Voyage

16h35: arrivée à Dakar. En voiture: les femmes sont majestueuses vêtues de tissus aussi beaux que colorés; bébé est porté sur le dos; les rues sont sablonneuses de couleur orangée; les calèches, tirées par des ânes ou des chevaux, partagent la route avec voitures et scooters; les chèvres se promènent dans les rues; les déchets jonchent malheureusement le sol; les gens sont souriants; les vendeurs viennent jusqu’à la voiture pour nous vendre des noix d’acajou; les marchés sont chaotiques et bondés… Bref, c’est dépaysant! Un dépaysement d’une beauté brute et pure.

Le lendemain matin, je me réveille au son de la prière musulmane suivie des chants des sœurs et des cloches de la Cathédrale. La religion musulmane, dominante ici, cohabite en paix avec le catholicisme.

Sénégal voyage dépaysement destination

Je rappelle que je suis présentement au Sénégal pour un programme de coopération international en rééducation périnéale! Ma naïveté me laisse croire que je pourrai changer le monde, mais rapidement (et évidemment), je comprends que les choses ne se passeront pas comme ça. Je vais devoir m’adapter et voir les changements s’opérer à long terme.

Il y a aussi le défi des maladies. Au Sénégal, il y a la fièvre typhoïde, la fièvre jaune, le paludisme, la dengue, le chikungunya, le zika… La liste est longue et me paraît effrayante, moi, Nord Américaine. En fréquentant beaucoup de postes de santé ici, ça n’aide pas mon hypochondrie passagère, car lors des suivis de consultations générales, environ 30% (sans exagération) des patient(e)s reçoivent le diagnostic de fièvre typhoïde. Alors, pour combattre les maladies, je suis devenue meurtrière des moustiques et j’essaie d’avoir une hygiène exemplaire pour éviter la contamination!

Un dépaysement n’est pas complet sans parler de l’alimentation! Ici, au Sénégal, il y a plusieurs spécialités.

Sénégal voyage dépaysement destination nourriture alimentation aliments

D’abord, la culture des arachides est très répandue (d’ailleurs, ici, j’ai mangé les meilleures arachides de ma vie, miam!). Le mafé est un plat élaboré à base de pâte d’arachides.

Il existe le bissap, un jus de couleur rouge à base d’une infusion de fleurs d’hibiscus à laquelle du sucre et de la menthe fraîche est ajoutée. Le goût est très floral.

Ensuite, les baobabs sont des arbres très répandus au Sénégal et le fruit de ces arbres s’appelle le pain de singe. C’est un fruit qui peut servir à l’élaboration d’un délicieux jus rosé entre autres!

Sénégal voyage dépaysement destination nourriture alimentation aliments

Finalement, la spécialité du Sénégal est clairement le thiebou dieune, ce fameux riz au poisson. Il est servi dans deux grands plats à partager. Le premier contient un riz aux tomates légèrement épicé. Le deuxième contient un poisson entier coupé en morceaux accompagné de choux, de poivrons, de maniocs, de courges, d’aubergines et de tomates fraîches… Tout simplement divin.

Je vous laisse pour poursuivre mon aventure et vous reviens à mon retour en février !

Un article de
Douanka Gendreau's Avatar
Douanka Gendreau

Douanka est douce et d'une grande simplicité. Par contre, peut-être que son amoureux pourrait débattre sur cette dernière qualité (oups)... Réservée parfois, elle fonce sans...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La nouvelle série à voir: Fugueuse!