Voyage

Bon, on va se le dire, l’été est passé à une vitesse assez incroyable. Personnellement, depuis la fin du trimestre universitaire d’hiver, au début de celui d’automne, j’ai l’impression de ne jamais avoir autant vécu d’expériences! Ce fut le début de ma carrière professionnelle mais également le début d’une grande envie de découvertes et d’actions.

Il y a déjà quatre mois, je partais donc à l’aventure, dans l’Ouest canadien, plus particulièrement à Vancouver. À la fois pour me découvrir et pour en apprendre sur mon métier : les communications. Je savais que cette opportunité me permettrait de voyager mais où? Seul le temps et les rencontres allaient me guider.

(Lire : Découvrez les petites merveilles de l’Ouest canadien)

Mon esprit rêveur et mon cœur de voyageuse a pris tout son sens lorsque, sur un coup de tête, je décidai de partir à San Francisco. Mes yeux ont tout simplement été éblouis par la beauté et la richesse culturelle de cette ville. Suite à ce voyage, j’ai enchaîné les destinations : Seattle, Portland, Victoria et Hawaii.

Ce qui me poussait à partir, c’était l’inconnu et les rencontres. Chaque jour allait être quelque chose de nouveau, plus mystérieux que ce que j’avais pu découvrir la veille. Je garde en tête des souvenirs inoubliables et souhaite aux plus jeunes de ce monde comme au plus vieux, d’avoir le courage et l’ambition d’aller vers l’inconnu, car on ne va pas se le cacher, les départs peuvent être une source d’angoisse.

Je suis revenue à Montréal il y a déjà trois semaines. Le retour à la réalité fût légèrement brutal malgré la grande joie de retrouver famille, amis et amoureux. C’était les adieux de mes amis de l’ouest. C’était le retour chez ma mère après quatre mois vécus en appartement, seule. C’était la recherche rigoureuse et quotidienne d’un emploi. C’était le début de l’université. Bref, c’était la routine dans toute sa splendeur. Mais comme tout projet, il y a une date de début et une date de fin. C’était juste la suite logique de revenir à Montréal. Le petit coup de nostalgie a fait mal mais me voilà relancée, prête à affronter les nouveaux défis qui se présentent à moi.

Alors, qu’est-ce qui m’attend pour les mois à venir ? Il faudra que je me concentre sur mes études (même si j’aurai probablement envie de voyager). Pour me motiver, je me suis dit que j’allais partir au Costa Rica pendant la semaine de relâche, en février. Et puis, quoi de mieux que de voyager et d’étudier ? Je vais donc faire un échange en Europe pour finir mes études l’an prochain. Je n’y avais jamais pensé avant mon départ à Vancouver. Et maintenant, je me dis qu’étudier à l’étranger sera très bénéfique pour mon futur. Comme quoi, mon été 2018 aura grandement influencé mon avenir.

Tout ça pour dire, qu’il faut saisir les opportunités, car elles tracent notre avenir et façonnent qui nous sommes.

 

Source image de couverture: Unsplash 

Un article de
Marilena Carenzi's Avatar
Marilena Carenzi

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Tout sur OD Grèce : les filles, les gars et les surprises qui vous attendent!