Faits Vécus

Il est beau comme un coeur
Il a un corps d’Adonis
Il a du succès en affaires
Il va te texter bon matin à chaque matin et t’appeler à tous les soirs à 20h
Il va te prendre dans ses bras comme jamais aucun homme ne l’avait fait avant
Il a tout ce dont tu as toujours rêvé chez un Jules

Tu vas passer des moments mémorables
Il va te faire miroiter des weekends à son chalet, des voyages
Il va te faire sentir unique et belle

Mais attention ma belle!

Victime des troubles de son enfance, il est devenu un pervers narcissique.
Les deux premiers mois seront empreints de passion et s’en suivra un délicat processus d’éloignement.
À la première déception, à la première embûche, il qualifiera la « relation » de compliquée.

Il te dira qu’il cherchait de la légèreté. Tu ne le savais pas, mais tu n’étais qu’une fréquentation parce que pour lui, une fille devient sa blonde qu’après un an, avant cela tu es en « test » et je souligne que je le cite littéralement!

Tu vas te culpabiliser, être rongée par les regrets, mais comme tu le trouves parfait, tu vas tout faire pour le convaincre que vous êtes faits pour aller ensemble.

Fidèle à son narcissisme, il va se soucier de l’opinion publique et ne voudra pas perdre la face. Il va te dire:« c’est pas toi, c’est moi! »  Tu vas constater qu’il ignore la définition des mots empathie  et compassion. Dire que pendant tout ce temps, toi tu écoutais ses problèmes et faisais tout pour les apaiser. Il va te dire qu’il n’est pas responsable de tes insécurités, que c’est à toi de les gérer parce que oui, ton Jules projette une confiance en lui inébranlable et une maîtrise de ses émotions quasi troublante. Tu vas douter de toi, te questionner sur tes comportements qui, selon lui, sont trop « émotifs ».

Tu ne le savais peut-être pas, mais il était déjà sur Tinder à grand coup de balayage à droite pour trouver sa prochaine passion avant même d’avoir eu LA discussion avec toi. Parce que oui, il ne l’admettra pas, mais il est incapable de rester seul.

Malgré tout, tu vas lui pardonner, car après tout, tu veux croire que ça peut fonctionner. Il t’a partagé les raisons de son comportement, l’absence de valorisation qu’il a eu dans son enfance et qui aurait fait de lui un homme à succès et déterminé. Tu vas donc être empathique envers lui et salement sévère envers toi.

À toi la prochaine qui prendra ma place, qui comblera son vide, sache que tu passeras toujours en deuxième derrière lui. Sois indulgente envers toi-même. Profite de chaque moment et garde en tête que tu n’es que de passage. Si j’avais su, si la précédente me l’avait dit, je ne serais pas aujourd’hui dévastée par son fantôme.  Je ne regarderais pas mon cell aux 10 minutes dans l’espoir qu’il se rende compte que je suis dont bien une bonne fille pour lui.

À toi la prochaine, il va te dire que je suis « l’ex folle » jusqu’à ce que tu prennes ma place!

 

source image de couverture: pexel

-->
Un article de
Karyne Guillemette's Avatar
Karyne Guillemette

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

On s'appelle et on déjeune!