Sport & Santé Style de vie

Quand il fait beau, la seule envie qui nous prend, c’est de partir en plein air pour une longue promenade! Qu’importe l’activité au programme, on ressent le besoin de sortir dehors et de profiter du soleil. En fait, c’est surtout ce que notre coeur désire. Tout ce qu’on souhaite, c’est que nos pieds suivent notre tête. On espère qu’ils veulent sortir de leurs pantoufles confortables. Lorsqu’on est bien chaussé, ce n’est pas un problème! Ce n’est toutefois pas le cas, lorsque nos pauvres petits pieds sont martyrisés et garnis d’ampoules. C’est pourquoi il faut savoir comment prévenir et vaincre les bobos sur les pieds.

Source image: Unsplash

Pansements préventifs

Mon amie m’a confié son truc; je suis beaucoup moins sceptique qu’au départ! Elle est débarquée chez moi avec de nouvelles sandales et mille pansements à tous les coins de pied possibles. Après s’être fait taquiner sur la rigidité de ses nouvelles acquisitions, elle m’a vite remise en place en m’affirmant que ces plasters n’étaient, en fait, que préventifs! Au départ, je trouvais ça plutôt comique, mais à bien y penser, ce n’est pas fou du tout! Placer des pansements aux endroits à risque de développer des ampoules lorsqu’on casse ses nouveaux souliers résulte du génie!

Chaussures à votre taille

Ça ne surprendra personne de lire ce point, mais sachez que ce qui semble une évidence pour certains n’est certainement pas le cas pour tout le monde! Il existe encore des gens qui sont pressés de magasiner et qui achètent les premières chaussures qui leur tombent sous la main,  et ce, sans même les avoir essayées! Il est vrai qu’on s’est tous dit un jour : « je n’ai pas envie d’enlever mes bottes lassées, elles sont si longues à remettre » ou « aucune chance que je mette mes pieds dans des bas qu’un autre à enfiler (en parlant des bas laissés à la portée des clients pour essayer des chaussures). Alors, avis à ce genre d’individu : si les chaussures sont trop petites, elles vous feront mal, si les chaussures sont trop grandes, elles vous feront mal. Voilà ici l’importance d’essayer ses chaussures avant de procéder à l’achat!

 Se faire amis avec les petits bas

Par chance, la mode est au bas à la cheville avec de bons souliers de course blancs! Cela ne veut pas dire de ne pas pouvoir dissimuler de petits bas beiges dans ses nouvelles ballerines fraîchement achetées. En effet, le port de bas peut diminuer le frottement entre la chaussure et la peau, ce qui évite les déchirures cutanées! Si jamais la sandale est trop petite, porter un bas collant peut également aider!

S’en délasser

Pour ma part, chaque fois que j’arrive au bureau et que je suis certaine d’y rester assise pour quelque temps, je me départis de mes belles sandales pour laisser la chance à mes pieds de respirer! Ceci permet à mes ampoules déjà existantes de souffler un peu et empêche aux nouvelles de se développer! L’avantage, c’est que mon bureau est fermé, donc personne n’a idée que je suis pieds nus!

Choisir le modèle en fonction de l’activité

Rien de plus simple que de planifier ses chaussures en fonction de ses déplacements! Lorsque je sais que je serai surtout dans les transports en commun et que je dois marcher durant de longues minutes, j’adhère automatiquement au port de chaussure fermée, voire au port de chaussure de sport. Si je vais danser aux petites heures de la nuit, j’enfile des sandales confortables, mais chic! Si je suis certaine de n’aller que prendre un verre avec mes copains et de ne pas avoir à bouger, je peux finalement porter mes talons hauts! À chaque chaussure, son occasion!

Source image: Unsplash

Et vous, quels sont vos trucs de grand-mère?

Source image principale: Unsplash

Un article de
Laurence Lemay-Joyal's Avatar
Laurence Lemay-Joyal

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Mes conseils pour l'été (qui tire malheureusement à sa fin)