Bébé & Cie Style de vie

À toi ma belle.

À toi, cette magnifique future maman.

Ça y est. Ça arrive. Ça arrive vraiment. Ce n’est pas l’un de ces films que tu t’es tant imaginé, cette fois c’est la réalité.

Tu attends un mini-toi dans ce mini-bedon bien rond.

Noir et blanc, maman, enfantSource image : Unsplash

Tu l’es. Tu es prête. Du moins, c’est ce que tu dis. Au fond de toi, tu te sens ensevelie de doutes, je le sais, et laisse-moi te dire que c’est tout à fait normal. Tu te dis prête. Tu le cries sur tous les toits, tentant tant bien que mal de faire taire tous ces langues fourchues qui, autour de toi, disent que tu ne l’es pas. Tu ne l’es peut-être pas à 100%, mais qui l’est réellement? Est-ce qu’un jour on se réveille en l’étant? Je ne pense pas. Par contre, ce que je sais, c’est que tu l’aimes. Je ne te connais pas ou peut-être que si, mais je suis sure d’une chose, tu l’aimes déjà, et ce de tout ton petit cœur. De tout ton être frêle et tremblant de peur. De peur de commettre des erreurs. De réaliser quelques faux pas. De ne pas emprunter le bon chemin. La vie est parsemée de doutes, de questionnements, de réponses inexistantes. Mais ma belle, des erreurs, tu en feras et il te pardonnera. Des faux pas, tu en engendreras, et il te pardonnera. Des chemins, tu en emprunteras, tous les uns les plus tumultueux que les autres. Mais il n’y en a pas un qui soit meilleur qu’un autre. L’important, c’est la destination.

maman, enfant, soleil, nature

Source image : unsplash

À toi ma belle. Toi qui portes ce magnifique petit bijou à l’intérieur de ton joli ventre bien rond. Je sais que tu le ressens. N’est-ce pas? Tu sens grandir en toi cette fierté, ce petit ange. Tu es la seule à le ressentir, à lui transmettre chaque émotion, de la plus petite à la plus grande. Ce petit bout d’humain aussi t’aime déjà. Il ne le sait pas encore, mais tu seras la personne la plus importante à sa vie. Tu seras ses petites jambes lorsqu’il apprendra à marcher. Tu seras ses yeux, ceux qui lui transmettront les plus belles couleurs de la vie. Son bouclier, celui avec lequel il apprendra à se défendre. Tu sera son pilier, toi, sa jeune maman. Tu te tromperas. Plus d’une fois. Ne t’en fais pas, il te pardonnera. Il te pardonnera puisque tu seras sa chaleur durant les nuits les plus glaciales. Puisque tu seras le réconfort de ses pleurs, la lumière dans la noirceur, l’espoir dans ses cris. La certitude dans ses doutes, l’épaule sur laquelle il pleurera, l’oreille à laquelle il se confiera. Tu seras tellement en même temps. Une héroïne, une idole, une enseignante, une meilleure amie, une cuisinière, une confidente, une protectrice, une surprotectrice. Par-dessus tout, tu seras sa mère. Tu seras tout ce qu’il voit en toi. Tout ce qu’il aspire à devenir. Tu seras un modèle. Tu seras et es déjà, une maman en Or. J’en suis persuadée. Si tu doutes, rappelle-toi que lui, ne doutera jamais de toi. Tu feras un travail exceptionnel. Tu l’aimeras d’un amour inconditionnel et il  le sait. Il sait que ton amour triomphera à jamais contre vents et marées, malgré tout ce qui pourra arriver.

Rappelle-toi toujours

Des erreurs, tu en feras, mais il te pardonnera. Il te pardonnera, parce que lui aussi il en commettra. Et toi aussi, tu lui pardonneras. Vous grandirez ensemble. Puisqu’en l’éduquant, tu apprendras toi aussi. Tu changeras, beaucoup plus que tu peux ne l’imaginer en ce moment. Tu découvriras un amour si fort et différent, un amour que tu n’avais même jamais effleuré auparavant.

Cet amour est ce qui vous fera grandir  à tout jamais ensemble.

Image source de couverture : Unsplash 
-->
Un article de
Marie-Soleil Lavoie's Avatar
Marie-Soleil Lavoie

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je choisirai de donner la vie, malgré tout !