Faits Vécus

J’ai lu une phrase intéressante l’autre fois qui disait : « Tu ne peux pas dire que tu as vécu si tu vis la même année 75 fois. » (traduction libre). Ça m’a fait réfléchir, car depuis le début de ma 26année j’ai décidé de vivre à fond et de réaliser mes rêves (fous ou pas).

Kimmy SchmidtSource image : Cosmopolitain

Je me sens un peu comme un personnage dans un film qui apprend qu’elle n’a plus qu’une année à vivre ou la fille qui réalise que sa vie est plate parce qu’elle se force à faire des choses qu’elle n’aime pas. Ces filles-là, elles quittent leur emploi et partent à l’aventure. Ces filles-là, elles se foutent de ce que pensent les autres. Ces filles-là, elles se laissent porter par leurs passions et leurs désirs. Moi, je suis une de ces filles-là, ici et maintenant.

J’ai dépassé la mi-vingtaine et je serai bientôt plus proche de la trentaine que je ne l’ai jamais été. Le début de ma vingtaine tu veux savoir comment je l’ai vécu? À faire des études que je n’étais pas certaine d’aimer, mais que je faisais parce que tout ce que je connais c’est école, travail, famille, retraite. J’ai aussi passé plusieurs années aux prises avec l’anorexie (je peux-tu te dire que je ne vivais pas beaucoup à ce moment-là). Après avoir surmonté le plus gros de mon trouble alimentaire, on m’a diagnostiqué comme étant dépressive…Yé. Je peux te dire que pendant un bon deux ans je ne faisais que dormir, pleurer et avoir des idées noires.

DépressionSource image : Jean-François O’kane photographe

Je ne veux pas verser dans le mélodrame, mais c’est pour vous dire que j’ai l’impression de ne pas avoir vécu pendant un bon trois ou quatre ans. Oui, j’ai fait des voyages, j’ai eu des chums, j’ai obtenu des diplômes, mais il y avait toujours un goût amer dans ma bouche. Il y avait toujours un nuage gris au-dessus de moi et plusieurs journées que je n’ai pas eu le goût de vivre.

Maintenant, que je suis plus « stable » j’ai décidé de vivre. Je dis rarement non et je tente ma chance. Des exemples? Je suis partie au Sri Lanka trois semaines, comme ça, avec ma meilleure amie, sans grande préparation. Je me suis inscrite à une agence de figuration et j’en fais de temps en temps (rêve d’actrice demi-check). J’ai arrêté ma maîtrise pendant la rédaction, parce que ben j’ai réalisé que mon domaine d’études ne me passionnait pas tant que ça. Je fais des photos avec des photographes pour le plaisir (c’est encore en chantier, mais je commence tranquillement à penser à accepter mon corps comme il est). J’ai marché dans un défilé de mode pour une designer québécoise (allô rêve de mannequin : check). J’ai commencé à publier mes textes en écrivant pour Le Cahier et en faisant un stage deux fois par semaine là-bas.

Portrait femmeSource image : Instagram

Bref, mon année est presque terminée et je n’ai pas le goût d’arrêter. Oui, des fois je me demande pourquoi je fais ça. Oui, des fois je me plante ou je fais des crises d’anxiété parce que tout ça, c’est du nouveau. Mais tu sais quoi? Ça en vaut tellement la peine! J’ai du fun x 1000 et étrangement je commence à me rencontrer.

Je peux maintenant dire : « Salut moi c’est Camille, j’aime écrire, jouer les mannequins, interagir avec les autres et je pense peut être retourner aux études à 27 ans! ». Bon, c’est peut-être enfantin comme description, je suis plus que ça, mais ces lignes il y a huit mois je ne les aurais pas écrites. Je trébuche encore des fois, mais ça passe et je sais que ça va passer.

Licorne
Source image : Instagram

Alors le message de cet article? Saute! Suis tes rêves! Va chercher de l’aide si tu te sens couler, parce qu’il y a une suite même si elle n’est pas facile. Si tu es perdue, tu vas te retrouver, laisse-toi du temps et aie confiance. Tu vas voir, il n’y a que de belles choses qui vont venir vers toi.

Un article de
Camille Paul's Avatar
Camille Paul
Chargée de projet

Une tasse de bonne humeur, un quart de tasse de gêne, une belle grosse cuillère d’autodérision et une pincée d’akwardness et de sarcasme, voici la...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je veux t'oublier, t'effacer de ma mémoire