Bouffe Faits Vécus

Depuis maintenant quelques semaines, je suis nouvellement végane. J’ai pris cette décision à suite de mon visionnement de plusieurs documentaires sur les animaux et la planète sur Netflix. Je dois vous avouer que c’était une soirée assez intense, si intense que j’ai décidé d’être une consommatrice consciente de mes choix et d’arrêter de manger du jour au lendemain les produits laitiers et animaux. En fait, à ma plus grande surprise, mon transfert d’alimentation s’est bien passé. Déjà à la base, je ne mangeais pas de produits laitiers, suite à mes troubles digestifs et puis, je n’ai pas eu tant de problèmes à abandonner la viande.

Aujourd’hui, mon alimentation consiste principalement de plusieurs fruits et légumes, des légumineuses, des noix et graines ainsi que des suppléments de B12 (il est difficile de trouver cette vitamine dans une alimentation à base de plantes, c’est pour cela, il est conseiller de prendre des suppléments). Ma première semaine en tant que végane était très facile, je me faisais des salades et j’étais heureuse. Cependant plus les semaines avançaient, plus j’avais envie d’un bon plat chaud. La question qui venait toujours dans mon esprit est : qu’est-ce que je prépare?

Il est vrai que j’ai fait mon changement d’alimentation de façon drastique, mais je n’étais aucunement préparée (ne pas à refaire chez vous!). J’éprouvais souvent des sensations de faim, car j’ai appris qu’une alimentation à base de plantes a moins de calories comparée à d’autres alimentations et à cause de cela, un végane doit manger plus souvent ou prendre des collations à travers sa journée. J’avais également des maux de tête, mais je ne sais pas si c’est relié au changement de mon alimentation. Je vais laisser à ce point un bénéfice du doute!

Bien que maintenant, je suis plus à l’aise à préparer de la nourriture végane, ce n’était pas le cas durant mes premières semaines. Une fois, j’ai préparé des lentilles avec du riz et en ne sachant pas quelle sauce ajouter en tant qu’accompagnement, j’ai décidé que c’était une bonne idée de manger les deux aliments à sec. Je suis consciente que ce plat ne sonne pas comme de la haute gastronomie et je vous le confirme, il ne l’était pas. C’était le plat le plus triste que j’ai mangé! Je suis reconnaissante d’avoir de la nourriture, en revanche, je suis quelqu’un qui aime manger et cette nourriture me donnait aucune joie. Une chance que, depuis, je me suis améliorée. J’apprends encore, mais si je peux vous donner un conseil, il est toujours mieux de faire des petits changements et pas des changements drastiques en ce qui concerne votre alimentation. Comme ça, votre corps aura le temps de s’habituer et votre expérience sera plus agréable.

alimentation veganSource de l’image: Pixabay 
Source de l’image de couverture: Pixabay
-->
Un article de
Marie-Charlette Mfera's Avatar
Marie-Charlette Mfera

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Itinéraire de 10 jours au Guatemala: faire des choix!