Faits Vécus Sport & Santé

C’est un fait, je passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux notamment Instagram. J’aime cette application qui permet de découvrir de beaux contenus photos, des inspirations de vie et des endroits incroyables (pays, restaurants, boutiques…). Mais à un  certain moment, je n’ai pas fait attention à l’impact négatif que prenait ce réseau social sur moi.

Sans en avoir réellement conscience, je me comparais à ces filles qui avaient un corps de rêve : musclé, fit, abdos tracés, aucun gramme de cellulite. Je voulais aussi atteindre ce but et j’ai essayé en m’y prenant très mal ! Il aura fallu quelques mois et une période en déclin pour me rendre compte que ce n’était pas moi. Les privations ne rimaient à rien et faire du sport était avant tout source de plaisir ! J’ai vite pris du recul par rapport à tous ces comptes avec ces corps parfaits.

Ironie du sort, c’est aussi grâce à Instagram que j’ai pu changer ma vision ! J’ai arrêté de croire à un monde où tout semblait parfait en me disant que ce qui était montré pouvait être seulement 30% de leur vie, puis nous ne connaissons pas leurs (potentiels) problèmes. J’ai commencé à suivre des comptes avec qui je partageais la même vision, plus inspirants et j’ai surtout arrêté de me comparer ! Nous sommes tous différents. Avoir des inspirations c’est très bien, ça nous pousse à nous surpasser, à avancer, mais tout en restant soi-même, c’est encore mieux ! Certaines le font très bien en rappelant qu’elles/ils ne montrent pas tout, ne pas se fier seulement aux belles images et beaux sourires. Il y a, comme pour tout le monde, des jours avec et d’autres sans. Pour eux aussi, c’est un monde pas toujours facile où la concurrence est parfois dure et où l’acceptation de soi face aux autres est difficile.

Alors oui, Instagram peut parfois être une source très culpabilisante, mais c’est aussi un beau réseau social où les mentalités commencent à changer comme avec le bodypositivisme par exemple. Un mouvement qui prône l’acceptation de soi, pas seulement de son physique, mais aussi de NOUS en tant que personne, de nos valeurs, de nos peurs et de nos rêves. Pour moi, c’est aussi un réseau qui me pousse à vouloir voyager davantage, découvrir le monde et nos régions.

Et vous, qu’en pensez-vous de l’impact des réseaux sociaux?

Source image principale : Unsplash

Un article de
Louise Tommasini's Avatar
Louise Tommasini

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Road trip dans le Vermont