Voyage

S’il y a bien une chose qui me manque depuis le début de la pandémie, c’est la possibilité de voyager à l’étranger. Comme bien des gens, j’ai tellement hâte de rêver à ma prochaine destination, à planifier des activités, visiter des lieux hors du commun, découvrir une nouvelle culture, prendre du soleil dans un décor paradisiaque…Avec l’accélération de la vaccination, les globe-trotteurs peuvent enfin voir une lueur d’espoir et planifier leur futur trip. Pour l’inspiration, voici cinq bonnes raisons de voyager en Turquie, pays enchanteur à mi-chemin entre l’Europe et l’Asie, qui saura émerveiller et inspirer n’importe quel voyageur, qu’il soit novice ou aguerri!

1. Des climats et des paysages diversifiés

Même si la taille de la Turquie est environ 13 fois plus petite que celle du Canada, ce pays, entouré par la mer Noire au nord, la mer Égée à l’ouest et la mer Méditerranée au sud, offre une multitude de climats et de paysages différents qui sauront plaire à tous les goûts! Alors que la région métropolitaine d’Istanbul est urbaine et méditerranéenne, le nord-est est humide, montagneux et couvert de forêts luxuriantes d’un vert émeraude. Il fait particulièrement chaud au sud et le soleil est au rendez-vous la majeure partie de l’année, tout comme la côte ouest avec ses plages à faire rêver. Pour ce qui est du centre, avec ses rochers sablonneux et son allure désertique, on pourrait se croire sur la planète Mars. Avec cette incroyable variété de décors, les possibilités d’activités sont infinies et tout le monde y trouve son compte. C’est le scénario idéal pour louer une voiture et partir à la découverte de tous les trésors cachés de ce pays multimillénaire!

Giresun
Source de la photo : Courtoisie

2. La bouffe, la bouffe, la bouffe!

La Turquie possède l’une des meilleures gastronomies au monde et elle le sait! Résultat de traditions millénaires et d’héritages des empires d’autrefois, la cuisine turque est incontournable pour s’immerger dans la culture locale. Le pays cultive à longueur d’année des produits frais et les utilisent fièrement dans des mets typiques tels que les böreks (pâtisserie salée à base de pâte phyllo et d’épinards), les dolmas (poivrons cuits au four farcis au riz), les sarmas (cigares de feuilles de vigne farcis), les köftes (galettes de boeuf aux épices et oignons), le kuru fasulye accompagné de pilav (soupe de haricots blancs accompagnée de riz) ou les célèbres döner kebabs, pour ne nommer que ceux-là! Il est impératif de goûter aux desserts de renommée mondiale comme les baklavas (désolée chers amis arabes, mais les meilleurs sont faits en Turquie), le fistik helva (pâté de tahini sucré avec des éclats de noisettes ou de pistaches), une bonne dondurma (crème glacée battue servie par des vendeurs sympathiques en costume traditionnel) ou les fameux loukoums (petits cubes de gelée à saveurs variées saupoudrés de sucre glace, connus sous le nom de turkish delights en anglais). N’ayez crainte végétaliens et végétariens, car énormément de plats turcs traditionnels sont naturellement sans viande ou produits animaux. Les amateurs de thé seront ravis de constater que ce breuvage est servi partout, à toute heure de la journée. Pour les amoureux du café, vous aurez la chance de goûter au très corsé café turc.

nourriture turque
Source de l’image : courtoisie

3. Se faire bronzer sous le soleil d’Ölüdeniz

Ölüdeniz est un petit village balnéaire situé sur la côte sud-ouest de la mer Égée. Les adeptes de soleil seront comblés par un lagon bleu ultra instagrammable, des plages à couper le souffle, une température avoisinant les 50°C durant l’été ( ça reste agréable grâce à la quasi-absence d’humidité) et une vie nocturne divertissante et animée. On peut aussi repousser ses limites et faire un vol en parapente! Beaucoup moins terrifiant qu’un saut en parachute, mais tout de même excitant, on se lâche lousse en sautant d’une montagne pour admirer la superbe vue du lagon et de l’eau d’un bleu turquoise. La plupart des hôtels sur place ont leur propre plage, donc l’ambiance reste calme et reposante. Personne ne reste de glace à Ölüdeniz !

