Bouffe Style de vie

Tu as envie de reprendre les rails de ton alimentation, mais tu ne sais pas trop par où commencer? Nous avons quelques trucs qui pourront t’aider à adopter de saines habitudes de vie alimentaires sans pour autant tenir un plan alimentaire.

Je tiens d’abord à te dire que je ne suis ni nutritionniste, ni experte dans le monde de l’alimentation. Toutefois, je suis une autodidacte passionnée par la nutrition. J’ai fait maintes et maintes recherches et lectures pour approfondir mes connaissances en la matière.

1- Écoute ce que ton corps demande

D’abord, que te dit ton corps? De quoi as-tu faim? Si tu me dis : « je crave d’une grosse poutine dégoulinante de gras » je te réponds: « ok ouin… moi aussi. Pas mal souvent! » On s’entend que je ne te conseille pas non plus d’écouter tous tes cravings. Mais ça peut t’indiquer que ton corps a besoin davantage d’un tel type d’aliment, par exemple d’un type d’aliments plus riche en gras. Tu pourras à ce moment te tourner vers des aliments qui contiennent de bons lipides, en quantité raisonnable, comme des noix de cajou, par exemple. Il suffit d’écouter son corps, ce qu’il a à te dire. C’est très enrichissant de l’écouter et de le respecter dans ses besoins du moment, le tout de façon saine, raisonnable et respectueuse.

2- Prends le temps de savourer

La pleine conscience alimentaire est un concept qui m’a beaucoup aidée à mieux manger. Par exemple, lors d’une rage de sucre, au lieu de tomber dans une bourrée de boîtes de TimBits (eh oui!), manger un petit carré de chocolat, le laisser fondre (comme dans l’annonce de Aero des années 2000, « laisse-le fondre! » ),prendre le temps de le manger et de le goûter peut me suffire amplement maintenant. Prendre le temps… j’insiste là-dessus. Savoure. Savoureeee!!! C’est tellement meilleur. Vivre l’instant présent pendant que tu manges un aliment que tu aimes, t’accorder ce moment de petit bonheur et le goûter à 100% ici et maintenant, c’est très bon pour la santé, je te le jure.

3- Mange plusieurs petits repas par jour

Il est conseillé de manger six petits repas par jour pour plusieurs raisons. Cela aide à augmenter le métabolisme de base. En mangeant plusieurs petits repas par jour, ton corps va avoir plus de facilité à réguler la glycémie, à te donner de l’énergie et à augmenter ta dépense énergétique. Sinon, je te conseille de toujours t’apporter des collations et à en manger entre les repas. La transition vers les six petits repas sera plus naturelle ainsi. Des noix, des fruits, des légumes et de l’humus… Assure-toi d’avoir avec toi des collations. Ça aide à doser les portions lors des repas et à éviter de tomber dans l’excès d’aliments quelconques plus tard (grignotage de chips, de chocolat, etc.)

4- Savoure une assiette colorée et équilibrée

Pas de secrets ici! Une alimentation colorée et variée, pis que ça goûte bon dans ta bouche (ouiiii!! Faut que ça soit savoureux)… C’est, à mon avis, des clés pour une alimentation saine sur le long terme. Tu peux vivre pendant quelques semaines, peut-être même des mois à manger du poulet et brocoli pas de sauce pas de sel à tous les jours, pis finir au Salvatore à 3 heure du matin à manger deux pizza all-dressed à toi toute seul après une cuite. J’te dis ça de même. Donc, je reviens à mes moutons. Avoir la moitié de ton assiette colorée de légumes, puis l’autre moitié divisée en protéines maigres et en glucides (pas ultra transformés!!! Divorce avec ton Minute Rice tout de suite!! Vive le riz basmati!), c’est une recette qui ne ment pas.

5- Mastique, mon amie. Mastique! 

La mastication est essentielle pour reconnaître nos signaux de satiété. Prendre le temps de mastiquer, c’est non seulement favorable à une meilleure digestion, mais ça tient aussi un rôle important pour sonner l’alarme de la satiété. Ça va t’aider à prendre conscience de ce que tu ressens comme faim et à continuer ou non de manger selon les signaux de satiété envoyés par la mastication.

6- Priorise les aliments frais

Les aliments frais (donc tout ce qui est le contraire d’aliments transformés et ultra-transformés) sont à prioriser. Par exemple, je vais privilégier une salade au poulet VS une salade de pâtes (pâtes = céréales transformées) ou une sandwich au jambon (pain = céréales transformées et jambon = viande transformée). Les aliments frais ne sont pas remplis d’agents de conservation, de sodium à n’en plus finir et de gras trans, pour ne nommer que ces ingrédients nocifs. Ils sont remplis de bons nutriments et ça c’est la santé! Yé!

bol santé manger sainement légumesSource image: Unsplash

Finalement, je t’invite à manger sans culpabilité. À mon avis, pour manger santé, il faut d’abord se sentir bien avec soi-même et s’éloigner des sentiments négatifs qui teintent notre rapport à la nourriture et à l’expérience plaisante qu’est de se nourrir. On le fait à tous les jours, seuls et accompagnés. Pour que ça reste agréable et sain, les pensées et les émotions qu’on vit par rapport à l’alimentation doivent être saines elles aussi. Alors maintenant je te souhaite un très bon appétit en toute tranquillité d’esprit!

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Myriam Roy's Avatar
Myriam Roy

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

J'ai toujours voulu jouer d'un instrument de musique