Vie de famille: Première année de garderie = première année de maladie

C’est officiel, cela fait maintenant un an que ma fille a fait son entrée à la garderie. Cette année est passée à la vitesse de l’éclair. Cela fait donc un an que je suis retournée au travail après mon congé de maternité. Un an que la routine s’est installée. Cela fait également un an que nous sommes malades quasiment à chaque semaine. On dit souvent que la première année est la pire, que le système immunitaire de l’enfant (et clairement celui des parents aussi), va s’habituer à cette ribambelle de petits microbes qui sont tout nouveaux pour nous. Et bien j’attends impatiemment que ce soit le cas!

maladie bébés

Source: Educatout

Bien sûr, il y a les classiques rhumes, que l’on côtoie chaque semaine depuis le début de l’automne. Il y a l’insidieuse gastroentérite, qui arrive chez toi sans être invitée et colonise toute la maisonnée (et parfois tes collègues de bureau, si tu as le malheur de te présenter au travail). Nous avons également eu la malchance que Juliette attrape la rubéole, ce qui l’a clouée à la maison pour deux semaines, période d’incubation et de contagion oblige.

Heureusement, nos employeurs sont compréhensifs et nos emplois nous permettent de travailler de la maison lorsque bébé est malade. Nous avons également des grands-parents dévoués et présents pour notre fille. Par contre, ce n’est pas le cas pour tous les parents et cela entraîne une problématique : les parents envoient leurs enfants malades à la garderie, ce qui contamine les enfants des autres. C’est un cercle vicieux, bref! (Sachez qu’il est possible de terminer une gastro, et d’en attraper une autre d’une souche différente…)

Je ne suis pas du tout dans le domaine de la santé, et ne vous ferai donc pas de recommandations à ce sujet. Toutefois, en tant que parents, vous êtes les mieux placés pour connaître et évaluer l’état de votre enfant. S’il ne semble pas dans son état « normal », ne prenez pas de risques, car plusieurs maladies sont contagieuses durant la période d’incubation, c’est-à-dire avant l’apparition des premiers symptômes (et un enfant fait rarement de la fièvre sans raison). Lorsque c’est le cas de ma fille, j’appelle grand-maman et grand-papa, et ils bénéficient d’une petite journée relaxe à la maison avec cocotte.

Pour plus d’informations, sachez que chaque service de garde a une politique en matière de maladies infectieuses. Elle vous sera remise dès l’entrée à la garderie de votre petit amour. Vous serez également informé par voie de communiqué des éclosions de maladie qui touchent l’environnement de votre enfant. Un tableau très complet est aussi disponible ici!  

Sur ce, je vais aller moucher ma fille parce que oui, elle a ENCORE le rhume!!