Faits Vécus

Pour une personne comme moi, qui se projette souvent dans le futur, le changement peut être épeurant. Plus j’y pensais, plus je me rendais compte que tout change. Il est impossible de prévoir ce qui va arriver puisque chaque particule qui nous entoure change. Nos sentiments changent, les gens que nous côtoyons, notre propre personne, la température, etc.

J’ai reçu cette semaine une notification Facebook qui me rappelait des souvenirs partagés il y a huit ans. Ce n’est pas si loin et pourtant, j’avais l’impression de lire une étrangère. J’étais si négative, j’avais peu espoir d’un jour être aimée et j’avais vraiment une faible estime de moi. Je me regarde aujourd’hui et je suis déjà différente d’hier. Je suis en constante évolution et j’apprends encore.

J’ai continué à observer et depuis que j’ai accouché, j’ai remarqué à quel point ma plus vieille avait grandi et était devenue mature. Il me semblait qu’hier encore c’était elle que j’avais dans mes bras. Maintenant, elle est là à vouloir prendre ses propres décisions et vouloir se débrouiller seule.

Je me suis rendue compte aussi qu’il y a des gens que l’on croyait aimer toute notre vie qui, avec le temps, nous perdons de vue et que, finalement, nous les voyons seulement à travers un fil d’actualité. Je me suis retrouvée à apprivoiser mes sentiments. Comment ai-je pu aimer une personne que je déteste aujourd’hui au plus au point? C’est fou quand on y pense, je pouvais vivre pour lui et aujourd’hui, si je le croise, je le méprise au plus au point et je ferais comme s’il n’avait jamais existé, alors qu’il a marqué ma vie.

J’ai réalisé que je pouvais ressentir de l’amour et de la confusion en même temps. Oui, je change, mais les gens de mon entourage aussi, ils grandissent et évoluent. J’ai eu une meilleure amie, très longtemps. Je l’ai aimée du plus profond de mon cœur et nous avions planifié être amies toute la vie. Nous avions vécu toutes les péripéties possibles et nous nous étions soutenues quoi qu’il arrive. Nous avions même eu le tatouage qui nous reliait pour la vie. Puis, j’ai changé, je suis devenue maman. Elle a changé, elle est devenue ce qu’elle avait  à devenir. Et on ne s’est plus jamais parlé, les choses ont changé, elle m’a blessée terriblement et aujourd’hui, elle n’est plus qu’un lointain souvenir. D’ailleurs, c’est souvent ceux-ci qui nous empêchent d’accepter le changement. On s’accroche à ce que l’on était, aux situations, aux gens en se promettant que rien ne changera jamais. Sauf que c’est faux. Tout change et à l’instant même où vous lisez ce texte, quelque chose change. La minute sur votre ordinateur, le soleil se lève ou se couche, votre enfant a peut-être perdu une dent à l’instant que je vous parle, vous avez peut-être rompu à l’instant même.

sablier fond blanc tempsSource image: Unsplash

On a peut-être si peur du changement, parce que ça nous rend vulnérable parce qu’on ne sait pas ce qui s’en vient, on sait juste que ce ne sera plus pareil. Mais si c’était mieux? Si c’était différent? C’est à nous de prendre chaque changement comme un nouveau défi, un nouveau commencement. Ce n’est pas si facile à faire et ça peut être super anxiogène, mais une fois qu’on accepte que ça va arriver de toute façon, on se libère d’un poids énorme: celui de vouloir tout contrôler.

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Marie-pier Carle's Avatar
Marie-pier Carle

Marie-Pier est maman de deux jeunes filles et intervenante qui aime vous partager son quotidien, ses observations et ses petits bonheurs de la vie. Elle...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Faire la paix avec les pois