Voyage

Je sais que le printemps est à peine arrivé, mais si on y pense bien les vacances d’été ne sont pas très loin. Le mois de juin n’est que dans un peu plus d’un mois (et donc la fin des classes au primaire et au secondaire) et les vacances de la construction dans environ trois mois. On commence tranquillement à planifier quand on va prendre son weekend, sa semaine ou ses semaines de vacances.

C’est l’fun partir à l’aventure dans un autre pays, mais des fois on n’a pas les moyens, le temps ou l’énergie de prendre l’avion. C’est toute une logistique! J’ai donc décidé de partager avec toi mon endroit de prédilection pour des vacances merveilleuses au Québec : Le Bic.

Chalet

Non, ce n’est pas de là que viennent les crayons à bille et les rasoirs, mais ça vaut quand même la peine d’y aller. Je suis chanceuse, mes parents ont un chalet là-bas et, depuis que je suis née, j’y vais chaque année.

Voici cinq raisons qui vont t’inciter à prendre des vacances ici, au Québec, dans le Bas-du-Fleuve cet été.

Le parc national du Bic

Un des plus beaux parcs nationaux au Québec selon moi (mon opinion n’est vraiment pas biaisée!). En plus de pouvoir faire du camping autant en forêt que près du fleuve, une panoplie d’activités s’offrira à toi, tes amis et ta famille (vélo, randonnée, kayak, etc.). J’ai quand même mes activités chouchous.

Ne passe pas à côté de l’ascension du pic Champlain. La montée est accessible à tous et la vue au sommet est à couper le souffle. Ensuite, petits ou grands, l’observation de phoques reste une activité unique à faire. C’est toujours étonnant de voir ces animaux dans leur habitat naturel et il n’est pas rare de voir 60 phoques et plus au même endroit!

Phoque

Mon activité favorite reste quand même l’expédition en kayak au coucher du soleil. C’est une activité offerte aux gens de tous les niveaux. Que tu sois bon ou pas en kayak, tu pourras profiter du calme du fleuve et de l’embrasement de l’eau tout en observant de près les héronnières et les phoques.

Kayak

La nature et la faune

Je suis chanceuse que mes parents aient un chalet sur le bord de l’eau. C’est calme. On entend que le vent passer entre les arbres, les vagues qui se brisent sur les rochers et les oiseaux qui gazouillent. Ça sent l’iode, les algues et la liberté. C’est presque une mini retraite chaque fois que j’y vais. Si tu aimes observer les oiseaux et les animaux, tu seras servi!

(En passant, le cerf sur la photo est arrivé à la nage par le fleuve… c’est aussi ça le Bas-Saint-Laurent.)

Bambi

Est-ce que j’ai mentionné que les couchers de soleil du Bic sont parmi les plus beaux au Québec?

Coucher de soleil

La bouffe

J’ai mes trois adresses préférées chaque fois que je retourne au Bic.

1— La boulangerie Les Folles farines qui fait des pâtisseries à se rouler à terre et des pizzas fraîches que tu vas dévorer en 30 secondes.

2— La chocolaterie Croqu’Érable où tu dois absolument acheter des chocolats! Les propriétaires font eux-mêmes les gelées et confitures, qui se retrouvent au cœur des chocolats, avec les fruits qui poussent sur leur propriété. C’est à tomber! De plus, les propriétaires, trop gentils, prennent le temps de faire goûter les différents chocolats pour que tu puisses faire de bons choix.

3— Qui dit Bas-du-Fleuve, dit poissons et fruits de mer! J’aime aller à la poissonnerie Doucet & Fils. Mes meilleurs achats sont : le hareng fumé et les petites crevettes nordiques!

Viennoiseries
Source image : Instagram

Je n’ai pas nommé de restaurants dans ma liste, car le mieux est d’aller faire des courses et manger sur le bord de l’eau. En fin d’après-midi, rien ne bat une assiette de raisins, fromages et poissons avec un bon verre de vin!

Pic nique

Activités proches

Le Bic n’est pas la plus grande ville au monde ni celle où tu retrouveras le plus d’activités. Le mieux est de se prévoir une ou deux journées pour aller faire des activités aux alentours. Une de mes activités préférées est sans aucun doute d’aller me promener dans les Jardins de Métis. Selon le mois où tu iras, différentes fleurs seront en vedette. Beauté pour les yeux et odeurs divines pour les narines. Aussi, chaque année, des jardins interactifs et innovateurs voient le jour… une façon originale de voir la nature.

Jardins de Métis

Une autre de mes activités favorites est d’aller me promener aux Portes de l’Enfer. Ce canyon est magnifique et la randonnée vaut le coup. Tu pourras même en faire une journée complète si tu veux en amenant un pique-nique et en arrêtant te mettre les pieds dans l’eau.

Randonnée

Pour terminer, il y a le phare de Pointe-au-Père. Ce complexe de musées pour toute la famille te permettra de monter en haut du phare, de visiter le musée de Pointe-au-Père qui parle de l’Empress of Ireland (un peu comme le Titanic, mais moins gros) et de pénétrer dans un vrai sous-marin! Tu seras impressionné, c’est garanti! (Moi je le suis toujours autant et j’y suis allée au moins 15 fois!)

Sous-marin

Villes proches

Pas besoin de faire une activité précise pour avoir du plaisir dans le bas du fleuve. Se promener en auto sur la route des navigateurs et s’arrêter dans les petits villages et les petites villes le long de la route est très plaisant. Par exemple, à Sainte-Flavie tu retrouveras un coin de grève où des sculptures en bois représentant des personnages en procession qui sortent du fleuve.

Sainte-Flavie

N’oubliez pas non plus d’aller prendre une photo devant le fameux restaurant le Capitaine Homard, qui est annoncé sur la route à partir de Québec!

Capitaine Homard

Sainte-Luce-sur-Mer est également une charmante petite ville à visiter. Que ce soit pour observer ses maisons colorées ou regarder les sculptures de sables faites dans le cadre du concours annuel de la ville, vous ne serez pas déçus d’aller flâner dans cette ville! Le Bic n’est pas très loin de la porte de la Gaspésie, on se rend facilement à Matane profiter du vent et des fruits de mer.

J’espère vous avoir donné le goût d’aller visiter ce petit coin de paradis!

EnregistrerEnregistrer

Un article de
Camille Paul's Avatar
Camille Paul
Chargée de projet

Une tasse de bonne humeur, un quart de tasse de gêne, une belle grosse cuillère d’autodérision et une pincée d’akwardness et de sarcasme, voici la...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Moi non plus, je n’ai plus envie de faire de marathons