Bouffe Style de vie

Si vous n’avez pas lu mon premier article qui explique en détail les étapes d’importation privée de vin, je vous suggère de le lire avant celui-ci juste ici. Vous comprendrez beaucoup mieux les trucs que je vous propose.

En effet, ayant plusieurs commandes de vin à mon actif, j’ai développé quelques trucs pour me rendre la vie encore plus facile.

Il me fait donc plaisir de vous partager mes 8 commandements afin d’importer du vin comme un pro et avoir du gros fun en le faisant.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by W I N O Importation inc (@winoimport) on

S’abonner aux comptes Instagram et Facebook des agences 

Comme je le disais dans mon article précédent, choisir sa prochaine cuvée via une liste PDF, ce n’est pas très sexy. En vous abonnant aux comptes de vos agences préférées, vous aurez droit à de belles photos des bouteilles pour admirer leur étiquette funky et la couleur du vin, des renseignements sur les vignerons ainsi que des primeurs, des promotions, des nouveaux arrivages. C’est une mine d’or d’informations afin de vous inspirer pour votre prochaine commande.

Commander des caisses mixtes 

Depuis avril 2020, les agences d’importation privée peuvent vendre des caisses mixtes, c’est-à-dire des caisses avec différents vins à l’intérieur. Attention, il y a certaines règles à respecter : deux sortes maximum pour les caisses de 6 bouteilles, et quatre sortes pour les caisses de 12. Vérifiez auprès de votre agence si elle offre ce type de forfait. Ça peut être vraiment intéressant pour varier les bouteilles.

Chercher les agences sur le site web de la SAQ 

Depuis la refonte du site web de la SAQ au début 2020, nous pouvons désormais voir le nom de l’agence d’importation sur la page de chaque bouteille. En effet, les agences distribuent parfois leurs produits à la SAQ, alors lorsqu’un vin acheté en succursale vous plaît, allez vérifier sur sa fiche en ligne de quelle agence il provient. Vous serez ainsi en mesure d’aller faire d’autres découvertes sur le site web de l’agence en question.

Créer des groupes Facebook privés pour amateurs de vin

Je sais, commander 12 bouteilles du même vin, ça peut être long et redondant à boire. Imaginez quand on tombe sur un vin qui est moins dans nos cordes! Un truc vraiment simple est de créer un groupe Facebook privé avec des amis et de membres de votre famille qui ont tous un intérêt marqué pour le vin. Lorsqu’une personne souhaite commander une caisse, elle peut l’annoncer sur le groupe et séparer la caisse parmi toutes les personnes intéressées. Il est ainsi possible de se procurer une ou deux bouteilles d’un vin, au lieu d’une caisse! Petit bémol, ça demande tout de même pas mal d’organisation pour gérer les virements Interac de tes amis, aller chercher la commande et faire la distribution aux bonnes personnes. Surtout quand plusieurs commandes roulent en même temps. Je conseille donc de mettre en place un fichier collaboratif sur un drive partagé, afin de répertorier les commandes en cours.

Organiser des ateliers de dégustation par vidéoconférence

Confinement oblige, c’est super intéressant de donner une twist vino à vos vidéoconférences entre amis. Réunissez des amateurs de vin ensemble, et organisez une séance avec une thématique de votre choix : Vin de tel pays, vin orange, vins d’été, dernière découverte, etc. Chaque personne pourra partager ses coups de cœur dans une ambiance décontractée et festive.

Planifier des soirées de dégustation privées

Plusieurs agences peuvent organiser des soirées privées à domicile. Le concept est simple : vous réunissez quelques personnes chez vous, un responsable de l’agence vient vous présenter différentes cuvées et bien sûr, vous pouvez goûter à tout! Il est même possible de passer des commandes directement auprès du représentant. Le tarif tourne autour de 500$ pour un atelier de 12 personnes environ. Pensez-y pour un anniversaire, un bachelorette, ou juste pour agrémenter  une soirée entre amis.

Participer à des soirées découverte

Des soirées comme « Ceci n’est pas un salon » sont organisées dans différents bars ou restaurants pour permettre aux agences de faire découvrir leurs cuvées en personne. Habituellement, 4 ou 5 agences sont présentes. Pour une contribution de 10$, on peut goûter à leurs produits, passer des commandes, consulter leur inventaire et discuter avec les importateurs de vive voix. Vous verrez, leur passion est contagieuse. (Psst : excellente idée de date ici!) Autre suggestion : le salon RAW Wine de Montréal qui présente des produits nature grâce à ses nombreux exposants.

Établir un lien personnel avec les agences

Finalement, à force de passer des commandes, on finit par développer un lien amical avec nos agences préférées. Elles connaissent nos goûts et peuvent nous proposer des nouveaux arrivages, des exclusivités… C’est comme avoir un sommelier qui travaille gratuitement pour toi et qui te suggère du bon jus juste pour toi!

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Le Vin dans les Voiles (@levindanslesvoiles) on

Chers lecteurs, parce que je vous aime et que je veux vous faire sauver du temps, voici une liste non exhaustive de différentes agences d’importation privée sympathiques que j’apprécie beaucoup. Je vous invite à consulter leur répertoire de produits disponibles et leur écrire si vous avez des questions. Cheers!

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Caroline Leduc's Avatar
Caroline Leduc

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Lettre à toi qui ne m'as jamais donné de chance