Style de vie

Je tiens à mentionner ici que je ne suis pas inspectrice en bâtiment et que mon rôle d’ingénieure est plus de faire la conception de la structure (bois, acier, béton). Par contre, lors de l’achat des deux maisons dans ma vie, mon domaine d’études m’a permis de m’aider sur quelques points. Au tout début de ma carrière (en tant qu’ingénieure junior), j’ai bâti mon premier Triplex avec l’aide d’un entrepreneur général: un beau petit projet. J’ai habité cette maison pour ensuite déménager seule dans une grande maison juste à moi (avec un garage pour la moto, les outils et entrer la voiture l’hiver : un petit luxe!). C’était ma première expérience en tant qu’acheteuse et j’ai demandé l’aide de mon père, de mon entourage et d’un inspecteur pour valider mon choix. Lors de l’achat de ma deuxième maison, cette fois-ci avec mon conjoint, il était pas mal plus curieux que moi et grâce à son horaire variable, il a pu assister à l’inspection. Par contre, je peux vous indiquer grossièrement ce qui doit être vérifié lorsqu’on visite une maison et ce qui est important de valider avec le vendeur avant de faire une offre. Il faut être conscient que l’inspection couvre les endroits qui sont facilement accessibles dans le bâtiment et se limite à ce qui peut être observé visuellement. Plusieurs examens plus poussés peuvent être nécessaires tels que l’inspection du drain français, l’inspection d’un entre-toit non accessible ou l’inspection des fondations non visibles ou enterrées. Plusieurs outils sophistiqués peuvent aussi être loués afin de valider (par exemple le taux d’humidité des murs si nous suspectons une inondation antérieure dans le bâtiment).

maison brique architectureSource image: Pexels

Éléments à vérifier :

1. La structure

Signes d’affaissements ou de déformations (fissures apparentes dans la fondation, poutres de soutien ayant subi un fluage – déformation courbée comme une banane!). Petit conseil, allez dans la cave ou dans l’entre-toit avec une bonne lampe de poche.

2. L’extérieur

Le revêtement extérieur, la maçonnerie, les gouttières (présence de déflecteur qui éloigne l’eau de la fondation). Il faut vérifier les joints de mortier s’il y a des fissures apparentes, si le revêtement a subi des dommages et empêche une bonne imperméabilisation. Il faut vérifier les solins et les scellements pour éviter que certaines petites bestioles puissent s’introduire (mouches, fourmis ou mulot).

3. Les ouvertures

Portes, porte de garage, fenêtres. Il faut vérifier le scellant, les joints et les coupe-froid. Question à se poser : le changement des fenêtres est-il a prévoir prochainement?

4. Aménagements extérieurs

Il faut vérifier la pente du terrain. Un facteur très important pour vérifier l’infiltration d’eau ou de problèmes d’humidité au sous-sol est qu’au printemps, vous devez vous assurer que les pentes du terrain éloignent l’eau de pluie et de fonte des neiges du bâtiment.

5. La toiture

À titre indicatif, en général, les couvreurs installent des bardeaux d’asphalte ayant une espérance de vie utile d’environ 20 ans.

6. La plomberie

Vérifier que la valve principale d’entrée d’eau est en bon état, que les joints autour des éviers, de la baignoires et de la douche sont en bon état, que les drains de planchers sont en bon état. À titre indicatif, vérifiez si le chauffe-eau a atteint sa durée de vie (entre 10-15 ans).

7. L’électricité

Le panneau électrique doit être accessible et non situé dans un placard, une salle de bain, un mur mitoyen ou une cage d’escaliers. Il est difficile d’identifier si un circuit est surchargé, mais si le panneau est bien identifié, les gros appareils nécessitant beaucoup d’énergie devraient avoir leur propre fusible ou disjoncteur (réfrigérateur, congélateur, climatiseur, lave-vaisselle, etc).

8. Les unités de chauffage

Poêle à bois si accepté dans votre municipalité, la fournaise centrale et thermopompe, les plinthes électriques, le foyer au gaz ou tout autre appareil de chauffage devront être vérifiés par un spécialiste. Il est possible de vérifier l’état des filtres à air.

9. L’intérieur

L’état des revêtements de plancher, l’état des murs et plafonds (signe de dégâts d’eau au plafond ou dans le bas des armoires faisant gondoler le revêtement).

10. Isolation et ventilation

La nature et la quantité d’isolant ne peuvent pas être évaluées lorsqu’elles sont cachées. Par contre, il est possible de demander les factures en électricité de la dernière année et il sera possible de conclure sur la capacité thermique du bâtiment.

Source image de couverture: Pexels
-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Pourquoi adopter un animal de compagnie?