Faits Vécus

Tous les humains devraient venir avec un manuel d’instructions : « j’ai besoin d’être rassurée souvent; ne me parle pas de sexisme, je vais m’emporter; quand je suis silencieuse, ça veut dire gênée ». Vous voyez le genre? Des mises en garde, des points de repères, des explications sur nos personnalités. Il me semble que ça rendrait les relations humaines beaucoup plus faciles. Les points seraient déjà sur les « i » et on saurait à quoi s’attendre, pour faire un choix plus éclairé avant de s’embarquer.

Bien sûr, ça enlèverait tout le plaisir de découvrir une nouvelle personne, mais c’est amusant de s’imaginer ce que je croirais important de spécifier à une personne qui voudrait s’engager avec moi, question qu’elle ne parte pas en courant au moment où je lui dévoile mes pires côtés. Comme une collaboratrice l’a fait dans un ancien article (que vous pouvez lire juste ICI), voici ce qui se retrouverait dans mon guide des choses à savoir avant de commencer à sortir avec moi.

1. Je suis différente

femme seule près d'une fenêtre qui litSource image: Pexels

Je suis une personne particulière. J’ai rarement rencontré des gens ayant les mêmes convictions, les mêmes passe-temps, les mêmes forces et faiblesses que moi. Je me sens souvent incomprise, un peu bizarre, un peu extraterrestre. J’aime les vieux livres des français des années 1800, le froid et la neige, les documentaires. J’ai un amour inconditionnel pour la poésie (oui oui, l’affaire que tout le monde déteste au secondaire) et au Cégep, j’étais probablement la seule personne qui terminait ses travaux une semaine à l’avance plutôt que la veille. Bref, tu peux être sûr qu’il n’y en pas deux comme moi.

2. Je suis complexe

bocal avec étincelles coucher de soleilSource image: Unsplash

Parfois, j’ai le sentiment d’être trop profonde. Je réfléchis à des choses alambiquées pour lesquelles j’ai l’impression que personne avant moi a pensé. J’intellectualise des situations qui n’ont pas besoin de l’être. J’ai le sentiment d’être composée de plusieurs couches, trop de couches, d’être un puits sans fond qu’il est difficile d’apprendre à connaître dans ses moindres recoins. Je suis un problème compliqué, mais pas insolvable.

3. Je suis une contradiction ambulante

femme yeux fermés ombre et lumièreSource image: Unsplash

Mes goûts se contredisent parfois. Je vis pour les matins pas pressés à prendre mon café avec mon bouquin, mais aussi pour les soirées avec mes amies qui finissent en même temps que le lever du soleil. Je suis une fille d’émotions, intuitive, sensible qui se laisse guider par ses sentiments, mais aussi une femme rationnelle, objective, qui pose des questions et analyse. Il faut que tu vives avec le fait que je suis le jour et la nuit, simultanément et aucun des deux en même temps (si t’as un peu de misère à suivre, je vais comprendre… Parce que moi aussi parfois).

4. Je suis tannante

femme tuque jaune mange pizzaSource image: Unsplash

Mon frère pourrait te le dire, j’aime bien faire ma tannante. Je m’amuse à tester les limites, à déranger un brin. Il faut que tu acceptes que je vais probablement interrompre huit fois le film pour parler de quelque chose pas tant pertinent, que je vais m’amuser à mettre mes pieds sur les tiens en dessous de la table ou que je vais, à tous moments, ramener une histoire embarrassante dont je sais pertinemment que tu ne veux plus entendre parler. T’inquiète, c’est juste de l’amour.

5. Je ne suis pas une fille de première impression

femme robe noire tient miroir forêtSource image: Pexels

Tu te souviens que je disais être complexe, un peu contradictoire, profonde? Eh ben voilà : je ne suis pas une fille de première impression. Il faut creuser, m’éplucher, avant d’arriver à me voir dans mon entièreté. Je suis une poupée russe, pleine et remplie, sauf qu’on ne peut pas se fier aux apparences, à ce qu’on voit en surface. Devant ta famille ou tes amis, il se peut que je ne sois pas à mon meilleur dès le début. Hang in there : je suis une bonne personne quand on apprend à me connaître.

6. J’aime sentir que je ne dérange jamais

femme couchée donne pizza litSource image: Unsplash

Comme je disais, j’analyse des situations banales, je fais une montagne pour des pacotilles. Pour que je m’ouvre complètement à toi, il faut que je sois capable de tout te dire. Les grandes choses, mais surtout les petites. Il faut que je sois à l’aise de déranger ta journée un million de petites fois pour des choses plus ou moins intéressantes, genre « as-tu vu ce que la madame à la caisse vient de faire » ou « check moi j’suis super laide sur cette photo » ou « j’ai pleuré ce soir en finissant mon livre ». Dans la vie, j’essaie souvent de me faire discrète, de me faire petite parce que j’ai peur de déranger. Tu sauras que je t’apprécie réellement quand je serai à l’aise de te laisser me voir grande et lumineuse, de parler haut et fort avec toi de tout et n’importe quoi.

7. Je suis une enfant

fille de dos qui souffle une bulleSource image: Unsplash

Je suis une femme avec un cœur de gamine. Je m’extasie encore devant le chant des oiseaux le matin ou une chenille qui rampe dans l’herbe. Je pleure devant les films animés ou quelqu’un qui dit des méchancetés à un autre. Je suis mature, mais j’accorde une grande importance à cette sensibilité, cette candeur que je cultive encore en moi. Je valorise les yeux béats avec lesquels je regarde le monde et la simplicité de mon bonheur.

8. Je suis introvertie

fond rose tasse busy introvertingSource image: Unsplash

J’ai besoin de temps seule. Je me recharge et me reconnecte lorsque je passe du temps dans ma tête; lorsque j’ai l’espace pour vagabonder dans mes rêveries. J’ai besoin de temps pour lire, écrire, réfléchir. Je déteste le small talk, les grandes foules; je m’épanouis réellement autour des conversations qui importent et font du sens; quand je suis en compagnie de quelques humains chers à mes yeux.

9. J’aime fort

mains pinky promiseSource image: Unsplash

Quand je m’attache, c’est comme si mon cœur n’avait pas bien appris, n’avait pas compris la leçon. Je n’aime pas à moitié, je n’aime pas un peu, je n’aime pas avec la main sur la poignée de porte au cas où l’envie me prend de déguerpir. Mon amour ne connait aucune limite : je suis loyale et attentive et dévouée. J’aime aveuglément, complètement, passionnément. Tu peux être sûr que si je m’engage avec toi, je m’engage corps et âme, à 100%.

Voilà ce à quoi tu dois t’attendre si tu veux sortir avec moi.

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Mathilde Côté's Avatar
Mathilde Côté

Mathilde est une fille intense. Hypersensible au cœur d’enfant, elle ressent les choses fort, grand, vrai. Tout du monde l’assaille et l’émerveille; la subjugue et...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

À toi, mon filleul, que je ne peux voir grandir.