui est des foulards, c’est une compagnie montréalaise, Little Marine Design qui les conçoit. Ils ont beaucoup de style et sont faciles à porter. Le tissu est léger alors ça se porte facilement à l’intérieur. Chaque saison, Little Marine Design propose de nouveaux patterns tous plus cutes les uns des autres. Lion les adore, il en avait d’ailleurs porté un autre modèle lors de la dernière session de photo ici.

IMGP1365 copyIMGP1424 copy

Le look de Lionel
Casquette & chandail –Whistle and Flute
Pantalon – Imps & Elfs

Foulard – Little Marine Design

Le look de Mégane
Casquette & chandail –Whistle and Flute
Short – Gap Kids

Foulard – Little Marine Design

Photos – Emilie Hébert

Lieu – W Montreal

Bref, leur petit look à la mode m’a donc donné l’envie de vous parler de comment nos enfants peuvent sembler déjà si espiègle à un si jeune âge.

IMGP1431 copyIMGP1377 copy
Je me rends compte que nos bébés veulent tester nos limites. C’est normal dans le développement naturel de l’humain. Par exemple, Lionel adore aller mettre ses jouets, son doudou, ou juste ses mains dans le bol d’eau du chien. Il le sait qu’il n’a pas le droit, mais on dirait qu’il fait exprès juste pour voir à quel point on va dire non? C’est surtout la face de “crasse” qu’ils nous font juste avant de le faire. Ça se voit qu’ils veulent juste pousser nos limites.

À l’intérieur de moi, des émotions contraires se produisent. De un, j’ai vraiment le goût de rire puisque je le trouve drôle de s’essayer autant. Tsé, c’mon, Lion, t’as juste 9 mois, tu penses vraiment que tu as des chances? De deux, je me dis, crime il teste mes nerfs et je suis encore obligée de répéter. J’ai donc un petit feeling d’exaspération. Et de trois, je suis un peu fière qu’il n’est pas soumis et qu’il n’ait pas peur de s’affirmer. Bref, qu’il prenne peu à peu confiance en lui. Eh oui! Toutes ces émotions en même temps.

IMGP1434 copy

Pis là on se dit, comment faut-il réagir? Comment on réagit aux comportements de nos petits chenapans? Là, il y a plein de règles, chers parents! Règles que vous êtes probablement au courant. Pour ceux qui ne sont pas parents, vous verrez, il y en a tellement que ça finit par plus être naturel quand on parle à nos enfants.

  1. On doit les avertir.
  2. On ne doit pas utiliser le mot “non” puisqu’il pourrait surutiliser ce mot quand il arrive à l’âge de la parole.
  3. On doit essayer de rester positif en lui proposant de faire autre chose : Lionel, j’aimerais mieux que tu viennes jouer dans le salon.
  4. On doit expliquer pourquoi il ne peut pas jouer dans l’eau. C’est là qu’on se rend compte parfois qu’il n’y a pas tout le temps une raison pourquoi on restreint notre enfant, mais ça c’est une autre histoire…
  5. On doit être ferme mais pas trop.
  6. On doit sembler en contrôle quand on le fait.
  7. On doit démontrer de l’importance à la consigne, mais pas trop pour que notre enfant ne reste pas traumatisé.

Bref, c’est comme pas évident. Mais “don’t give up”! On est là pour ça. C’est notre job de les adorer et de leur montrer…. À nos petits “badass”.

-->
Un article de
Fauve Doucet's Avatar
Fauve Doucet

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Noël: Idées-cadeaux pour ton chum