Style de vie

Une Époque ou tout a basculé

En tant que membre du Musée des Beaux-Arts de Montréal, j’ai assisté, la semaine dernière, à l’avant-première de l’exposition Révolution – You say You Want a Revolution. J’en ai eu plein la vue et plein les oreilles! Le titre de cette exposition musicale réfère à la chanson Revolution des Beatles. Celle-ci a été composée en 1968 par John Lennon en réaction à plusieurs violentes manifestations politiques, dont celle de mai 68 à Paris.

Accueil de l'exposition Révolution

Révolution explore la fin des années 60 ( 1966-1970) où un vent de rébellion politique, sociale et culturelle flottait dans l’air et dans les rues. La jeunesse semait un vent d’idéalisme et d’optimisme et les citoyens remettaient en question l’establishment. En somme une époque où tout a basculé!

Mai 68

 

Environnements Immersifs

J’ai été impressionné de voir plus de 700 objets, vêtements, albums, photographies, affiches et documents témoignant des grands courants de l’époque. On parcoure les différentes salles de l’exposition avec un casque d’écoute haute fidélité. J’ai pu entendre les grands succès musicaux de l’époque: les Beatles, David Bowie, les Doors, les Who, Leonard Cohen, Robert Charlebois, et plusieurs autres. On peut même revoir et toucher les pochettes d’albums qui ont marqué cette période..

Les salles représentent une succession d’environnements immersifs qui m’ont convié à un voyage dans le temps. Je me suis promené au coeur des manifestations de mai 68, de la guerre du Vietnam, des luttes menées par le Che, par les Afro-Américains et par les femmes. On peut aussi se replonger pendant le Summer of Love de San Francisco, dans l’ambiance du festival de Woodstock. Je me suis aussi souvenu des premiers pas sur la lune, de la chambre du bed-in de John Lennon et Yoko Ono à Montréal, de l’Expo 67 , et ainsi de suite. De fait, les stimulations visuelles et sonores de cette exposition  ont fait resurgir, chez moi, un grand nombre de souvenirs et beaucoup d’émotions.

Manifestations, guerre au Vietnam, lutte des Afro-Américains

festival Woodstock

Je vous recommande cette exposition. Elle met en lumière la créativité, la turbulence et le bouillonnement qui ont marqué cette époque. Et elle permet d’examiner, à travers la musique, la mode, le design et les rébellions comment l’environnement, le féminisme, le consumérisme, l’individualisme et la communication de masse ont pris naissance dans les années 60. Ces mêmes idées qui dominent notre monde d’aujourd’hui. À quand la prochaine Révolution…La réponse appartient à la jeunesse…

catalogue de l'exposition

L’exposition est accompagnée d’un catalogue de 320 pages, abondamment illustrés. Je me le suis procuré et je ne cesse de le feuilleter. L’exposition se tient au MBAM jusqu’au 9 octobre 2017.

Un article de
Pierre Desrosiers's Avatar
Pierre Desrosiers
Réviseur & Collaborateur

Papa de Camille Dg, à sa retraite de sa vie professionnelle comme psychologue et directeur-conseil, il a offert sa disponibilité pour servir dans sa jeune...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Comme dans le bon vieux temps