Sport & Santé

L’année vient de débuter. On en est presque au 5e mois, mais pas encore. Les feuilles nouvelles de 2018 ne sont pas encore apparues dans les arbres. Pourtant, plusieurs femmes se sont déjà démarquées cette année. J’aurais pu écrire un article sur cinq femmes entrepreneures québécoises qui m’inspirent (il y en a beaucoup plus que cinq), sur cinq vedettes qui se battent pour les femmes moins fortunées et victimes d’injustices ou encore sur cinq femmes en politique, ici ou ailleurs, car elles commencent à prendre d’assaut les parlements et les ambassades.

Cependant, quand on pense au début de l’année 2018 on pense à la Corée, aux Jeux olympiques. On pense aux Jeux paralympiques. On pense au marathon de Boston. On pense aux tennis open qui commencent tranquillement. On pense beaucoup au sport, car c’est ce qui a marqué le début de notre année. Voici donc cinq athlètes que je trouve impressionnantes et inspirantes.

Tessa Virtue (Athlète olympique)

Tessa Virtue
Source image :
Instagram

Je suis un peu biaisée ici. Ayant fait du patinage artistique durant plusieurs années, je sais ce que vivent les patineuses et je suis toujours impressionnée par celles qui se rendent aussi loin. Je sais quels efforts et sacrifices elles ont dû faire pour se rendre aussi loin. Tessa Vertue fait partie de ces jeunes filles qui ont mis de côté les sorties avec les copines, les sorties dans les bars et les restaurants ainsi que la recherche de l’amour. Oui, les athlètes font toutes un peu ces sacrifices, mais en patinage artistique on passe tellement de temps avec son partenaire que soit on finit en couple avec lui, soit il faut attendre la fin de notre carrière pour pouvoir accorder du temps à quelqu’un en dehors du milieu. Tout ça sans savoir si on va devenir championne ou non!

De plus, Tessa fait partie d’un duo de danse avec Scott Moir. Ça ne paraît pas, mais beaucoup de pression repose sur les épaules de la femme. C’est elle qui saute, doit atterrir sans tomber et bien se tenir lors des portées. C’est quand même une grosse tâche et beaucoup d’entraînement. Cependant, tout cela a porté ses fruits, car le couple a récolté plusieurs médailles au cours des dernières années. Maintenant qu’ils ont récolté leurs dernières médailles olympiques, le duo accroche ses patins de compétition.

Desiree Linden (Marathonnienne)

Desiree Linden
Source image :
Instagram

C’est une femme incroyable qui vient de gagner le marathon de Boston! Dans des conditions des plus défavorables (pluie, froid, vent), Desiree Linden est devenue la première femme en trente-trois ans (la dernière fois c’était en 1985) à remporter le marathon de Boston. Elle avait déjà failli arriver première en 2011, mais le titre de championne lui avait glissé des doigts de peu, car elle n’était que deux secondes derrière le gagnant. C’est sa cinquième participation au marathon de Boston et on peut dire qu’elle n’a pas lâché avant d’avoir réussi son pari d’être première. Linden a également représenté les États-Unis aux Jeux olympiques à deux reprises en 2012 et en 2016.

Ce que je trouve inspirant et impressionnant est que malgré les titres, malgré les victoires qui lui ont échappé, malgré le fait que chaque fois quelques secondes seulement jouaient contre elle, jamais elle n’a abandonné ou ne s’est contentée que de ses titres olympiques. Ça, c’est une guerrière.

Françoise Abanda (Tennis)

Francoise abanda
Source image :
Instagram

Probablement mon plus gros girl crush des trois dernières années. J’ai vu Françoise Abanda jouer pour la première fois à la Coupe Rogers à Montréal, au parc Jarry. Immédiatement, j’ai trouvé que cette jeune femme pleine de grâce et de puissance ne pouvait faire autrement que de monter au classement. Dans le milieu du tennis, qui est souvent très homophobe et sexiste, voir une jeune Québécoise grimper les échelons est inspirant. Elle n’est peut-être pas Eugénie Bouchard, mais elle monte tranquillement les rangs et un jour je suis certaine que ses efforts seront récompensés.

Elle a remporté son premier tournoi professionnel à 17 ans, ce qui de mon point de vue, est un exploit (moi à 17 ans j’étais au cégep et je pleurais pour les mathématiques intégrales) et, à 21 ans, elle fait également partie de l’équipe olympique pour les jeux de 2020. Je trouve beau de voir une fille de l’âge de ma sœur réaliser ses rêves et, même si le succès n’arrive pas instantanément, ne pas lâcher, faire son chemin et lentement se rendre au numéro un. Elle est à surveiller en 2018.

Ester Ledeckà (Athlète olympique)

Ester
Source image :
Instagram

Ester Ledeckà est devenue, cette année, la première femme à remporter la médaille d’or dans deux disciplines différentes lors des Jeux olympiques d’hiver.

« Do whatever you want », une phrase inspirante lancée par l’athlète après sa victoire. Pourquoi entrer dans une seule case quand on sait qu’on peut très bien être dans plusieurs? Pourquoi se limiter? Voilà une fille qui se fout des conventions et qui fait ce qui lui tente. Le sport est un monde rigide rempli de contraintes… Il faut bien quelqu’un pour les briser et tant mieux si c’est une femme! C’est en faisant de nouvelles choses qu’on monte la barre et qu’on inspire de nouvelles générations d’athlètes polyvalents. Elle nous rappelle, qu’à la base, le sport c’est pour le plaisir et pour soi, bien avant la compétition.

Marie Bochet (Athlète paralympique)

Marie Bochet
Source image : Instagram

Je généralise ici, mais j’ai toujours trouvé fascinant de voir quelqu’un avec un handicap physique, gros ou petit, briller dans une discipline olympique. Je trouve que ça prend une force de caractère énorme, une volonté hors du commun et une bonne carapace, car, soyons francs, les gens ne sont pas toujours doux avec les handicapés.

Une étoile paralympique qui s’est démarquée encore une fois cette année est Marie Bochet. Marie n’en était pas à son premier rodéo à Pyeongchang. En effet elle avait remporté quatre titres aux olympiques de Sotchi en 2014. Elle a répété cet exploit cette année, démontrant sa maîtrise du ski et des pentes. Elle fait ainsi la preuve que, même avec un bras en moins, rien ne nous empêche d’aller loin.

Bref, je n’en nomme que cinq dans cet article, mais des sportives inspirantes il y en a des tonnes. Des connues, des moins connues et certaines qui n’attendent qu’à se faire connaître. Elles sont la preuve que le travail et la persévérance sont la clé pour atteindre ses objectifs et que les femmes, comme les hommes, sont des êtres humains qui peuvent se dépasser tous les jours.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

-->
Un article de
Camille Paul's Avatar
Camille Paul
Chargée de projet

Une tasse de bonne humeur, un quart de tasse de gêne, une belle grosse cuillère d’autodérision et une pincée d’akwardness et de sarcasme, voici la...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Sweatcoins : être payé pour marcher, vraiment?