Style de vie Voyage

Voici mon 3e carnet de voyage au Nicaragua. Pour lire le premier sur San Juan del Sur c’est par ICI et pour le deuxième sur Popoyo c’est par ICI. Aujourd’hui, je vous transporte sur une île formée par deux volcans en plein centre du plus grand lac d’Amérique Centrale.

Ometepe. L’île qui fut le coup de coeur de mon voyage au Nicaragua, et ce malgré les mésaventures que nous y avons vécues (vous verrez, nous n’avons pas été chanceux). Quoi qu’il en soit, un endroit à découvrir avant que les touristes transforment l’île en énorme tout inclus… Ometepe est une île connue pour ses deux volcans. Pour s’y rendre, il faut prendre un traversier de San Jorge qui dure un peu moins d’une heure, quand il ne reste pas pris dans le fond! En effet, nous avons attendu deux heures à quelques mètres du bord puisque le traversier n’arrivait plus à avancer. C’était bien comique comme manière de commencer notre aventure sur l’île. En descendant du bateau, des locaux se ruent sur les quelques touristes afin de les faire monter à bord de taxis afin de découvrir les villages. Surtout, il faut les éviter et prendre un autobus, ce que nous avons fait, nous coinçant au fond du dernier bus de soir assis sur les pneus de secours, les seuls touristes à bord de ce dernier, avec tout le monde qui veut nous parler. Nous avions décidé de dormir à Playa Santo Domingo, une plage d’eau douce située entre les deux volcans. Imaginez: on se réveille les matins et on est sur une plage, entre deux volcans, on se sent seul au monde, bercer par le vent. Autant Marc que moi sommes immédiatement tombés amoureux de ce petit paradis caché, loin des villes, loin des foules des plages du Pacifique, loin de tout!

 

SONY DSC SONY DSC

SONY DSC SONY DSC

Au deuxième jour, nous avons décidé de nous rende à Ojo de Agua, une piscine dans les montagnes avec de l’eau provenant directement d’un des volcans. Nous nous sommes arrêtés en route pour acheter des fruits à une famille tenant un petit commerce. Jamais de ma vie, je n’avais mangé une mangue si bonne! L’eau de la piscine était… congelée! Mais c’était si beau que nous sommes restés quelques heures en buvant un coco loco (noix de coco avec du rhum Flor de Caña).

SONY DSC SONY DSC SONY DSCSONY DSC

Psst: mon maillot est de chez June Swimwear

La première soirée et la journée à Ojo de Agua étaient parfaites. C’est le jour suivant que nous avons eu un petit pépin. Marc est un amoureux des motos. Ainsi, nous avons décidé d’en louer une afin de nous promener librement sur l’île et de nous rendre aux cascades de San Ràmon. Malheureusement, je n’ai jamais pu voir les cascades, car nous avons eu un accident de moto en route. Certains pourraient croire que cela a gâché le voyage. Loin de là. Bien qu’une tige de métal de plus d’un pouce ait pénétré mon mollet (allô douleur et points de suture), ce moment fait partie de l’aventure. Dès le lendemain, nous étions de retour sur la route, en direction de Granada (mais Marc portait mon sac puisque je marchais difficilement). Toutefois, au-delà de tout cela, l’accident a permis de voir à quel point les Nicaraguayens sont des gens bons et généreux. Avant de se soucier de la moto (qui était le gagne-pain de l’homme qui nous l’a louée), tout le monde se souciait de nous, nous aidant au meilleur de leur pouvoir. Avant de partir, plusieurs m’ont dit de faire bien attention (naturellement) puisque plusieurs touristes se sont faits attaqués et volés au Nicaragua. L’accident nous a montré l’autre côté de la médaille.

SONY DSC SONY DSC
SONY DSC

Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Top 10 looks de la semaine: 19.05.13