Style de vie

Hanna Che est inspirante de par ses mille et un projets et toute l’énergie qu’elle y dédie. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec elle pour en savoir plus sur ses inspirations, mais surtout, sur ses projets en cours et à venir!

Comment décrirais-tu Hanna Che, quel est ton parcours?

Je suis Diplômée d’un DEC en commercialisation de la mode, lauréate du grand prix de la compétition Mode Académie en 2010 et une des premières personnes à présenter le concept des pop up shops à Montréal. J’ai eu ma propre boutique pendant quelques années.

J’ai une approche multidisciplinaire pour créer des projets non seulement avec une bonne intention, mais avec un impact social. J’encourage tout le monde à dépasser les étiquettes par l’auto-exploration et la connexion avec des communautés plus larges.

Je suis littéralement une créative qui va changer le monde un projet à fois.

Pour toi, qu’est-ce que représente l’industrie de la mode et de la beauté?

Depuis quelques années, l’industrie de la mode et de la beauté change pour le mieux. J’aime ce que je vois c’est-à-dire beaucoup plus de diversité et d’entrepreneurs qui brassent les choses. Il y a un tournant important et les voix des consommateurs est beaucoup plus importante. Je suis inspirée par les jeunes qui créent leur propre marque, leur propre tendance et qui sont beaucoup plus conscients dans les ingrédients ou dans les matériaux utilisés. Ce qui se passe est vraiment intéressant. Je n’y participe plus comme avant, car je ne travaille plus dans le milieu. Par contre, je prépare des espaces positifs de conversation sur la mode et la beauté (à suivre).

3 comptes Instagram auxquels on devrait s’abonner selon toi?

Il y a tellement de comptes sur Instagram à suivre! Si je devais en choisir 3, je dirais de suivre mes projets:

@neverwasaverage – @byusforeveryone – @lemarathoncreatif

Peux-tu me présenter brièvement Never Was Average?

Never Was Average a été officiellement lancé en 2017 avec la mission de créer des espaces inclusifs dans les domaines des arts, de la culture, de la mode, du bien-être et du milieu de travail. Pour ce faire, nous concevons des expériences et du contenu qui révèlent l’effet stimulant de la connexion humaine. Nous visons à produire des espaces où les gens peuvent: être vus, écoutés, valorisés et soutenus. Nous concevons, organisons et facilitons des conversations positives, des moments expérientiels et du contenu optimiste pour stimuler le changement social grâce à la créativité et à la communauté.

hanna che never was average

Qui et qu’est-ce qui t’inspire au quotidien?

La personne qui m’inspire quotidiennement est Harry, mon associé. Malgré toutes les choses difficiles qu’il a surmontées au cours de ces dernières années, il continue à travailler sur des projets. Les personnes qui changent les choses et qui passent à l’action sont les plus inspirantes.

Parle-moi de ton implication dans le projet de la fresque « La vie des noir.e.s compte » – Black Lives Matter

Never Was Average a été contacté par la fondation Dynastie qui a eu l’initiative de créer une fresque de rue. Je tiens à préciser que c’est une initiative de la Fondation Dynastie.

Mon implication était de rassembler des artistes pour un magnifique collectif. Je pense que c’est important que je présente les artistes qui sont: Marc-Alain Félix, Lana Denina, TEEN ADULT, Niti Marcelle Mueth, Michaëlle Sergile, Yarijey design, D. Mathieu Cassendo, Kando, MALICIOUZ, SIMO, AXL, G L O W Z I, MÏNS (Made in Shaïna), Eelise Ndri, Anastasia Erickson / aeri, Franco E., Awa Banmana, Marie-Denise Douyon.

À quoi peut-on s’attendre à découvrir de toi dans le futur?

Il faudra me suivre sur les réseaux sociaux pour savoir ce qui se passe dans le futur. Il y a toujours de nouveaux projets qui changeront le monde!

hanna che

-->
Un article de
Kimberly Stringer's Avatar
Kimberly Stringer

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Ce que le Covid a fait de ma ville