Faits Vécus Style de vie

Maintenant, ça fait un bout que j’habite en appart, mais à la base, je viens d’une petite ville, pas qu’elle soit réellement petite, sauf que je vais quand même employer ce terme-là parce qu’elle a absolument tout d’une petite ville : on se connaît tous, les rumeurs courent rapidement, chacun juge les choix des autres et surtout, tout le monde chiale qu’il veut partir de cet endroit-là, mais personne ne part ou ne fait quoi que ce soit pour améliorer les choses.

À lire – La vie d’appart : se découvrir en tant qu’adulte

À une époque, j’étais beaucoup plus téméraire et je me suis dit que moi je n’allais pas passer toute ma vie dans cette ville-là sans essayer de changer les choses, alors je suis partie vivre dans une autre ville, en appart, comme le font beaucoup d’individus rendus à l’âge que j’avais.

Quand je suis partie en appart, j’ai appris beaucoup de choses, souvent à mes dépens, mais autant des bonnes que des mauvaises.

1. J’aurais dont dû écouter ma mère quand elle a essayé de me montrer à faire du lavage.

Bin quoi ? Le lavage se faisait tout seul pis mes vêtements sales apparaissaient comme par magie pliés dans mes tiroirs, pourquoi apprendre dans ce temps-là ? Ouin… J’avais l’air vraiment conne la première fois que j’ai fait du lavage toute seule dans ma buanderie de fond de sous-sol avec ma sœur qui essayait de m’expliquer comment faire via FaceTime.

2. Je n’ai jamais été aussi proche de mes parents.

C’est très simple, on se chicanait tout le temps, comme pour savoir c’était qui l’alpha entre l’autorité de mes parents pis moi. C’est pas tant que j’étais une adolescente à problèmes, c’est juste que je passais mon temps à tester les limites établies. Depuis l’appart, je les appelle quand je veux, comme ça quand je leur parle, je suis vraiment contente de leur parler pis quand ils m’énervent, bin je dis à ma mère que je suis pu capable pis je raccroche. Simple de même.

3. Faut que je me fasse à souper tous les soirs? Sérieusement?

J’avais vraiment sous-estimé cette partie-là d’habiter en appart. Si je n’ai pas le temps, je fais quoi? Je résume la situation : étudiant = pauvre (pour la plupart du temps) alors étudiant = pas pouvoir commander resto chaque jour. Merde. J’ai appris à cuisiner. Merci à ma petite maman d’amour qui me congelait des bons petits plats pour mes fins de session après qu’elle soit venue me visiter en mi-session et qu’elle soit découragée de mon alimentation. Elle trouvait que du Kraft Diner pis des SideKicks, ça ne constituait pas tellement une alimentation saine et équilibrée pis que manger du spaghetti trois fois par semaine, c’était pas bin bin mieux. Dans le même ordre d’idée, j’ai compris que les plats de lunch, ça n’apparaissait pas tout seul dans le frigo non plus…

4. Faire des PowerPoint en revenant du bar, ce n’est clairement pas la meilleure des idées que j’ai eues.

Y’a des fois comme ça où il faut définir des priorités. Pis disons que la mienne, c’était pas vraiment les études dans les premiers mois où j’étais en appart. Au moins, je corrigeais les fautes 15 minutes avant le cours…

5. Le ménage non plus, ça ne se fait pas tout seul?

Ramasser ma chambre ok, mais comment est-ce qu’on nettoie ça un intérieur de four? Pis surtout avec quoi? Des bords de fenêtres, ça se lave ça? C’est dégueulasse!

Source image : Unsplash

6. Le duck tape, les tie-wrap pis l’époxy, ça sauve la vie!

Je te jure, tu peux pratiquement tout réparer avec ça. Temporairement, je suis d’accord, mais c’est déjà ça, non ?

7. J’ai appris que j’avais un TOC sur le papier de toilette

Ouin… Faut qu’il soit placé du bon côté you know… Faut pas oublier d’en acheter aussi…

8. Avoir des colocs, c’est vraiment pas si le fun que ça

Surtout quand tu habites avec des filles et qu’il y a plein de cheveux qui se ramassent dans le drain et que tout le monde fait comme si y’en avait pas, mais qu’à un moment donné, tu prends ta douche et que tu as de l’eau jusqu’au mi-mollet, tu comprends qui a quelque chose de pas normal là-dedans. À ça, on peut ajouter les matins où y’a des bouteilles de bière qui traînent partout parce que quelqu’un a prédrink et n’a pas ramassé. Sans parler de l’accumulation de vaisselle sale qu’il y a dans le lavabo. On pourrait en parler longtemps de ce point-là.

9. J’ai compris pourquoi mon père ne voulait pas que je touche au thermostat

Hydro, ça coûte &)$*?* cher !! Pis on s’entend pour dire que les factures reviennent vite en maudit.

10. Quand t’es malade, t’es plus seul au monde que Tom Hanks dans Cast Away

Bin oui, quand t’es en appart, ta maman n’est plus là pour te faire de la soupe Lipton, t’apporter des mouchoirs, t’apporter des Tylénols ou aller pour toi à la pharmacie chercher des médicaments. Alors tu fais quoi? Tu t’arranges tout seul comme une grande personne!

La liste aurait pu être très longue, je suis le genre de personne qui apprend à la dure.

 

Source image de couverture : Unsplash

-->
Un article de
Élodie Beauvais's Avatar
Élodie Beauvais

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Loue une robe pour ta prochaine occasion spéciale