Faits Vécus

À toutes les personnes comme moi, généreuses, qui veulent faire plaisir aux autres, qui se soucient de leur bien-être, qui donnent beaucoup même si elles ne doivent plus rien, ce texte est pour nous.

À toutes les personnes qui sont reconnaissantes, qui savent apprécier et en témoigner, qui savent tout le bonheur qu’apporte leur simple petit geste de donner, avec ou sans raison, ce texte est pour nous.

À toutes les personnes qui savent dénicher le cadeau parfait ou qui fera assurément plaisir, ce texte est pour nous.

Je veux nous rendre hommage.

 

Je veux nous rendre hommage, car malheureusement ces mots définissant une partie de notre personnalité sont très peu valorisés. Ces personnes sont étiquetées comme des continuelles impardonnées cherchant la rédemption, sans trouver de signe qui lui montrerait l’obtention de celle-ci. On les voit comme des accros au magasinage, des matérialistes, des personnes malheureuses qui ne trouvent le bonheur qu’en celui des autres. On considère ces personnes comme des servantes prêtes à tout pour que bonheur soit servi et comme des éternelles indécises quand l’heure des choix s’impose. Peut-être ai-je exagéré, mais peut-être pas… Si oui, il n’en reste pas moins que c’est de cette façon que je trouve que la société représente ces personnes. On dit que le monde n’est pas fait pour des gens comme nous, alors j’écris ici : « Créons notre monde de bonheur pour nous! »

femmes amies amour généreusesSource image : Unsplash

 

Premièrement, nous donnons par plaisir donc, à la base, nous sommes heureux.se. Donner nous apporte encore plus de ce plaisir. On voit les gens recevoir notre présent et s’en réjouir. Le bonheur qu’ils dégagent nous contamine.

Deuxièmement, même si nous pensons fréquemment aux autres avant de penser à nous, cela nous avantage à prendre des décisions dans l’optique du bien commun et non du soi. Il peut arriver que nous soyons indécis.es, mais notre objectif est de rendre le plus de gens heureux, et ce, peu importe qui tu es. À moins d’avis contraire ou de rancune impardonnable qui coupe les ponts définitivement, nous avons tendance à donner ou à envoyer une petite pensée positive même aux gens avec lesquels la relation est tendue.

Troisièmement, que ce soit petit ou gros, cher ou gratuit, neuf ou usagé, donner et recevoir font du bien. Quelques fois, recevoir et donner réconforte et apaise plus que de parler, donc pourquoi se casser la tête à chercher quoi dire?

Quatrièmement, oui, les autres sont presque continuellement notre priorité numéro 1, mais les personnes généreuses se font gratifier, remercier et apprécier. Les autres savent reconnaître nos gestes. Ils et elles voient que nous faisons cela de bonté de cœur. Même s’il est vrai que notre attention est particulièrement posée sur les autres, il y a une nuance à apporter. La générosité, c’est également se choisir en premier , car répandre le bonheur, c’est ce qui nous rend, nous, véritablement heureux.ses.

femme généreuse fleurs donnerSource image : Unsplash

 

Le monde se porterait mieux avec plus de gens comme nous, car le bonheur est simple. Il fait du bien et est facile à apprécier et à redistribuer. Il peut se partager par un câlin à un être cher. Je termine cet hommage avec une chanson qui m’apporte le bonheur : Quand j’aime une fois, j’aime pour toujours de Richard Desjardins.

Source image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Coraly Guillemette's Avatar
Coraly Guillemette

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Galerie DBC : la diversité de l’art sans limite et sans censure - Le Cahier