Voyage

Dans la vie, je suis le type de fille qui fonctionne sur les coups de tête. Je ne dois pas être la seule fille qui est tombée sur LA jupe qui va dont bien à la fille sur la photo et qui l’a immédiatement commandée, mais qu’une fois rendue dans sa garde-robe, réalise qu’elle n’a pas vraiment d’occasion pour la porter. (Je crois justement avoir vu plusieurs morceaux de vêtement  sur Le Cahier qui semblent avoir une histoire similaire). Mais moi, mes plus gros coups de tête ne sont pas la nouvelle paire de souliers ou la dernière collection d’un magasin, ce sont les voyages! Alors quand mon amie Anne-Marie m’a demandé si je voulais partir avec elle au Costa Rica dans une école de langue, mes économies ont été foutues. J’avais tout plein de bons arguments pour y aller : j’y avais voyagé quelques mois auparavant et j’étais éperdument tombée amoureuse de ce pays (toujours mon préféré à ce jour) et lors de ce voyage, je ne parlais pas un mot d’espagnol, ce qui m’avait vraiment dérangée. Très faibles comme arguments pour dépenser des milliers de dollars pour aller étudier l’espagnol à l’étranger, me direz-vous? C’est ce qu’on appelle «fonctionner avec des coups de tête»! J’aimais le pays, je voulais apprendre cette langue qui sonne si exotique à mes oreilles et, en plus, je partais avec mon amie! Personnellement, il ne m’en faut pas plus pour acheter un billet d’avion dans la semaine qui suit et annoncer à mes parents que je vais avoir besoin d’un lift pour l’aéroport le 26 décembre suivant!

168960_10150383403180510_2878513_n

Apprendre l’espagnol en cours d’option au CEGEP ou à l’université c’est bien l’fun, mais le faire au Costa Rica, à Tamarindo sous un climat tropical sec avec Education First, c’est un peu (beaucoup) plus nice. Education First est un programme qui offre des cours de langue à l’étranger dans divers pays sur différents continents: de quoi plaire à toutes tes envies de voyage. En plus, une immersion complète est bien plus efficace pour te faire apprendre des temps de verbes et du vocabulaire que Google traduction que l’on utilise avec exagération à l’école. Donc, me voici en route pour mon école d’espagnol entre deux sessions d’école! À chacun son type de vacances! L’école d’Education First au Costa Rica se trouve dans une petite ville (malheureusement trop touristique à mon goût) à 5 minutes à pieds de la plage, des surf shops et de tous les nombreux bars. Là, mon idée d’aller à l’école pendant mes vacances vient d’upgrader solide! J’avais beau faire des devoirs le 1er janvier, mais entre écrire un horoscope (ma prof voulait nous faire pratiquer les verbes au futur) sur le bord de la plage, avec de la bière locale tout ça avec mes amis ou aller dans un souper de jour de l’an de famille à -15, mon choix est fait!

166374_10150167831287796_6127604_n

Là-bas, pas à dire, j’avais la belle vie! Demi-journées de cours la semaine dans laquelle nous étions classés en fonction de notre niveau, pour un gros total de 5 personnes dans le mien. Fins de semaines libres et plein d’activités organisées. Les lundis, mercredis et vendredis, ce sont les ladies night dans les bars, les jeudis, c’est sortie à une plage plus loin de la ville et la fin de semaine, ça allait du rafting à la découverte d’une cascade en passant par la visite d’un volcan. Des vacances, c’est fait pour se gâter, non?

Dans mon cas, je vivais en résidence donc directement sur le site de l’école et non pas en famille d’accueil. Le cours commence à 8 h, 7 h 45 je me lève, j’enfile mon bikini, je mets une robe par-dessus (pas le droit d’être juste en maillot en classe, c’est la règle), je me fais une toast que je mange en traversant la piscine pour me rendre 10 mètres plus loin dans ma classe et quand même arriver la première. Quand on avait 20 minutes de pause entre deux cours, on rejoignait tout le monde sur le bord de la piscine, on jasait, on faisait nos exercices pour le prochain cours ensemble tout en travaillant nos bronzages. C’est ce qui s’appelle être efficace. Et honnêtement, les enseignants là-bas sont vraiment excellents! Ils sont passionnés par leur job, l’ambiance est super pura vida et c’est vraiment propice à l’apprentissage d’une langue. J’ai autant appris pendant ces trois semaines de demi-journée de cours qu’en trois mois de cours d’espagnol au CEGEP. En plus, les profs sont tous du coin alors pour ce qui est de découvrir la culture locale du pays, il n’y a pas mieux qu’eux! Mariam, qui fut ma prof principale, nous avait donné trois devoirs à faire absolument durant notre voyage. 1 : Boire de la bière Imperial; 2 : apprendre à danser la salsa; 3 : manger du gallo pinto (leur déjeuner typique, riz avec des fèves noires). Et la directrice de l’école? Super professionnelle le jour, elle nous sortait dans les bars une fois le soleil couché. On est loin de ta prof d’espagnol de 50 ans un peu bizarre et de la directrice qui fait peur quand tu la croises dans les corridors.

VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100

Partir avec Education First est dispendieux, tu dois payer ton billet d’avion, ta bouffe quand tu vis en résidence, tes activités, tes déplacements et tes cours. Est-ce que ça vaut la peine? Ça dépend de ton budget! Pour moi, passer 3 semaines au Costa Rica pour environ 3500 $ et revenir avec toutes les connaissances et les souvenirs que j’ai, ça me va. Et si tu dois vraiment apprendre une langue rapidement, il y a des programmes intensifs de 10 semaines où tu as un peu plus que des demi-journées de cours et ça inclut, la plupart du temps, des cours privés alors aucun doute qu’après, tu vas pouvoir débattre et avoir des conversations dans cette nouvelle langue avec facilité. Toutes les raisons sont bonnes pour partir en voyage et, pour moi, voyager pour apprendre une langue et découvrir la culture locale en est une excellente!

VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100

-->
Un article de
Chloé Robitaille's Avatar
Chloé Robitaille

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Un séjour à Reykjavik, la capitale de l’Islande; pour une escapade apaisante et pure.