C’est du passé dépenser deux cents dollars pour une paire de jeans et ne la porter que trois fois. La mode est au recyclage et au seconde main ! Oui, oui, vous m’avez bien comprise ! Saviez-vous qu’il y a un endroit où vous pouvez trouver vos marques de vêtements préférés pour le tiers de son prix d’origine ? Un endroit magique qui permettra à notre chère planète de souffler un peu ? À l’industrie du vêtement afin de réduire sa pollution ? Cet endroit, c’est la friperie !

En plus d’avoir du choix parce que le marché du seconde-main s’élargit de jour en jour, vous trouverez des pièces singulières pour regarnir votre garde-robe à moindre coût.

Des morceaux uniques

Les retours en arrière en mode sont bien connus. Années 80, mode hippie, médiéval, name it! Ce qui est beau avec les friperies, c’est qu’il y a une multitude de morceaux provenant de collections précédentes et même des pièces vintage, rétro. Chaque vêtement devient alors unique puisqu’il n’est pas possible de les retrouver en plusieurs exemplaires en magasin. C’est une espèce de chasse au trésor du vêtement !

Un coup de pouce à l’environnement

L’industrie de la mode est le second secteur industriel le plus polluant au monde. Réduire son empreinte écologique ne passe pas seulement par sa consommation de plastique ou la réduction de nos déchets, il est impératif de diminuer notre consommation de vêtements aussi. Par des procédés chimiques, l’industrie produit plus de 10 % du total mondial des émissions de gaz à effet de serre. Plus de 20 % de la pollution d’eau douce est liée à la teinture du textile. Le fast-fashion, qui présente de nouvelles collections toutes les saisons en instaurant des critères « en vogue », contribue à augmenter considérablement la pollution mondiale et le gaspillage. Et nous ne parlons pas des conditions de travail de la plupart des ouvriers du fast-fashion… c’est à en faire dresser les cheveux sur la tête.

Image via Unsplash

C’est bon pour le portefeuille

Des morceaux à 1 $, 2 $, 3 $, c’est possible ! D’autant plus que vous trouverez sans doute des pièces de marques ou de designer connus en friperie pour le quart du prix ! Plus de morceaux pour vous, plus de choix, plus de plaisir ! Les étiquettes nous font parfois sursauter dans les boutiques de marques, c’est à se demander si le prix de fabrication est aussi élevé. La réponse est : non ! L’industrie se fait un malin plaisir à « sur-étiqueter » ses produits à des prix de fous. Ce qui n’est pas le cas en friperie. Les boutiques seconde-main sont conscientes des enjeux économiques du monde moderne et leur mission est aussi d’offrir des pièces abordables pour sa clientèle.

Une garde-robe diversifiée

Vous pourrez ainsi vous permettre d’avoir plusieurs styles dans votre garde-robe ! Des pièces funky, vintage, kitsch, classiques, sportives, et bien plus encore. En payant moins cher, il est plus facile de se procurer un éventail plus large de morceaux adaptés à chacune de vos sorties !

Image via Unsplash

Une deuxième vie : un ménage de printemps s’impose !

Ces vêtements qui traînent au fond de votre garde-robe depuis 2007 et que vous gardez sans trop savoir quoi en faire… ils plairont sans doute à quelqu’un d’autre ! La plupart des friperies acceptent aussi les dons de vêtements pour regarnir leur inventaire. Quelqu’un d’autre pourra profiter de vos morceaux et cela fera de la place pour votre nouveauté trouvée en boutique seconde-main !

Vous vous sentirez aussi moins mal de ne porter votre petite robe qu’une seule fois quand elle n’a pas contribué à la pollution planétaire et n’a coûté que 6 $ !

Maintenant vous n’avez plus de raison d’hésiter ! Bon magasinage écoresponsable ! 🛍

Les plus populaires

Accueil