parapente oludeniz
Source de l’image : Courtoisie

4. Faire une escapade romantique en Cappadoce

La Cappadoce est une région semi-aride du centre de la Turquie. C’est une destination très populaire auprès des touristes et des nouveaux mariés, avec raison! Elle est connue mondialement pour ses envolées de montgolfières, ses cheminées de fées et ses maisons sculptées à même les grottes datant de l’âge de bronze. Pour assister à l’envolée des montgolfières, il faut se lever très tôt (vers 4 h du matin) et se rendre au repaire en plein air des opérateurs de montgolfières. Voir se dresser ces immenses structures volantes est absolument impressionnant et en vaut la peine, en plus c’est gratuit. Sinon, plusieurs hôtels offrent des terrasses bien situées pour voir se répandre dans le ciel et photographier les montgolfières colorées (ça, ce n’est pas gratuit). Il est possible de monter dans lesdites montgolfières, par contre, sachant que c’est une activité en demande, cela peut coûter cher et certains opérateurs exigent d’être payés en euros. Les cheminées de fées (de grandes colonnes naturelles à l’allure phallique faite de roches) forment un paysage unique, digne des studios d’Hollywood, et valent le détour. La vallée des Moines, une sorte de forêt de cheminées de fées, est le lieu idéal pour les jeunes mariés souhaitant faire une séance photo pour immortaliser leur amour. Pour les archéologues en herbe, on peut visiter l’intérieur des maisons sculptées dans des grottes, dont des églises antiques datant des premiers chrétiens. Une expérience passionnante, mais déconseillée aux claustrophobes. On peut nous aussi vivre l’expérience grotte en dormant dans des chambres d’hôtel sculptées dans la roche. L’endroit parfait pour une lune de miel inoubliable!

montgolfières Cappadoce
Source de l’image : Unsplash

5. Découvrir les joyaux d’Istanbul

Il y a tellement de choses à faire et à visiter à Istanbul qu’il faudrait au moins deux semaines pour tout voir! La plus grande ville de Turquie regorge de monuments antiques ayant été témoins de l’histoire comme l’ancienne église byzantine de Sainte-Sophie, convertie en mosquée puis en musée, le palais Topkapi, résidence luxueuse des sultans ottomans et de leurs concubines, la tour de Galata, construction médiévale offrant un panorama incomparable de la ville, la Mosquée bleue et ses magnifiques céramiques, la Citerne Basilique, une gigantesque citerne souterraine byzantine connue pour sa tête de gorgone en pilier et ayant servi de décor pour le film Inferno, mettant en vedette Tom Hanks et Felicity JonesOn peut passer des heures à déambuler dans le Bazar égyptien et négocier à la turque le prix de l’or, des épices, des vêtements, du savon, des céramiques, des verreries, de meubles, etc. On peut faire une croisière sur le Bosphore et admirer les palais de Dolmabahçe et de Beylerbeyi , les vieilles maisons cossues colorées de la rive européenne ou bien l’université francophone de Galatasaray. On peut prendre un bain de foule et magasiner sur Istikal, une rue piétonne de trois kilomètres, pour aboutir sur la place Taksim, un lieu central de la vie des habitants d’Istanbul. Prenez le temps de vous arrêter pour manger un simit (anneau de pain enduit de graines de sésame) et prendre le thé avec les locaux, qui sont reconnus pour leur hospitalité et leur accueil chaleureux.

istanbul

 

Source de l’image : Unsplash

 

Évidemment, il y a bien plus que cinq raisons pour découvrir les merveilles que la Turquie a à offrir.  Il ne reste plus qu’à attendre le moment opportun pour s’acheter un billet et agrandir cette liste!

 

Source de la photo de couverture : Unsplash

 

-->
Un article de
Audrey Pilon-Topkara's Avatar
Audrey Pilon-Topkara

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

La pandémie déshumanise - Le Cahier