Sport & Santé Style de vie

J’adore essayer de nouvelles choses, j’aime bouger, mais j’ai de la difficulté à rester fidèle à un sport en particulier. De plus, quand je fais du sport, il faut que mon taux de plaisir surpasse fortement les efforts que j’y mets sinon j’ai juste l’impression de me faire violence. J’ai essayé l’escalade en moulinette, une discipline qui ne m’intéressait pas tant à la base, mais qui étonnament m’a apportée bien des surprises. Comme j’ai eu la possibilité de l’essayer et que je suis toujours partante pour faire une nouvelle découverte (avec le désir secret de me découvrir une passion qui saura stopper mon côté volage) j’ai fait ma première grimpe au Zéro gravité avec une amie qui savait assurer. L’assureur est la personne qui, en bas, tient la corde qui te permet de te retenir en cas de chute. J’ai été surprise à quel point j’ai aimé mon expérience et de tout ce que ce sport peut apporter. Il a été prouvé que l’escalade stimule la fonction cérébrale, donc en plus d’avoir un entrainement qui est très physique, qui demande énormément de force et de souplesse, l’escalade demande de savoir établir des stratégies. En fait, c’est un peu comme réaliser un casse-tête avec son corps. C’est une discipline qui nécessite vraiment que le corps et l’esprit travaillent ensemble. Ce qui nous oblige à être tout le temps dans le moment présent. Et pour une fille comme moi qui a toujours le petit hamster sur le Red Bull, c’est extrêmement bénéfique. Physiquement, on se développe des muscles qu’on ne se connaissait pas avant, c’est fou comment ça travaille les avant-bras! Hello bras à la Popeye! Le corps au complet est impliqué et ça accroît l’équilibre. Même si vous n’avez pas l’âme d’un Tarzan, la grimpe a un impact sur votre esprit en aidant la gestion du stress et la peur des hauteurs. Ça aide au niveau de la confiance en soi, de la persévérance et de la confiance envers les autres. C’est d’ailleurs un autre côté qui m’a séduite, il y a une possibilité constante d’évolution. Il existe plusieurs degrés de difficulté et plusieurs façons de monter une même voie. Ensuite, il y a la possibilité de le faire à l’extérieur, le bloc ou de passer au lead. Comme c’est une pratique qui se fait à deux, la communication est aussi importante. Je trouve que c’est un très beau sport à faire en amoureux, car on communique, on s’encourage, on tente d’établir des stratégies pour aider l’un et l’autre à progresser et réussir sa grimpe. L’important, c’est de le faire avec une personne de confiance.  Bref, je trouve qu’il y a rarement une activité plus complète.

Source: flickr.com

La première étape pour faire de toi un grimpeur est de passer un cours qui t’apprendra à assurer, à bien te servir de l’équipement, à faire le fameux nœud en huit pour que la pratique se fasse de façon sécuritaire. Une fois le cours fait, tu dois ensuite passer un examen pour avoir ta certification qui te permettra de pouvoir grimper et assurer en toute sécurité. Si tu as envie de changer de centre pour expérimenter différentes voies, il se peut que ceux-ci te demandent de repasser une attestation pour bien s’assurer que tu pratiques ton sport de façon sécuritaire.

Pour te permettre de passer cette première étape, parlons de l’équipement qui est primordial. Au début, je conseille fortement la location pour voir avant si ce sport est vraiment pour toi et vaut l’investissement. L’équipement se compose du harnais, d’un mousqueton et d’un système d’assurage (ATC). Les cordes sont fournies dans la plupart des centres et sont vérifiées quotidiennement pour assurer la sécurité. Au début, on peut grimper avec ses propres espadrilles (de préférence avec une semelle rigide), mais je trouve personnellement que les chaussons d’escalade font une différence et facilitent vraiment la grimpe. Ce sont probablement les souliers les plus inconfortables tout de suite après les chaussons de ballet, car il faut les prendre les plus petits possible et qu’ils ne possèdent aucune souplesse. C’est pour cette raison que les assureurs sont souvent nus pieds, ils se prennent un petit repos. Pis il y a peut-être quelques hippies aussi… Mettons qu’on est loin des douches du beach club. Certaines personnes utilisent le magnésie (appelé la pof) qui est une poudre blanche qui empêche les mains de glisser. Ne manque que votre linge de sport (pas votre préféré) car les murs sont rudes, donc ça tire des p’tits brins tsé. Seulement de quoi qui respire, qui est souple et que vous êtes confortables dedans.

Il existe plusieurs centres dans la région de Montréal comme le Zéro gravité, Allez up, Horizon roc et maintenant sur la rive sud le Canyon escalade qui est le plus haut centre d’escalade intérieur au Québec! Certains de ces centres offrent des disciplines complémentaires comme le yoga et le Hiit fit pour vous donner des outils. Je vous suggère fortement d’essayer ça au moins une fois dans votre vie, ça peut même être une super activité pour une fête d’enfant car l’escalade est accessible à tous. Voyons maintenant si ce sera ma nouvelle passion ou si je passerai à une autre, mais pour l’instant à chaque fois que j’y vais, j’ai hâte d’y retourner, motivée par le désir de toujours faire mieux! Allez-vous oser l’essayer?

Un article de
Karine Mc Duff's Avatar
Karine Mc Duff

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Look Cam: relax en robe