Faits Vécus

Jeudi 2 novembre, je reviens à la maison les bras chargés. Épicerie, commissions, bébé, je dépose le tout dans l’entrée. Seulement Brioche (mon gros chat), vient nous accueillir. Un chat manque à l’appel, Balthazar. Je trouve cela bizarre, inhabituel, car il vient toujours dire bonjour lorsque j’arrive du travail. Je le trouve étendu sur le tapis de la salle de bain. Même à l’appel du pâté, son moment préféré de la journée, il ne bouge pas. Je panique, j’ai peur et j’appelle immédiatement le vétérinaire. À peine quelques minutes plus tard, il pousse des cris de douleurs.

Ni une ni deux, nous montons dans l’auto afin de le faire examiner, mais j’ai un mauvais pressentiment. Le vétérinaire nous mentionnant qu’il était impossible de le sauver, c’est ainsi qu’à peine 30 minutes plus tard, j’ai dû dire adieu à mon chat, mon compagnon. Ce chat que nous avions accueilli en même temps que Juliette, âgé d’à peine deux ans et demi. Ce chaton tellement gentil, tellement patient avec la petite fille pas toujours délicate qu’elle est. Ce chaton particulier, incapable de sauter en raison d’une blessure au ligament croisé. Ce chaton a l’appétit réglé comme une horloge, qui miaulait pour son pâté chaque jour à 17h tapant.

Des meilleurs amis

Je n’étais pas préparée à ce que cette soirée du 2 novembre se passe comme ça. Le vide que tu as laissé dans la maison est incroyable. Je te revois faire la sieste sur le divan, ou miauler parce que tu nous cherches dans la maison. J’entends déjà les gens dire que c’était juste un chat, mais nos animaux de compagnie sont des membres de notre famille. Ils sont présents pour consoler nos peines, et pour célébrer nos joies. Ils sont toujours contents de nous voir lorsque nous arrivons le soir, jamais de mauvaise humeur.

Les plus beaux garçons

Je sais que certains vont réagir différemment, mais pour combler ce vide laissé par le départ de Balthazar, ma réaction a été d’aller adopter un nouveau petit chat à la SPCA. En plus d’éviter que notre autre chat ne soit seul et déprimé, nous sauvons un animal abandonné. C’est ainsi que la petite Boréale joindra notre famille dans deux semaines et je ne pourrais être plus heureuse. Bien sûr, elle ne remplacera jamais notre chat et ne fera pas en sorte que nous l’oublierons, mais elle recevra certainement énormément d’amour, et aura la chance de tomber dans une famille où les chats sont rois.

Boréale, la petite nouvelle minette de la famille

Cet article était donc un hommage à Balthazar, et par extension, à tous les petits animaux qui ont dû nous quitter pour le paradis des chats cette année. Sachez que je comprends votre peine et qu’elle est légitime.

Un article de
Valérie Gauthier's Avatar
Valérie Gauthier

Valérie est une professionnelle des RH, une wannabe blogueuse on the side, et une fière maman d’une petite fillette qui s’appelle Juliette. Après avoir quitté...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les looks les plus «in» pour les partys des fêtes 2017